Référence multimedia du sénégal
.
Google

Bac 2007 à Vélingara: Les professeurs correcteurs contestent la grille de répartition des déplacements

Article Lu 1295 fois

Les professeurs correcteurs de la région de Kolda sont dans tous leurs états. A l’origine de leur courroux, le mode de rémunération des corrections qu’ils jugent injuste et discriminatoire. Ils ont, dans la foulée, dénoncé les aberrations liées au kilométrage pratiqué pour motiver les correcteurs.



Bac 2007 à Vélingara: Les professeurs correcteurs contestent la grille de répartition des déplacements
(Correspondance) - Les professeurs correcteurs du Bac 2007 dans la région de Kolda ne sont pas contents des autorités de l’Office du Baccalauréat. Ils dénoncent l’injustice qu’ils ne cessent de vivre depuis le démarrage des épreuves de cette année. Ils ont constaté une certaine discrimination dans les critères dégagés pour l’octroi des frais de déplacement. La grogne est si grande dans les centres d’examen de Kolda, Sédhiou et Vélingara qu’une menace plane sur la correction des épreuves. Les professeurs qui font le déplacement d’une région à une autre, vont bénéficier d’une indemnité variant entre 25 000, 20 000 et 15 000 francs selon les indices. La distance exigée est de 70 km au moins. Alors que ceux qui se déplacent dans la même région n’obtiennent que 6 250 francs par jour, quelle que soit la distance. C’est ce que les camarades de Gougna Niang jugent ‘injuste et discriminatoire’. A titre d’exemple, ils ont expliqué la situation de certains professeurs du lycée Chérif Samsidine Aïdara qui se rendent au lycée Ibou Diallo de Sédhiou et qui font plus de 200 km pour 6 250 francs par jour tandis que d’autres quittent leur région avec une distance de moins de 70 km et gagnent plus. C’est pourquoi, ils ont condamné ce manque d’harmonisation des frais de déplacement qui ont plongé les professeurs dans une profonde frustration.
Joint par téléphone samedi dernier, Gougna Niang, le secrétaire général de l’Union des enseignants du Sénégal (Ues), dit être en phase avec ses camarades du Fouladou. Par la même occasion, il a dénoncé énergiquement cette ‘dysharmonisation’, une nouvelle politique utilisée par l’Etat pour diviser les enseignants. Lors des dernières négociations avec le gouvernement, les frais de déplacement étaient l’un des points de la plate-forme revendicative de l’intersyndicale. Il était convenu de revoir à la hausse cette indemnité. Mais la diffusion de la nouvelle grille des déplacements par le gouvernement a aussitôt été rejetée par les professeurs du fait que le gouvernement n’a pas pris en compte les propositions des syndicats. C’est pourquoi, Gougna Niang suggère ‘une rencontre gouvernement, syndicats et partenaires sociaux pour vider définitivement ce contentieux’.

Cheikh DIENG
Source: Walfadji

Article Lu 1295 fois

Lundi 16 Juillet 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State