Référence multimedia du sénégal
.
Google

Baba Tandian indexe ’’l’incompétence’’ des dirigeants de la balle orange

Article Lu 1321 fois


Dakar, 4 juil (APS) - L’imprimeur Baba Tandian, membre du collectif des anciens basketteurs, a dénoncé ‘’l’incompétence’’ des membres de la Fédération sénégalaise de basket-ball (FSB) qui sont selon lui responsables des maux que traverse actuellement cette discipline.



‘’Le principal mal du basket sénégalais, c’est l’incompétence de ses dirigeants qui pensent d’abord à leur intérêts crypto-personnels avant de penser au développement de la discipline’’’ a-t-il dit dans un entretien accordé vendredi à l’APS.

‘’Si les dirigeants pensent d’abord à leurs intérêts crypto-personnels, ils ne peuvent pas s’occuper des équipes nationales’’, a soutenu Baba Tandian, pour qui ce manque de considération pour les intérêts collectif s’exprime souvent au moment de préparer les équipes nationales à des compétitions internationales.

Selon lui, les dirigeants actuels de la FSB ne prennent pas en considération les possibilités qui leur sont offertes de ‘’bâtir une grande équipe, mais plutôt ce qui les intéresse, c’est comment faire voyager l’équipe à l’extérieur pour des stages de préparation parce que c’est comme cela qu’ils vont voyager eux-mêmes et se faire payer des perdiems’’.

L’ancien basketteur s’étonne ‘’que des gens qui n’ont même pas de salaire puissent avoir des visas pour accompagner l’équipe lors de stages de préparation en Europe’’ et dénonce en particulier le fait que l’on y va pour jouer ‘’contre des équipes amatrices et de seconde zone’’.

‘’Comment peut-on vouloir bâtir une équipe pour le tournoi préolympique en Espagne et programmer de jouer contre des équipes de Nationale 3 et 4 en France ?’’, s’interroge Baba Tandian qui se félicite ‘’que ce coup ait foiré’’. ‘’Et j’en suis ravi pour le trésor public sénégalais, puisque c’est beaucoup d’argent qui allait être gaspillé’’, a-t-il déclaré.

Pendant ce temps, a-t-il poursuivi, ‘’le président de la fédération trouve le moyen d’aller voir l’équipe des U 20 a Conakry avec un billet d’avion de 600.000 et 500.000 francs alors que des informations à notre disposition expliquent qu’il a été invité par le vice-président de la fédération guinéenne de basket qui le prenait en charge’’. Pour lui, de telles dépenses ne se justifient pas dans le contexte actuel du basket sénégalais.

‘’La question que je me pose est celle-ci : pourquoi un billet d’avion, et pourquoi des perdiems alors qu’il était totalement pris en charge et qu’il n’était pas en mission officielle ? Voilà des genres de pratiques qui font que le basket a des problèmes puisque dans le même temps, un club qui devait aller jouer à Ziguinchor, n’aurait reçu que 70.000 francs comme titre de transport de la part de la fédération’’, a-t-il encore dit.


Article Lu 1321 fois

Samedi 5 Juillet 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State