Référence multimedia du sénégal
.
Google

BRUXELLES: L’opposant congolais Jean-Pierre Bemba arrêté…

Article Lu 1715 fois

L’opposant congolais en exil Jean-Pierre Bemba a été arrêté à Bruxelles par les autorités belges agissant dans le cadre d’un mandat d’arrêt délivré par la Cour pénale internationale (CPI).



BRUXELLES: L’opposant congolais Jean-Pierre Bemba arrêté…
L’ancien chef de guerre de République démocratique du Congo, battu par Joseph Kabila à l’élection présidentielle de 2006, est accusé par la CPI d’implication dans des crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis en République centrafricaine en 2002-2003. « Jean-Pierre Bemba Gombo, président et commandant en chef du Mouvement de libération du Congo (MLC), serait pénalement responsable de quatre chefs de crimes de guerre et de deux chefs de crimes contre l’humanité commis sur le territoire de la République centrafricaine pendant la période allant du 25 octobre 2002 au 15 mars 2003 », précise la CPI sur son site internet.

Le mandat d’arrêt le visant n’avait pas été rendu public avant son arrestation. Le procureur de la CPI, Luis Moreno-Ocampo, s’est félicité de cette arrestation, « fruit d’une opération complexe et bien planifiée » et a remercié les autorités belges. « M. Bemba avait déjà commis de tels crimes en RCA ; il avait déjà commis de tels crimes en RDC ; il fallait l’arrêter », a-t-il ajouté. L’ancien chef rebelle, craignant pour sa sécurité, avait quitté le Congo démocratique l’an dernier pour se réfugier au Portugal. Il nie les faits qui lui sont reprochés. Selon la CPI, il serait impliqué dans une campagne systématique de meurtres et de viols en série commis sur des civils en Centrafrique par ses hommes du MLC. « Nous avons la preuve que M. Bemba a commis des crimes », a affirmé le procureur de la CPI.

« PAS D’EXCUSES POUR UN CHEF QUI ORDONNE DES VIOLS »

Parallèlement à leur implication dans la guerre civile de 1998-2003 en ex-Zaïre, les combattants du Mouvement de libération du Congo de Bemba étaient intervenus en Centrafrique pour soutenir le président Ange Félix Patassé, menacé par la rébellion de François Bozizé, aujourd’hui chef de l’Etat. Bemba comme Patassé, qui vit lui en exil au Togo, démentent ces accusations de crime de guerre. Bemba est le premier suspect faisant l’objet d’un mandat d’arrêt délivré par la CPI dans le cadre de l’enquête sur les événements survenus en République centrafricaine ouverte en mai 2007 par le procureur Luis Moreno-Ocampo. La CPI poursuit ses investigations sur ce qu’elle qualifie d’« attaque systématique ou généralisée contre la population civile » au cours de laquelle ont été commis « des viols, des actes de torture, des atteintes à la dignité de la personne et des pillages ». « L’arrestation de M. Bemba est un avertissement sérieux à tous ceux qui commettent, encouragent ou tolèrent les crimes sexuels », a souligné Moreno-Ocampo. « Il n’y a pas d’excuses pour des centaines de viols, il n’y a pas d’excuses pour le viol d’une petite fille sous les yeux de ses parents, il n’y a pas d’excuses pour un chef qui ordonne, autorise ou tolère que ses troupes commettent des viols et des pillages. »

…Consternation au MLC après l’arrestation de

(Apa) - L’arrestation samedi, à Bruxelles, de Jean-Pierre Bemba a plongé dans la consternation, le Mouvement de libération du Congo (MLC) selon son secrétaire général, François Muamba, réagissant de Kinshasa, quelques heures après l’annonce de la nouvelle.

Le parti de M. Bemba a annoncé la tenue dimanche après-midi d’une réunion de son bureau politique, à Kinshasa, pour une déclaration autour de cette arrestation. Sénateur et opposant congolais, M. Bemba a été arrêté sur un mandat de la Cour pénale internationale (CPI). L’ancien chef de la rébellion du MLC est présumé responsable dans quatre chefs de crime de guerre et de deux chefs de crime contre l’humanité commis par ses troupes sur le territoire de la République Centrafricaine (RCA) pendant la période allant du 25 octobre 2002 au 15 mars 2003. Les troupes du MLC avaient été à Bangui à l’appel du régime de l’ancien président centrafricain Ange-Félix Patassé, alors menacé par la rébellion de François Bozizé, actuel président centrafricain. A la suite des accords intercongolais signés en avril 2003 à Sun City, en Afrique du Sud, entre le gouvernement congolais et les mouvements rebelles, le MLC s’est transformé en parti politique.

Ancien vice-président de la République pendant la transition (2003-2006) qui a précédé les élections en RDC, M. Bemba a quitté Kinshasa le 11 avril 2007, à la faveur d’une autorisation du Sénat pour un séjour médical de 60 jours au Portugal. Cette autorisation était intervenue après les affrontements qui opposèrent les 22 et 23 mars 2007 à Kinshasa, les éléments de la garde rapprochée de Bemba aux Forces armées de la RDC (FARDC).

Le séjour portugais du sénateur et leader du MLC a été plusieurs fois prolongé à la demande de l’intéressé, qui conditionnait son retour au pays à des garanties de sécurité personnelle. Jean-Piere Bemba a été candidat malheureux à l’élection présidentielle (41,95 %) qui l’avait opposé en 2006, à l’actuel président Joseph Kabila (58,05 %).

Avec 64 députés à l’Assemblée nationale (chambre basse du parlement congolais) contre un peu plus d’une centaine au PPRD (Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie) de Joseph Kabila, le MLC est le plus grand parti de l’opposition institutionnelle en RDC

SourceL Reuters

Article Lu 1715 fois

Lundi 26 Mai 2008





1.Posté par Sony le 27/05/2008 09:40
Bien fait pour ce monstre!!!


Dans la même rubrique :
< >

Samedi 3 Décembre 2016 - 18:11 Trump se risque à un bras-de-fer contre la Chine

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State