Référence multimedia du sénégal
.
Google

BRUNO METSU PRET A REVENIR AU SENEGAL «Je suis prêt à accepter un poste de conseiller»

Article Lu 11139 fois

L’ancien entraîneur des Lions exclut toute idée de retour sur le banc des Lions du fait qu’il est sous contrat avec les Emirats arabes. Toutefois, Bruno Metsu se dit prêt à donner un coup de main en étant conseiller. Pour ce qui est des Lions, il est pour que « les joueurs soient un peu plus humbles». «Il faut qu’ils reviennent sur terre», dixit Metsu.



BRUNO METSU PRET A REVENIR AU SENEGAL «Je suis prêt à accepter un poste de conseiller»
Quel commentaire faites-vous de l’élimination prématurée du Sénégal à la dernière Can ? C’est vraiment dommage, mais malgré les résultats il y avait une équipe de qualité. Il faut que les Sénégalais croient en leurs possibilités et leurs moyens. Il faut aussi qu’ils tirent un trait sur ce qui s’est passé en 2002. Maintenant, c’est une nouvelle époque et une nouvelle génération qui doit reprendre le flambeau. Il faut que les joueurs soient un peu plus humbles et montrent plus de valeur que l’étaient les nôtres en 2002. Je pense que l’équipe a de la qualité, il faut qu’elle croie à ses possibilités et à ses moyens. Contre la Tunisie, j’ai vu une belle équipe du Sénégal. Malheureusement, ils ont été remontés à la dernière minute. Ils ont manqué un tout petit peu de solidarité mais la qualité, ils l’ont. Maintenant, il y a des réglages à faire pour que l’équipe retrouve ses vertus. On peut revoir une belle équipe du Sénégal.

À quel niveau l’équipe a pêché à la Can ?

C’est au niveau du collectif surtout dans les efforts des uns et des autres. C’est une équipe qui a du talent mais qui joue plus individuel que collectif. Je pense que sur le plan défensif, il faut que tout le monde soit concerné. Souvent l’équipe était divisée : l’un attaquait, l’autre défendait. En football, la star c’est l’équipe et pas les joueurs. Il faut que les joueurs mettent leur talent au service de la collectivité. Et c’est ça le gros problème du Sénégal. Il faut que les joueurs reviennent à la réalité et qu’ils prouvent à chaque fois que le match le plus important c’est le prochain. Il faut que les joueurs redescendent sur terre !

Etes-vous prêt à venir reprendre cette équipe ?

J’ai un contrat avec les Emirats, donc il m’est impossible de venir prendre l’équipe du Sénégal. En revanche si je peux leur donner des conseils, si les gens le veulent bien, il n’y a pas de problème. Le Sénégal est un pays que j’adore. Si les gens m’interrogent, je donnerai mon avis, il n’y a pas de problème. En tant que conseiller, il n’y a pas de problème. Mais pas prendre l’équipe nationale du Sénégal, je suis sous contrat.

On sait que vous êtes avec Pierre Goudiaby Atepa, il vous a proposé de donner un coup de main en conseillant le Sénégal dans ce domaine. Êtes-vous prêt à accepter un poste de conseiller ?

Oui bien sûr. Si je peux donner un coup de main à cette équipe qui peut vraiment rebondir, il n’y a aucun problème. Je suis redevable par rapport au Sénégal. Si j’ai eu la chance d’entraîner certaines équipes, c’est grâce au Sénégal.

L’équipe peut rebondir, mais avec quels joueurs ?

Il y a un travail de prospection à faire. Le plus important c’est de prendre les meilleurs joueurs du moment. La priorité, c’est ça. On voit les Sénégalais jouer dans les plus grands clubs, donc le talent, il y a en. Mais le football, il n’y a pas que la technique, le physique, il y a le mental et la motivation.

On doit mettre une croix sur la bande à El hadji Diouf ou cette bande doit continuer ?

Non, je ne dis pas qu’il faut mettre une croix sur qui que ce soit. Au contraire, les portes sont ouvertes et c’est les meilleurs qui doivent venir. Si demain le meilleur c’est El Hadji Diouf, il faut le faire jouer mais si le lendemain le meilleur joueur c’est un autre, il faut le faire jouer. Il ne suffit pas de mettre une croix sur un joueur. Il ne faut pas procéder comme ça, il faut toujours s’entourer des meilleurs joueurs. Il y a des choses quand même qui sont un peu surprenantes. Prenons l’exemple de Mamadou Niang, quand il est à Marseille, il enflamme, mais quand il est en équipe nationale… on ne peut pas dire qu’il n’est pas bon mais il est moyen. Il doit apporter autre chose par rapport à ce qu’il apporte avec le Sénégal. Avec Marseille c’est un joueur impressionnant, mais quand nous le voyons en équipe nationale, nous restons sur notre faim. Les joueurs doivent être conscients qu’il faut travailler. Une équipe, ce n’est pas des individualités mais un ensemble. La seule chose qu’on demande à une équipe, c’est de gagner. La crédibilité d’une équipe, c’est le résultat et rien d’autre.

Pensez-vous que Lamine Ndiaye doit continuer avec l’équipe ?

Ce n’est pas à moi de dire qui il faut mettre et qui il ne faut pas mettre. Ce n’est pas mon rôle. Je ne ferai pas l’entraînement à sa place, mais si Lamine en ressent le besoin, je serai le premier à l’aider. Je ne suis pas là pour dire qui il faut prendre et qui il ne faut pas prendre. Il y a des responsables, c’est à eux de prendre les décisions. Maintenant, si les gens me demandent : «Est-ce que tu peux être conseiller» ? ça sera vraiment avec un réel plaisir.

Que vous inspire la démission collective de la fédération qui est réclamée ?

Je ne sais pas qui demande cette démission. Mais on a tous des responsabilités, il y a des bilans à faire. Mais il y a toujours des responsabilités qui sont engagées dans les bonnes choses comme dans les mauvaises choses. Après si on ressent le besoin de changer les hommes qui sont là, il y a des gens qui sont bien placés pour juger de la compétence ou de l’incompétence. Ce n’est pas Bruno Metsu qui doit décider. Il faut surtout essayer de trouver les solutions que de rester à parler.

Source: L'observateur

Article Lu 11139 fois

Samedi 8 Mars 2008





1.Posté par sipour ter le 09/03/2008 02:51
merci merci merci a
bruno

2.Posté par ndioumasarr le 09/03/2008 17:27
bonsoir
quand est-ce que nous cesserons dêtre des complexés?
Si nous ne cessons pas de tricher,les meilleurs conseillers du monde ne sauraient nous donner de bons résultats.
Qu'est-ce que bruno peut faire et qu'un locotte ne puisse pas faire,pour ne citer que ce dernier.
Notre pays est plein de talents qui peuvent mettre notre football sur le bon chemin.Je dis bien le football et non seulement l'équipe nationale.
Les maux qui gangrainent le foot sont les mêmes que l'on retrouve dans tous les secteurs de l'Etat:Manque de patriotisme,clientellisme,nepotisme,médiocrité
démagogie et cupidité.
Wa salâm

3.Posté par B. Mandica le 09/03/2008 18:05
I think Metsu is well place for this position given his previous experience with the team. It is not to say that there are no tallented people in the country for the job, but having him with those experts national may help. Similarly, it is not just expertise (knowledge, skills and experience) that is required but the will of the individual to invest on hard work to achieve result. As he said football like manything in life is about result not abut talking but action.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State