Référence multimedia du sénégal
.
Google

BREF ENTRETIEN AVEC LAMINE DIATTA CAPITAINE DES LIONS: le Sénégal n'est ''pas un favori de la CAN 2008''

Article Lu 1935 fois

Lamine Diatta, capitaine du Sénégal, prépare à 32 ans sa quatrième Coupe d'Afrique (20 janvier-10 février, au Ghana), et estime que son pays, qui n'a jamais remporté la CAN, n'est "pas un favori" malgré son potentiel. L'expérimenté défenseur de Besiktas (Turquie) vise tout de même au moins "les demi-finales".



BREF ENTRETIEN AVEC LAMINE DIATTA CAPITAINE DES LIONS: le Sénégal n'est ''pas un favori de la CAN 2008''
Q: Lamine Diatta, êtes-vous d'accord si on vous dit que le groupe du Sénégal est le plus homogène à défaut d'être le plus relevé ? R: "Oui. Le plus relevé est celui du Nigeria (avec Côte d'Ivoire, Mali et Bénin). Mais le notre est sans doute le plus équilibré. On y trouve la Tunisie, qui a conservé de nombreuses bases du titre conquis chez elle en 2004, l'Afrique du Sud, qui prépare sa Coupe du Monde mais dont je sais peu de choses, et l'Angola, une équipe qui progresse. Dans notre groupe, il y a deux sélections qui étaient en Coupe du Monde en 2006 (Tunisie, Angola). Il ne sera pas facile de s'en sortir".

Q: Pensez-vous que le potentiel sénégalais soit suffisant pour aller assez loin ?

R: "Moi, je vise les demi-finales. Donc oui, j'estime que notre potentiel est intéressant. Mais cela ne fait pas de nous un favori. Il y a quelques années, on pouvait donner deux ou trois favoris sans risque de beaucoup se tromper. Maintenant, je pourrais vous en citer plusieurs, parce que le niveau du football africain s'est amélioré. Il y a le Nigeria, le Cameroun, la Côte d'Ivoire, le Maroc, la Tunisie... Plus quelques outsiders. Il n'y a plus vraiment de petites équipes. Le Bénin et la Namibie ne sont pas là par hasard".

Q: Et vous, quel est votre favori ?

R: "Le Ghana. C'est une bonne équipe. Et c'est le pays organisateur. Depuis 2004, c'est simple, tu organises, tu gagnes ! C'est comme ça... (ndlr: l'Egypte a gagné la CAN-2006 qu'elle accueillait)"

Q: Le Sénégal semble avoir du mal à franchir un palier depuis son quart de finale de Coupe du Monde en 2002 face à la Turquie (0-1 b.e.o.)...

R: "On peut dire cela, en effet. Mais nous avons dû faire face à de nombreuses blessures de joueurs cadres. De plus, en cinq ans, il y a eu de nombreux sélectionneurs. Ce n'est pas évident de travailler dans la stabilité. Et comme souvent en Afrique, il y a eu des problèmes d'organisation en interne. Les histoires de primes et aussi les matches amicaux. El-Hadji Diouf avait menacé de ne plus venir en sélection si les dirigeants continuaient à ne pas profiter des dates FIFA pour organiser des matches amicaux face à des adversaires de valeur. Il a eu raison de s'exprimer."

Q: Vous allez jouer au premier tour à Tamale, une petite ville située au Nord du Ghana. Ne craignez-vous pas un peu ce type d'environnement ?

R: "Pas du tout. Nous avons obtenu notre qualification en allant jouer au Mozambique ou en Tanzanie, dans des environnements hostiles. D'ailleurs, en juin dernier, lors des deux déplacements rapprochés dans ces deux pays, nous avions effectué également un stage au Malawi. L'équipe avait vécu plus de trois semaines ensemble, ce qui est rare. Et cela avait renforcé la cohésion du groupe."

Q: Est-ce un avantage pour Henri Kasperczak, votre sélectionneur, de bien connaître l'Afrique ?

R: "Oui, puisqu'il a déjà dirigé de nombreuses sélections (Mali, Tunisie, Maroc et Côte d'Ivoire). Il me rappelle un peu Bruno Metsu. Il est à l'écoute, il n'est pas sans arrêt sur notre dos et il est compétent. Kasperczak a su créer une osmose entre les anciens et les jeunes. Pour l'instant, cela fonctionne plutôt bien !"


AFP

Article Lu 1935 fois

Dimanche 6 Janvier 2008





1.Posté par likma le 06/01/2008 13:07
tout se passe sur le terrain. il faut juste y aller avec la "gniak" comme les Camerounais

2.Posté par ousseynou le 06/01/2008 17:25
oui c est vrai queout se passe sur le terrain..mais nous savons tous que ce qui manque a equipe c est un bon encadrement du cote de la federation qui ne deploie jamais les moyens necessaires pour nos vaillants MBaroodi.Nous avons lespotentiels physiques et techniques necessaires pour remporter la CAN;alors que la FSF deploie les moyens necessaires pour entretenir nos lions et ils nous donneront de bons resultats.Ce que je ne comprends jusqu a present pas c est que,pourquoi apres la severe defaite que nous infligee le Maroc,on a eu peur d organiser d autres matches amicaux?Notre probleme c est qu on n essaie pas d eradiquer les maux a temps, on attend que tout soit passe pour amerder les gens avec des commentaires inutiles..comme on pourrait dire..medecin apres la mort......Les joueurs sont tres conscients de ce que nous attendons d eux,alors l etat en genral et la FSF en particulier doit l aider a atteindre le sommet.....Courage a nos lions et puis thia kaw thia kanam...quel que soit les resultats que vous aurez a la CAN,vous faites partie des meilleurs du continent.Vous etes notre fierte.....Alors DIOUF.HENRY,DIOMASSY,NIANG...ET AUTRES demontez-nous une fois de plus que vous etes des MBAROODI patriotiques

3.Posté par WADE le 06/01/2008 19:20
TU AS RAISON, HALDE GOOGA ;BURI HUWDE TO LELINO

4.Posté par Hakeem le 06/01/2008 22:29
Bonne chance a nos lions quoique c'est inutile si on ne veut pas gagner. Je suis sur que Lamine Diatta sait de quoi il parle quand il dit que nous ne sommes pas favoris. Cependant cette declaration n'est qu'un euphemisme pour dire qu'on ira pas loin tant que notre defense reste poreuse. La faute a ce meme Diatta et Kaspi qui persiste sur Lamine Diatta. Si il y en a qui pense que Diatta est toujours bon , regarder encore le match Besiktas vs Liverpool. Et que dire de son entetement a selectioner Waigo Ndiaye? sincerement je n'ai rien contre leur donner une chance mais jusqu'a quand? Je prie pour que Diagne Faye soit selectionne au moins car lui on sait qu'il assure et y met du coeur

5.Posté par B. Mandica le 07/01/2008 04:31
I think Diatta is just being pragmatic though I do all the nations teams he mentioned will not win the Cup if they do not have determination and the hunger to do so. While skill and experience are important tools, without the will and the want to do the extra miles which will be certainly needed a lot of these teams will go home empty hand. I certainly would not put Senegal on the under dogs, not that any teams for that matter should be class as the under dogs, though I think the national team will be amongst the best and it is well cable of winning the cup. It just needs intrinsic motivation and extrinsic motivation (the inner and the outside motivation) and maybe some luck along the way.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State