Référence multimedia du sénégal
.
Google

BREF ENTRETIEN AVEC ELHADJI DIOUF: «Je tire ma force de Serigne Touba»

Article Lu 11366 fois

Le rappel à Dieu de Serigne Saliou Mbacké, khalife général des Mourides, ne laisse pas indifférent le capitaine des Lions. El Hadji Diouf est «attristé» et affirme tirer sa force de Serigne Touba. S’agissant de la Can, l’international sénégalais ne craint aucune formation et son objectif est d’aller le plus loin possible.



BREF ENTRETIEN AVEC ELHADJI DIOUF: «Je tire ma force de Serigne Touba»
Comment avez-vous accueilli le rappel à Dieu de Serigne Saliou Mbacké ? On ne peut pas lutter contre la volonté divine, mais je suis attristé par le rappel à Dieu de Serigne Saliou. Ayons cependant la conscience tranquille, Serigne Saliou Mbacké est à côté de son père, le vénéré Cheikh Ahmadou Bamba. Je présente mes condoléances à tout le peuple sénégalais. Le rappel à Dieu de Serigne Saliou est douloureux, mais nous devons nous rendre à l’évidence : un homme de Dieu comme Serigne Saliou Mbacké, ne laisse pas un vide derrière lui. Il est plus que jamais parmi nous. Serigne Saliou est en chacun de nous. Je n’ai jamais vu une personne aussi humaine, aussi dévouée à Dieu, un véritable soufi. Il a consacré toute sa vie à nous montrer le droit chemin. Je l’ai rencontré à maintes reprises, mais à chaque fois que j’étais devant lui, j’étais frappé par la grandeur de cet homme. Une fois à Dakar, la première chose que je ferai c’est de me rendre à Touba pour présenter mes condoléances et prier et me recueillir devant lui. Mon attachement à la confrérie mouride ne se démontre plus. Je tire ma force de Serigne Touba.

Parlons maintenant de vos prestations sur le terrain, on vous sent ces derniers temps très en forme…

J’espère continuer sur cette lancée. Je prie aussi Dieu pour qu’il en soit ainsi pour tous les joueurs sénégalais. Le plus important c’est d’avoir tous les joueurs en excellente forme à la coupe d’Afrique. Il est vrai que depuis le début de la saison, malgré les déboires de mon club (Bolton 16e au classement), je me sens très bien et j’essaie toujours de tirer mes coéquipiers vers le haut.

Contrairement à votre début de saison, vous avez retrouvé votre adresse devant les buts : qu’est-ce qui a changé entre temps ?

Je joue bien et à chaque fois que ça ne marche pas fort pour le reste, le coach me fait jouer comme deuxième attaquant. Il sait que devant les buts je suis toujours adroit et j’aime bien la position où il me fait jouer : être un électron libre pour pouvoir aller un peu partout et créer la supériorité numérique.

Peut-on considérer votre état de forme comme un signe annonciateur pour la Can ?

Espérons que ça continue comme ça. Je joue mon football et je ne me prends pas la tête. Avec 7 p asses décisives et 4 buts au compteur, je ne peux qu’être content. C’est vrai que la coupe d’Afrique arrive, je ferai de mon mieux pour être un plus pour l’équipe nationale du Sénégal. Je ferai le nécessaire pour tirer l’équipe vers le haut.

Le Sénégal se doit-il se fixer comme seul objectif les quarts de finale ?

Tout ce que nous devons faire c’est jouer tous les matches comme il se doit et ne pas se poser trop de questions. Si nous avons confiance en nous et que nous sentons le peuple derrière nous, nous pouvons aller très loin à la Can. Nous devons surtout éviter d’aller à la coupe d’Afrique en ordre dispersé. Ne nous fixons pas d’objectif, essayons d’avoir un résultat positif match après match. En ce qui me concerne, si je vais à la Can, c’est pour me battre afin de pouvoir gagner la coupe. Pour cela, il faut gagner tous les matches. Il n’y a pas d’équipe à éviter. Si nous voulons gagner la Can, il faut que nous soyons prêts à affronter toutes les équipes et surtout les bonnes équipes. C’est à nous d’être costauds. Les coupes d’Afrique que nous avons jouées doivent servir à quelque chose. Nous devons emmagasiner toutes ces expériences, le temps est venu pour nous de remporter la coupe.

Ibrahima Sonko pourrait être du groupe…

(il coupe) Je le connais bien, il fait du bon boulot en championnat et comme le dit le coach, nous avons besoin de tout le monde. Les portes de la sélection sont ouvertes à tous les joueurs. C’est vrai qu’il y a plus de trente joueurs convoqués et tout le monde ne pourra pas être sur la liste. Ceux qui seront pris devront se dire qu’on a écarté des gens pour les prendre et pour cela, ils ont l’obligation de donner le meilleur d’eux-mêmes. Les joueurs qui n’ont pas eu la chance d’être sur la liste, en tant que patriotes, devront être les premiers supporteurs de l’équipe. Ils doivent se sentir concernés.

N’êtes-vous pas préoccupé par la pelouse du stade Léopold Senghor qui est dans un piteux état ?

On aimerait avoir un bon terrain de football pour pouvoir nous préparer sérieusement sans risque. Nous voulons avant de partir à la Can, faire du beau jeu devant notre public, le rassurer. Et cela demande une bonne pelouse.

Quel témoignage faites-vous de la nomination de Mamadou Niang comme meilleur sportif sénégalais de l’année 2007 ?

Je suis content de la désignation de Mamadou Niang comme meilleur footballeur sénégalais de l’année 2007. Il fait de bonnes choses avec Marseille, c’est un bon joueur. Maintenant espérons qu’il aura en équipe nationale la même forme que celle qu’il a avec l’Om.

Source: L'observateur

Article Lu 11366 fois

Lundi 31 Décembre 2007





1.Posté par arghhh le 31/12/2007 21:12
Mais non, Dieu ne se prend pas par intra-veineuse.


2.Posté par likma le 31/12/2007 22:36
bayil alchool alors si tu tiens vraiment à Serigne Touba

3.Posté par DOUUP le 01/01/2008 09:40
"C'est genres de personnes" pourrissent les noms de nos guides . Ils font le contraire de ce que demandent les hommes bien et c'est les premières personnes à l'ouvrir . El hadji diouf doit être l'une des dernières personnes à parler , sinon qu'il retourne sa langue sept fois avant de s'exprimer pour ne être ridicule ]b]i]u]i]b.

4.Posté par mouh le 01/01/2008 19:16
nianal lène ko mou changé ,mo guene né guiss nagn fi lou gueneu pir .li elhadji di déf

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State