Référence multimedia du sénégal
.
Google

BOUES DE VIDANGES FOSSES SCEPTIQUES: Un problème de santé mal connu des populations

Article Lu 11873 fois

La gestion des boues de vidange concerne près de 92 % de la population sénégalaise. Le maniement, le traitement et le transport de cette boue n’est pas sans conséquence sur la santé des populations. C’est pour prendre à bras le corps ce danger qu’un atelier de restitution des résultats de recherche sur la gestion des boues de vidange réunit depuis hier lundi 30 juin 2009 experts et chercheurs à Dakar.



BOUES DE VIDANGES FOSSES SCEPTIQUES: Un problème de santé mal connu des populations
Le mode de transport et de traitement des boues de vidange posent pose un réel problème de santé au Sénégal. 92 % de la population est concerné par ce phénomène. La recherche tente de trouver de meilleures manières de gérer ces déchets. C’est ainsi qu’un symposium international de restitution des résultats de recherche sur la gestion des boues de vidange réunit experts et chercheurs dans ce domaine hier mardi 30 juin 2009 à Dakar. Cet atelier de deux jours est à l’initiative de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (Onas) en collaboration avec le département Eau et Assainissement dans les pays en développement (Sandec).

Selon Ibrahima Diallo, directeur de cabinet du ministre d’Etat, ministre de l’Urbanisme, de l’Habitat, de l’Hydraulique et de l’Assainissement qui a présidé l’ouverture de la rencontre, « Le traitement des boues de vidange pose un certain nombre de problèmes au regard de la santé publique, de l’environnement et au regard de l’évolution du secteur de l’assainissement ». Sur les plans sanitaire et environnemental, l’ignorance des populations de la relation entre le cadre de vie et la santé explique certaines attitudes répréhensibles. Ces dernières enfouissent les contenus des fosses septiques et autres ouvrages d’assainissement dans les maisons, les rues la nuit.

Certains, pendant l’hivernage, profitent, profitent de la pluie pour vider leurs fosses dans les eaux de ruissellement. Ce qui est à l’origine de la pollution de l’environnement, de la nappe phréatique. Et, ces mêmes populations, à travers des puits et des pompes « Jambar », ont recours à cette eau polluée pour l’usage domestique, le bain et même la boisson des fois. Conscient de tous ces manquements, Ibrahima Diallo qui lisait le discours de Omar Sarr reconnaît qu’ « on ne peut pas se permettre de rester dans le système classique de gestion. C’est pour cette raison que l’Onas a initié un système de recherche en partenariat avec la Banque mondiale, avec les institutions ». Les résultats de cette recherche « lui permettront de jouer pleinement son rôle d’assainissement ».

Allier la recherche à l’action

Abondant dans le même sens, docteur Doulaye Koné de Sandec (de l’Institut fédéral Suisse de recherche sur l’eau – Eawag -) a montré que la recherche doit occuper une place importante dans la gestion des eaux et assainissement. L’Onas est pour lui un exemple de réussite en ce sens que le « Sénégal est l’un des seuls pays africains qui a réussi à implanter une équipe de recherche complète appartenant à un réseau mondial dans ce domaine ». seulement, a-t-il précisé, « la recherche ne peut se détacher de l’action ». Mieux, « Aucun pays ne peut se développer avec les ressources extérieures. Il faut capitaliser les expertises et l’apport extérieurs et les adapter au contexte local. Et cette adaptation du modèle extérieur n’est pas toujours évidente à cause des réalités qui diffèrent ».

Assainissement, un problème mondial

Selon Doulaye Koné, la gestion des eaux et assainissement est un phénomène mondial. 2,6 milliards de personnes, soit le tiers de la population mondiale n’a pas accès à l’assainissement. Ce qui fait qu’on oublie souvent les boues de vidanges. Dès lors, il appartient à chacun de définir ces priorités face au problème de choix entre assainissements individuel et collectif. Le premier volet qui concerne une grande majorité de la population ne reçoit qu’une attention et un effectif congrus de l’effectif des services relevant de département.

Cependant l’assainissement collectif qui ne touche qu’une minorité des habitants mérité toute l’attention des autorités. Suffisant pour que Amadou Lamine Thiam, le Directeur général de l’Onas martèle que « les pouvoirs publics doivent faire de l’assainissement une priorité, pour atteindre les Objectifs du millénaire pour le développement (Omd) en 2015 ». D’ailleurs, « durant ces trois dernières années, la recherche a conforté notre option de faire de l’assainissement un outil principal pour l’atteinte des Omd en milieu urbain » a-t-il affirmé. Et d’ajouter que les résultats de ses recherches « ont permis d’optimiser les installations techniques. Et maintenant nous sommes en mesure d’évaluer le système d’assainissement et de rendement de la gestion des boues de vidange ». C’est dans ce cadre que le Sénégal a déployé dans les quartiers périphériques de Dakar un important volet d’assainissement autonome complété par le programme Eau potable et assainissement pour le millénaire (Pepam), avec l’appuis des bailleurs de fonds.

Ibrahima Diallo
Source SudQuotidien

Article Lu 11873 fois

Mercredi 1 Juillet 2009





1.Posté par Mouss le 01/07/2009 09:19

2.Posté par wi le 01/07/2009 15:18
paludismes bi ak diabetes bi ak cancer ak vih bi ak depression bi ak tangay bou métti bi si france tanyi téeg si bi nieuwatti adouna diékh na

tieuy yalla adounabi sonana bilaye heureum niou amene


3.Posté par boy casa le 01/07/2009 16:18
je v acheter 2 camions pour vidanges foses septiques....mais c'est camions ont plus de dix ans.....comment je dois faire pour venir en aide les habitants de ma region ....merci.....

4.Posté par joelle le 01/07/2009 17:23
A quoi voit ressemble ce dessin les gars ??

5.Posté par joelle le 01/07/2009 17:24
A quoi vous ressemble ce dessin les gars ??

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State