Référence multimedia du sénégal
.
Google

BLOCAGE DE LA TELE DE FUTURS MEDIAS: GUIRASSY PEINE A CONVAINCRE

Article Lu 11099 fois

Alea jacta est ! C’est maintenant clair que le gouvernement du Sénégal est décidé à bloquer le projet de la Télévision de Futurs Médias (Tfm). Et comme pour confirmer les propos de Bacar Dia, ex-ministre de l’information, M. Moustapha Guirassy, son successeur et porte-parole du gouvernement a, en réalité, avoué que c’est le gouvernement qui empêche la naissance du « bébé » Tfm. Comme un « bon » gynécologue qui, à défaut de faire avorter, veut étouffer l’enfant dans le ventre de sa mère. Criminel ! En fait, le ministre ne s’est pas limité à confirmer ce que sait déjà plus d’un Sénégalais. Mais il s’est aussi permis de donner des explications, on ne peut plus précises. Guirassy pousse la galanterie jusqu’à vouloir noyer un problème bien simple dans le grand fleuve des procédures. Grosso modo, dixit le ministre, il n’y a rien à signaler sur Tfm. La procédure suit son cours normal et seuls des oiseaux de mauvaise augure peuvent encore s’intéresser au projet de Youssou Ndour. Interdit d’ailleurs de bouger, Guirassy « re-dixit », cela ne fait que retarder les choses. Chantage, dirions-nous… Mais le ministre fait très vite d’oublier que le peuple sénégalais est devenu mûr. Et qu’il sait observer, analyser et tirer les bonnes conclusions, avec tout le bon sens requis.



BLOCAGE DE LA TELE DE FUTURS MEDIAS: GUIRASSY PEINE A CONVAINCRE
Malgré toutes ses contorsions intellectuelles, sa rhétorique mal placée et ses claquements de bretelles devant des députés que le sort des citoyens a cessé d’intéresser depuis belle lurette, le ministre Moustapha Guirassy aura du mal à convaincre même les plus crédules. Primo, c’est une fausse argutie, maladroitement habillée que de soutenir, dans le blanc des yeux des sénégalais, que si le projet de télévision de Futurs Médias traîne, c’est parce que le nouveau cadre juridique… qui doit accompagner la réforme du secteur de l’audiovisuel, n’est pas encore…prêt. Pendant ce temps, Youssou Ndour qui a injecté près d’un milliard pour lancer Tfm, doit attendre. Rendu en termes clairs, cela veut dire : « tes sous peuvent attendre… ». Comment avaler les arguties de Guirassy lorsqu’on sait que plusieurs fréquences de télévision ont été attribuées, avec justement les lois qui structurent présentement le secteur ? Attendre que de nouvelles lois soient votées… Comment un ministre, pour autant qu’il se prend au sérieux, peut, au nom d’une pseudo-organisation du secteur de l’audiovisuel, pousser le cynisme à ce point ? C’est comme si on demandait à un prévenu, gardé en détention préventive dans une sombre cellule de la maison centrale d’arrêt de Rebeuss, d’attendre le « toilettage » du Code pénal, avant de passer devant le juge. Et le malheureux de braver la chaleur, les odeurs et la solitude dans sa cellule, jusqu’au jour où le bien généreux législateur, se décide avec magnanimité, à suspendre sa sieste et voter une nouvelle loi. Quelle calamité ! Qu’est qui empêche d’autoriser Tfm et de le soumettre au même régime juridique que toutes les chaînes de télévision déjà existantes ? Quel obstacle virtuel peut empêcher cela, lorsqu’on sait que même si Tfm commence à émettre, toute nouvelle loi sur l’audiovisuel qui sera votée, la concernerait ipso facto ? Si on suit bien l’argumentaire de Guirassi, Walf Tv, la 2Stv et la Rts devraient logiquement cesser d’émettre. Car les mêmes causes produisant les mêmes effets, selon la bonne vieille règle de la causalité, elles sont dans une sorte d’illégalité à retardement. Que du vent, la Guirassi-formula. Car pour autant qu’on sache, une nouvelle loi efface toujours l’ancienne. Et que Futurs Médias émette ou pas, elle s’applique à tous, du fait de son caractère impersonnel. C’est clair, les sophismes de Guirassi, sans doute aveuglé par les sirènes du pouvoir – Abdoulaye Wade lui a dernièrement offert une 4X4 Touareg toute neuve - ne peuvent tromper personne. Nous savons bien, avec les Sénégalais doués de capacité de discernement, qu’il n’a pas toutes les clefs en main. Et que certains de ses propos lui sont soufflés à l’oreille, à d’autres stations bien « concrètes ». Le fond du problème se trouve justement là, car Futurs Médias, comme le sait si bien Guirassy, a respecté toute la procédure.

Mais comme dura lex sed lex, on espère bien que le super-ministre aura le courage, en tant que ministre souverain, d’empêcher le Président Wade de lancer sa télévision Sopi Tv ou celle… panafricaine, qui sera montée à l’image de France 24. On le souhaite plus qu’on ne l’espère. Car, comme disait le penseur allemand Goethe, « les bons serviteurs sont toujours ceux qui travaillent, sans calcul et avec « honneur », pour leurs seuls maîtres ».

Mamadou Wane
Source L'Observateur

Article Lu 11099 fois

Mardi 17 Novembre 2009





1.Posté par CEO le 17/11/2009 20:30
Le groupe futurs medias devrait etre en mesure d'interpeller l'opinion publique senegalaise et surtout arguer son cas devant la jutice. C'est a croire que les ministres de ce gouvernement de wade n'usent pas de leurs matieres grises. C'est dommage qu'ils sont tous aveugles par leurs gains immediats et personnels au detriment d'un acces au developement durable et solide....

2.Posté par germaine le 17/11/2009 20:57
pourvu que la télé de Wade n'emette pas avant tfm!!!!!!!!!!!!!!! Vraiment donnons l'autorisation d'emettre à Monsieur Ndour

3.Posté par Jamil le 17/11/2009 22:27
YOUSSOU NDOUR N'A RECOLTE QUE CE QU IL MERITE. LUI QUI A SACRIFIE DEMBA NDIAYE ET UNE VINGTAINTAINE DE JOURNALISTES DE lA SENTINELLE ET AFRICANGLOBALNEWS. LA LIGNE DU JOURNAL NE PLAISAIT PAS AU REGIME LIBERAL ET YOUSSOU ET SON GREFFIER D'ADMINISTRATEUR DE FUTURS MEDIAS ONT SACRIFIE LE MAGAZINE LA SENTINELLE POUR LES BEAUX YEUX DU REGIME, DS L'ESPOIR DE DECROCHER LA LICENCE DE TFM. MAIS LES WADE NE SONT PAS DUPES. UNE TFM C SUICIDAIRE POUR LE PDS AV LES ECHEANCES 2012.
AKHOU DEMBA NDIAYE MOO DAL YOU. YOU N'EST LA QUE PR FRUCTIFIER SES AFFAIRES MEM S IL ADROIT A UNE TV S IL REMPLIT LES CRITERES. YOU RESPECTE LES ENGAGEMTS QUE T AVAIS PRIS PUBLIQUEMT DEVANT L OPINION NATIONALE ET INTERNATIONALE EN 2008. DEMBA NDIAYE VU SON PARCOURS A RADIO SENEGAL, A SUD QUOTIDIEN ET A RFI NE MERITE PAS LE SORT QUE TU LUI A RESERVE; TU L'AS EU PARCEQUE NITOU KESSé LA; LA VERITE ECLATERA UN JOUR;

4.Posté par diolofman le 17/11/2009 22:34
Cet article est vraiment nul, on ne comprends que dal, des sitations , des exemples a n'en plus finir, mais qu'est ce qu'il a dit concretement le ministre?
C'ect dommage.

5.Posté par MOUSTA le 18/11/2009 03:48
YOUSSOU SAKAW SAKANAM SI LOBAKH

6.Posté par Laye le 18/11/2009 07:52 (depuis mobile)
Bravo grand. Je viens tout juste de visioner "I bring what I love": wonderfull. Les debats ont ete de haute game. T'es un vrai ambassadeur de notre Senegal. Allah bless ...and good luck

7.Posté par Laye le 18/11/2009 07:53 (depuis mobile)
Bravo grand. Je viens tout juste de visioner "I bring what I love" a sunset boulevard. Les debats ont ete de haute game. T'es un vrai ambassadeur de notre Senegal. Allah bless ...and good luck

8.Posté par Abdou Guéy le 18/11/2009 09:02 (depuis mobile)
salut,in_cha_allah la tfm viendra et nul ne peut lempécher.Tout ce que je veux est que les médias sunissent comme les chirurgiens le font quand ils font une opération.cest seulement une union qui peut faire mener á bien vos projets dans lunion vous aurez tout ce dont vous avez besoin.soyez au service du public il vous aidra.je serais in_cha_allah á la marche samedi prochain et jinvite le monde á venir accompagner les amoureux de la presse.contacts 771718755 ou 779

9.Posté par adjia le 18/11/2009 10:50
c vrais k l peuple sénégalais est devenue mur mais la tfm dina nieuw in challah nous sommes tous dérriére tw you

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State