Référence multimedia du sénégal
.
Google

BLOCAGE DE LA PISTE DE L’AEROPORT DE CONAKRY PAR LES «PRO» DADIS: Le général Sékouba Konaté échappe à un coup d’Etat

Article Lu 12274 fois

L’aéroport de Conakry a failli être, hier, un champ de bataille entre les partisans du Président Moussa Dadis Camara et les hommes du pouvoir en place. Les «pro» Dadis ont bloqué la piste de l’aéroport pendant plusieurs heures empêchant, du coup, à l’avion transportant le chef d’Etat intérimaire, Sékouba Konaté, d’atterrir. Du fait qu’il est revenu sans ramener Moussa Dadis Camara. Pour éviter un bain de sang entre les deux parties, les autorités françaises et de la Cedeao ont mis le paquet pour trouver un terrain d’entente. D’ailleurs, Mohamed Ibnou Chambas, président de la Commission de la Cedeao, est attendu à Ouagadougou aujourd’hui.



BLOCAGE DE LA PISTE DE L’AEROPORT DE CONAKRY PAR LES «PRO» DADIS: Le général Sékouba Konaté échappe à un coup d’Etat
Le pire a été évité de justesse, hier, en début de soirée à l’aéroport international de Conakry. Car, les partisans du Président de la République, Moussa Dadis Camara, avaient bloqué la piste de l’aéroport pour empêcher l’atterrissage de l’avion à bord duquel se trouvait le général Sékouba Konaté. Et, il a fallu l’intervention des autorités françaises et de la Cedeao pour que les partisans de Dadis lèvent le camp avant de permettre à l’avion d’atterrir. Un appareil qui a été mis à la disposition du Général Konaté par un homme d’affaires de la sous-région. En fait, les partisans de Moussa Dadis Camara avancent que ce dernier doit revenir au pays. «Il doit revenir dans le pays. Car, il a réussi, en une année, à remettre le pays sur de bons rails. La communauté internationale ne veut pas de lui parce qu’il les (Ndlr : les occidentaux) empêche de tourner en rond. Il a fermé la porte à tous ceux qui venaient piller nos ressources minières. C’est à cause de cela qu’ils veulent le contraindre à l’exil, mais nous refusons cela», tempêtent des sources proches du camp de Moussa Dadis Camara. Les mêmes sources de préciser que «le Président Burkinabè, Blaise Compaoré, joue le jeu des Français pour éviter que la France ne sorte ses dossiers». «Compaoré ne joue pas franc jeu. Il s’est permis de demander à Dadis Camara de rester à ses côtés pour suivre ses traitements en laissant Konaté continué la transition», confient des sources ayant pris part aux différentes rencontres aux pays des Hommes intègres.

Par ailleurs, deux personnalités, l’une issue du monde syndical, l’autre du monde politique, sont pressenties pour le poste de Premier ministre. Il s’agit de la syndicaliste Hadja Rabiatou Serah Diallo, Secrétaire générale du Cntg, et de Jean Marie Doré, Secrétaire général de l’Union pour le progrès de la Guinée (Upg). Mohamed Ibnou Chambas, président de la Commission de la Cedeao, se rend aujourd’hui au Burkina Faso pour rencontrer le Président Burkinabè pour débattre à nouveau sur le protocole d’accord. A noter que Hadja Rabiatou Serah Diallo est l’une des plus grands opposants du régime en place. Récemment, elle a traité de tous les noms d’oiseaux, le ministre guinéen de la Communication, Idrissa Chérif, au cours d’une conférence de presse. «Il n’y a pas de cohérence dans les déclarations des membres du gouvernement. On se demande qui gouverne le pays ? Idrissa Chérif est de nature à mettre le feu au pays, parce qu’il n’est pas Guinéen. Il n’a pas le sang guinéen. C’est pourquoi, il n’a aucun respect pour le peuple de Guinée. Idrissa Chérif est Ivoirien ou Burkinabè... Comment peut-il parler à la place des Guinéens qu’il ne respecte pas, pour prendre de telles décisions. On ne peut pas tenir compte de ce qu’il dit sur l’état de santé du président (Ndlr : Moussa Dadis Camara). Il n’est pas un médecin pour rassurer le peuple de Guinée. Tout ce qu’il dit relève de pires mensonges. Ce sont des marionnettes, des allumeurs de feu. Le peuple en a marre. Même dans les quartiers, le peuple sait qui met le feu aux poudres. Idrissa Chérif et consorts doivent être extraits aujourd’hui du peuple, car ce sont des gens à écarter», dit-elle.

Mamadou Seck
Source L'Observateur

Article Lu 12274 fois

Samedi 16 Janvier 2010





1.Posté par africain le 16/01/2010 15:27
arrtter vrmt vous les journalistes vs etes tous des menteurs

2.Posté par Kou Rousse le 16/01/2010 19:04
Haiti: La france a acheminé...., Les USA ont accordé..., le Canada a offert... L'UE affrète un avion.... ABDOULAYE WADE signe un chèque de .... A. Wade, vous savez? Ce vieux CON qui règne dans ce pays pauvre voisin de la Gambie. Ce vieux tricheur, dictateur qui veut léguer son royaume à son cancre de fils.

3.Posté par Diam le 16/01/2010 19:23
L'observateur de grands menteurs, Sékouba Konaté n'est pas encore arrivé en Guinée. LISEZ CE TEXTE ECRIT AUJOURD'HUI

Sékouba Konaté attendu à Conakry !
Samedi 16 Janvier 2010 11:38
Contrairement à certaines rumeurs, sur le retour dans la nuit du Président intérimaire qui aurait d'après la même source, "échappé à un coup d'Etat du fait du blocage de la piste par les pro-Dadis", des proches de la junte affirment que le Général Sékouba Konaté n'est pas encore de retour.
Plusieurs personnes jointes par la rédaction de votre site ont confirmé cette information selon la quelle, le Gl Sékouba n'est pas rentré de Ouagadougou où il a signé hier vendredi 15 janvier 2010, un accord de sortie de crise avec le Capitaine Moussa Dadis Camara en présence du médiateur, Blaise Compaoré.

D'ailleurs, lors de cette soirée, les nombreux manifestants pro-Dadis présents à l'aéroport étaient bien tenus à l'écart des grillages entourant la piste et totalement contrôlés par les forces de sécurité, a constaté Aminata.com.

Ce samedi matin, certaines informations font état du retour possible de Sékouba Konaté soit dans la journée d'aujourd'hui ou demain dimanche. Une source non confirmée soutient d'ailleurs que le Général Sékouba pourrait passer plus de temps auprès de son ami dans la capitale du Faso. Et le décret nommant le PM de la transition et président du conseil des Ministres, pourrait être signé dans les jours à venir.

De l'avis de nombreux observateurs, le Gl Sékouba et la délégation du CNDD, devraient revenir au bercail en compagnie du médiateur, Blaise Compaoré pour la solennité des accords.

Abdoulaye Baldé, Aminata.com

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State