Référence multimedia du sénégal
.
Google

BILAN DU MAGAL DE TOUBA 2008: De nombreux accidents dont deux décès

Article Lu 11135 fois

Le grand Magal de Touba a vécu. En attendant la cérémonie officielle prévue aujourd’hui, un premier bilan est tiré. De nombreux accidents ont été enregistrés avec deux décès. Par ailleurs la police de Diourbel a déjà interpellé 73 personnes pour divers délits. Au plan sanitaire, aucun cas de choléra n’a été relevé, ni d’autre maladie hydrique, l’alimentation en eau ayant été bien assurée. Mais incontestablement, l’affluence a été monstre cette année encore.



BILAN DU MAGAL DE TOUBA 2008: De nombreux accidents dont deux décès
La 113 ème édition du grand Magal 2008 a été très courue par les fidèles mourides. C’est une marée humaine à perte de vue, sur toutes les rues qui mènent vers la grande mosquée, en souvenir du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme. En effet, ils étaient plus d’un million de fidèles, venus par tous les moyens, (voitures, camions, vélos, scooters, charrettes ou à pied) à avoir pris d’assaut les différents mausolées des dignitaires de la confrérie mouride. Ils sont venus de toutes les régions du Sénégal mais aussi de la France, des Etats-Unis, de l’Italie, des pays limitrophes comme la Gambie, la Mauritanie, le Mali et d’ailleurs, commémorer cette journée. L’affluence est certes due à l’intérêt que revêt cet évènement phare du mouridisme, mais aussi par la récente disparition du dernier fils de Serigne Touba, Serigne Saliou Mbacké. D’ailleurs, le mausolée de Serigne Saliou Mbacké a été sans conteste le plus visité durant le Magal de Touba.

Côté sécurité, la patrouille à pied menée par les éléments du commissariat urbain de Diourbel a été fructueuse. 73 individus ont été interpellés entre la nuit du samedi et le mardi par les éléments du commissaire Bernard Diom, renforcés par le Groupement mobile d’intervention (Gmi). Sept personnes ont été interpellées pour usage de chanvre indien, quatre pour ivresse publique, dix prostituées pour défaut de carnet sanitaires, un chauffeur pour conduite sans permis et cinquante-cinq individus pour vérification d’identité. Le nombre élevé d’individus interpellés pour vérification d’identité remet sur le tapis la nécessité de l’ouverture d’une section de carte d’identité au niveau du commissariat urbain de Diourbel. Certains malfaiteurs se repliant dans la capitale régionale, la police de Diourbel a mis en place ce dispositif pour mieux les traquer. Il faut signaler que deux accidents mortels ont été enregistrés au niveau du périmètre communal. Il s’agit d’un adolescent de 22 ans tombé d’un camion et écrasé sous les roues du même véhicule. Un car « Ndiaga Ndiaye » a également heurté une malade mentale. Les deux victimes sont mortes sur le coup et les deux chauffeurs déférés au parquet, rapporte Sud-Fm.

Aucun cas de choléra

Les autorités sanitaires sont pour leur part satisfaites, aucun cas de choléra n’a pour l’heure été relevé, ni de maladie hydrique. Le dispositif mis en place a donné les résultats escomptés, selon Moustapha Ndiaye, chargé de communication au ministère de l’Hydraulique : « Nous tirons un bilan satisfaisant globalement, parce que les engagements que le ministère avait pris en la personne de M. Adama Sall, suite aux directives du chef de l’Etat, ont été globalement respectés ». Dans le détail, M. Ndiaye énumère : « En ce qui concerne les forages, 16 forages avaient été disponibles, curés, travaillés, préparés pour être mis en eau et permettre finalement au Magal et aux pèlerins d’avoir suffisamment d’eau. S’y ajoute qu’il était prévu un 17e forage, celui de Tindodi, qui est venu s’ajouter aux autres forages, ce qui a permis d’avoir une capacité totale de 66 000m3/jour. Ce qui a permis véritablement l’alimentation correcte en eau des populations, des pèlerins qui sont arrivés donc sur Touba. Des camions-citernes ont été installés à Touba pour un total de 149. A cela se sont ajoutées 10 bâches, 10 camions-citernes qui ont été déployés autour de la Grande mosquée et qui ont permis aux pèlerins qui circulaient sur le pourtour de la mosquée d’avoir un accès direct à l’eau. Ensuite, il y a eu 27 autres citernes souples qui ont été déployées et qui sont venues s’ajouter au dispositif mis en place. Tous types confondus, citernes souples et fixes pour assurer l’alimentation correcte. Ces camions donc devaient servir, à partir des forages, à se remplir à partir des réservoirs pour être dispatchés dans les différents quartiers pour une distribution de proximité. Les forages ont donc fonctionné normalement, avec l’appui de groupes électrogènes pour permettre l’autonomisation en cas de coupure d’électricité », évalue-t-il sur les ondes de Sud-Fm

Source: Nettali

Article Lu 11135 fois

Mercredi 27 Février 2008





1.Posté par lahat sarr le 27/02/2008 18:36
Actualité Politique Economie Societe Sport Faits divers Culture International Chronique en Images Bande dessinée Madame Publicité




Référence multimedia du sénégal

.
Entrez les termes que vous recherchez. Envoyer un formulaire de recherche






hh




Home > Actualités
--------------------------------------------------------------------------------

PORTRAIT CHEIKH BETHIO THIOUNE: «Quiconque me voit ira au para­dis, C'est pourquoi mes tali­bés portent ma photo.» THIOSSANE NIGHT-CLUB: Mbaye Dièye Faye retrouve «son jumeau» [ VIDEO ] EN VISITE A TOUBA : Le chef de l'etat offre une Limousine au Khalife [ VIDEO ] WADE VISITE LA MOSQUÉE BLEUE D'ISTANBUL: Lieu où sont exposées des affaires du Prophète (PSL) [ VIDEO ] ME WADE DE RETOUR DE LA TURQUIE: « Je lance un appel a tous ceux qui ont de belles villas, pour nous les prêter pendant 3 jours... »

--------------------------------------------------------------------------------

BILAN DU MAGAL DE TOUBA 2008: De nombreux accidents dont deux décès
Le grand Magal de Touba a vécu. En attendant la cérémonie officielle prévue aujourd'hui, un premier bilan est tiré. De nombreux accidents ont été enregistrés avec deux décès. Par ailleurs la police de Diourbel a déjà interpellé 73 personnes pour divers délits. Au plan sanitaire, aucun cas de choléra n'a été relevé, ni d'autre maladie hydrique, l'alimentation en eau ayant été bien assurée. Mais incontestablement, l'affluence a été monstre cette année encore.





La 113 ème édition du grand Magal 2008 a été très courue par les fidèles mourides. C'est une marée humaine à perte de vue, sur toutes les rues qui mènent vers la grande mosquée, en souvenir du départ en exil de Cheikh Ahmadou Bamba, fondateur du mouridisme. En effet, ils étaient plus d'un million de fidèles, venus par tous les moyens, (voitures, camions, vélos, scooters, charrettes ou à pied) à avoir pris d'assaut les différents mausolées des dignitaires de la confrérie mouride. Ils sont venus de toutes les régions du Sénégal mais aussi de la France, des Etats-Unis, de l'Italie, des pays limitrophes comme la Gambie, la Mauritanie, le Mali et d'ailleurs, commémorer cette journée. L'affluence est certes due à l'intérêt que revêt cet évènement phare du mouridisme, mais aussi par la récente disparition du dernier fils de Serigne Touba, Serigne Saliou Mbacké. D'ailleurs, le mausolée de Serigne Saliou Mbacké a été sans conteste le plus visité durant le Magal de Touba.

Côté sécurité, la patrouille à pied menée par les éléments du commissariat urbain de Diourbel a été fructueuse. 73 individus ont été interpellés entre la nuit du samedi et le mardi par les éléments du commissaire Bernard Diom, renforcés par le Groupement mobile d'intervention (Gmi). Sept personnes ont été interpellées pour usage de chanvre indien, quatre pour ivresse publique, dix prostituées pour défaut de carnet sanitaires, un chauffeur pour conduite sans permis et cinquante-cinq individus pour vérification d'identité. Le nombre élevé d'individus interpellés pour vérification d'identité remet sur le tapis la nécessité de l'ouverture d'une section de carte d'identité au niveau du commissariat urbain de Diourbel. Certains malfaiteurs se repliant dans la capitale régionale, la police de Diourbel a mis en place ce dispositif pour mieux les traquer. Il faut signaler que deux accidents mortels ont été enregistrés au niveau du périmètre communal. Il s'agit d'un adolescent de 22 ans tombé d'un camion et écrasé sous les roues du même véhicule. Un car « Ndiaga Ndiaye » a également heurté une malade mentale. Les deux victimes sont mortes sur le coup et les deux chauffeurs déférés au parquet, rapporte Sud-Fm.

Aucun cas de choléra

Les autorités sanitaires sont pour leur part satisfaites, aucun cas de choléra n'a pour l'heure été relevé, ni de maladie hydrique. Le dispositif mis en place a donné les résultats escomptés, selon Moustapha Ndiaye, chargé de communication au ministère de l'Hydraulique : « Nous tirons un bilan satisfaisant globalement, parce que les engagements que le ministère avait pris en la personne de M. Adama Sall, suite aux directives du chef de l'Etat, ont été globalement respectés ». Dans le détail, M. Ndiaye énumère : « En ce qui concerne les forages, 16 forages avaient été disponibles, curés, travaillés, préparés pour être mis en eau et permettre finalement au Magal et aux pèlerins d'avoir suffisamment d'eau. S'y ajoute qu'il était prévu un 17e forage, celui de Tindodi, qui est venu s'ajouter aux autres forages, ce qui a permis d'avoir une capacité totale de 66 000m3/jour. Ce qui a permis véritablement l'alimentation correcte en eau des populations, des pèlerins qui sont arrivés donc sur Touba. Des camions-citernes ont été installés à Touba pour un total de 149. A cela se sont ajoutées 10 bâches, 10 camions-citernes qui ont été déployés autour de la Grande mosquée et qui ont permis aux pèlerins qui circulaient sur le pourtour de la mosquée d'avoir un accès direct à l'eau. Ensuite, il y a eu 27 autres citernes souples qui ont été déployées et qui sont venues s'ajouter au dispositif mis en place. Tous types confondus, citernes souples et fixes pour assurer l'alimentation correcte. Ces camions donc devaient servir, à partir des forages, à se remplir à partir des réservoirs pour être dispatchés dans les différents quartiers pour une distribution de proximité. Les forages ont donc fonctionné normalement, avec l'appui de groupes électrogènes pour permettre l'autonomisation en cas de coupure d'électricité », évalue-t-il sur les ondes de Sud-Fm

Source: Nettali


Mercredi 27 Février 2008


Accueil | Envoyer à un ami | Version imprimable





Nouveau commentaire :

Nom

Adresse email

Site web



Commentaire
Champ obligatoire


Me notifier l'arrivée de nouveaux commentaires
Votre adresse IP sera enregistrée avec votre message : 196.207.233.195



Dans la même rubrique :
CHEIKH BÉTHIO THIOUNE MET LES POINTS SUR LES «I» «Ceux qui disent qu'il y a des heurts entre Serigne Bara et moi racontent des histoires» - 27/02/2008
A COTE DES CINQ KHALIFES: Ces fils de Serigne Touba qui n'ont pas accédé au khalifat - 27/02/2008
LE TABAC INTERDIT AU MAGAL - Fumer ou ne pas fumer : le dilemme de plusieurs pélerins - 27/02/2008
LE MAGAL CHEZ SERIGNE MODOU KARA : « ce qui passe ici le jour du Magal ne se fait nulle part ailleurs. Donc, c'est ici le Magal » - 27/02/2008
MAGAL TOUBA 2008 : Ferveur et recueillement - 27/02/2008
PORTRAIT CHEIKH BETHIO THIOUNE: «Quiconque me voit ira au para­dis, C'est pourquoi mes tali­bés portent ma photo.» - 27/02/2008
ACTE D'ALLEGEANCE: Macky Sall nouveau talibé de Serigne Bara - 26/02/2008
DÉMOLITION DU STADE ASSANE DIOUF PAR L'ANOCI Les populations promettent le pire après le Magal - 26/02/2008
KARIM WADE ET BALDE A TOUBA - 26/02/2008
MAGAL DE TOUBA ENTRE LE COMMERCE ET LE TRANSPORT: Les bonnes affaires de Borom charrette et Saa tailleur - 26/02/2008
|1| >>


--------------------------------------------------------------------------------

Publicité




--------------------------------------------------------------------------------


RENCONTRES | Plus de 18.000 membres



Inscription | Rechercher | Top Profile (Thiofs et thiofettes) | Top Photos





--------------------------------------------------------------------------------
Publicité



--------------------------------------------------------------------------------
Publicité
pub


--------------------------------------------------------------------------------

Publicité
pub2


--------------------------------------------------------------------------------

Chronique
c

RIMKA SE RECONCILIE AVEC YOU


--------------------------------------------------------------------------------




Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés







Fermer



Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State