Référence multimedia du sénégal
.
Google

BERTRAND DIAMACOUNE: « Ce que Abbé Diamacoune m’avait dit quelques heures avant son décès »

Article Lu 11387 fois

Joint hier au téléphone, alors qu'il se trouvait dans son champ de mil, Bertrand Diamacoune revient sur son dernier entretien avec le défunt prélat Augustin Diamacoune Senghor, désormais ex-­chef charismatique du Mfdc quelques heures avant son décès.



BERTRAND DIAMACOUNE: « Ce que Abbé Diamacoune m’avait dit quelques heures avant son décès »
«Ne baissez pas les bras. Mais sur­tout ne laissez jamais des indivi­dus malintentionnés torpiller le processus en cours pour le retour définitif de la paix en Casamance». Voilà en substance les propos qu'Abbé Diamacoune Senghor, qui sentait que le moment est venu de quitter ce bas monde, avait confiés à son neveu Bertrand Diamacoune Senghor. Cependant, au regard de la situation de ni paix ni guerre, qui hante toujours le sommeil des populations dans cette partie méri­dionale du pays. Bertrand Diamacoune, chargé de l'organisa­tion et de l'animation du Mfdc s'en offusque. «Le Président de la République après le décès de Abbé est trompé par des personnes malintentionnées qui ne militent pas en faveur d'une paix définitive en Casamance». Bertrand Diamacoune ne démord pas «ces personnes lui donnent de fausses informations parce qu'ils ne connaissent pas la réalité sur le terrain. À l'en croire, il y a des mem­bres du Mfdc proches du défunt pré­lat qui ont non seulement travaillé pour réconcilier les différentes façons rivales du mouvement mais mené des campagnes de sensibili­sation en faveur d'un pardon mutuel entre les différentes populations de la Casamance, des régions de Ziguinchor et de Kolda. Notamment dans les départements de Sédhiou et Bignona et dans la localité de Niaguis, considérés comme les zones les plus touchées par la crise qui a fait plus de 70 000 déplacés et plus 738 victimes de mines. À son avis, l'Etat du Sénégal doit associer toutes ces bonnes volontés avant de trouver une date propice pour des négocia­tions sincères entre le gouverne­ment et le Mfdc en y associant la Gambie et la Guinée Bissau voisi­nes. Pour Bertrand Diamacoune qui fustige la manière avec laquelle le dossier de la Casamance est négligé, il est temps de démasquer tous les fossoyeurs de la paix tapis dans l'ombre. C'est en ce sens qu'il appelle les fils de cette partie du pays, plus précisément les cadres à faire des mains et des pieds pour la relance du processus de paix en panne depuis le décès d'Abbé Augustin Diamacoune Senghor. Quant à la récente évolution vers la paix la main tendue par Salif Sadio qui est prêt à rallier le processus de paix, Bertrand Diamacoune s'en félicite et applaudit des deux mains. Ainsi, il appelle l'aile civile, poli­tique et extérieure du mouvement à apprécier positivement cette main tendue de Salif Sadio afin d'aller ensemble autour de la table de négo­ciation dans le seul but de trouver une issue heureuse à cette crise qui a mis à genou l'économie d'une région, jadis grenier du Sénégal.


Sékou Dianko DIÀTTA

Source: 24 Heure

Article Lu 11387 fois

Vendredi 11 Juillet 2008





1.Posté par doublevisage le 11/07/2008 10:35
on s'en fou

2.Posté par tafa le 11/07/2008 11:34
Qu est ce que la Guinèe et la Gambie ont à voir dans les nègociations. Si vous voulez la paix il ne faut oublier les conditions et les caprices.

3.Posté par moustaph le 11/07/2008 14:31
hé boubou golo on s'en bat les couilles ton frére fu un grand assassins doubl d'un sale type. stp fou nous la paix personne ne le cite car diamacoune = diable en personne et toi va te rasser sinon je vais t'amener au parc niokolo koba espece de vieux golo

4.Posté par la plus belle le 11/07/2008 16:31



Moustapha wakh ga deugue ki "deum la sakhe" c'est un diable es ce que un homme ordinaire peu être comme ça.

5.Posté par diatta ndiaye le 11/07/2008 17:28
iL est grand de mettre un terme à cette rebellion qui a fait plus de mal aux habitants de la règion.Dommage plus de 25 ans de combat qui en fait de compte n'auront servi à rien.Des personnes mutilès à vie, des inoncents tuès des femmes violèes...et que sais-je...
Il est temps d'arrèter ses ce règionalisme ètroit qui mène nullu part...SALAM A TOUS

6.Posté par boy diago le 12/07/2008 01:31
J’accuse

Feu abbé a allumé le feu,
Sans l’éteindre il est parti le gueux
Par les arcs il rêvait d’indépendance
Par les flèches il a empoisonné la Casamance

Combien y a-t-il dans ces mangroves, d’ethnies ?
Un meilleur monde pour nous tous unis
A cause d’eux suintent l’insécurité et la violence
A cause d’eux les gens se regardent en chien de faïence

Pour être intelligent faut-il être poète ?
Pour être assassin faut-il être prêtre ?
Ah ! Le sud toujours au sud
Rébellion sécession, même au pays de la négritude

Là-bas d’arbre à palabres en arbre à palabres les fétiches se sont tus
Sous les kalcéidras et les manguiers les enfants s’entretuent
Alors Abbé dors tu en paix ?
Sur le lit de sang des innocents : mon respect

Toi qui es mort rongé par les regrets
Toi qui es allé mourir loin des guets
Au val de Grace Pour la dernière onction de tes parrains
Rêve impossible au pays des tamarins

Qu’as-tu fais pour ton peuple si naïf ?
Avec ton aube rouge dans ton église sans nef
Où tu distribuais des armes pour tuer
A la place de l’hostie pour muer
Abbé t’es jamais allé au feu
Aussi, pour savoir ce que c’est, va au feu.


Bissenty (potio) 22/02/2008

7.Posté par gouysi le 14/07/2008 14:08
chee te te te tet ! boys yeen ay guis kat ngeen. ndeke sénégal amna gaayu melul ni moussa sow talibé ablaye wade, goor gui ci yoff, médor le petit chien et ces vils larbins qui ont comme profession léche cul. l'abbée boobou moom ak gnimu andal la géhenne les attend. ils ont les mains souillées de sang. ce sont tous des suppôts de satan.
takhaw fii du waxak askan wi yabaaté rek la....

8.Posté par coly le 25/03/2009 15:35
slt c t'a vs qu je pense qu vs devez dabor l'origine de ce confli avant de dire tous cs coneris a la personne de feu abbe diamacoune qui est un grand homme qui c battu pour cause juste et vs les sénégalais n'arrivent pas consommés la casamance n'est pas sénégalais et elle ne le seras jamais.poin un tiret.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State