Référence multimedia du sénégal
.
Google

BATAILLE DE CHAPELLES AUTOUR D’UNE INVITATION :« Nous répondrons par des actes à ceux qui n’ont plus que leurs bouches puantes pour tenter de barrer la marche du monde », dit un proche de Macky Sall

Article Lu 1658 fois

Quelques heures seulement après avoir visité « La Lettre du Continent » qui dit clairement que "Karim a bien été reçu à l’Elysée dans le bureau de Nicolas Sarkozy le 26 août, de 11h30 à 12h40" et que le conseiller spécial du Président Wade était accompagné de l’avocat Robert Bourgi, "formé à la politique africaine par Jacques Foccart, grand architecte de la Françafrique » avant de nier « toute invitation de Macky Sall par le Sénat français, car ne relevant que d’une relation très domestique, qui ne serait que l’œuvre d’un simple ami de l’enfant de Fatick », nous apprenons de proches du président de l’Assemblée nationale du Sénégal qui ont requis l’anonymat « que ceux qui disent cela seront démentis par les faits dans une semaine ». A en croire nos sources : « Nous refusons de polémiquer préférant répondre par les actes à des gens qui n’ont plus que leurs bouches puantes pour tenter de barrer la marche de l’Histoire ».



BATAILLE DE CHAPELLES AUTOUR D’UNE INVITATION :« Nous répondrons par des actes à ceux qui n’ont plus que leurs bouches puantes pour tenter de barrer la marche du monde », dit un proche de Macky Sall
Si pour les proches du leader de la "Génération du Concret" dont la visite à Paris devrait être suivie sous peu de celle de Macky Sall au Palais du Luxembourg, abritant le Sénat français, « le Président de l’Assemblée nationale du Sénégal n’a, en effet, été invité que par un parlementaire français. Et qu’il est (...) très facile de se faire inviter au Palais du Luxembourg ou d’y louer une salle", avant de soutenir de façon péremptoire que « c’est le secrétaire d’Etat, Alain Joyandet, qui aurait demandé au président du Sénat, Christian Poncelet, s’il avait invité Macky Sall ? "Nenni, je ne suis au courant de rien", aurait répondu un Poncelet "aux abris", un proche de Macky Sall dira que « ce n’est ni l’ancien Premier ministre ni le président de l’Assemblée nationale qui sont invités par le Sénat français, mais plutôt le Grand officier de la légion d’honneur française ».
Et notre interlocuteur de tirer sur le journaliste de LC qu’il accuse de parti-pris, puisque traitant Macky de "clandestin", car selon lui : « C’est un secret de polichinelle comme l’écrivait récemment le journal sénégalais « La sentinelle » : « Presque six mois après avoir étrenné son insigne de Grand Officier de la Légion d’honneur française, à Dakar, lors d’une cérémonie ayant eu pour théâtre les jardins de la résidence de l’ambassadeur de France, Jean-Christophe Rufin, le président de l’Assemblée nationale, Macky Sall, arpentera, le mois prochain (Ndlr : 10 septembre 2008), le tapis rouge du Sénat français, sur invitation de son président, Christian Poncelet ».
Et de déclarer : "Lc n’a fait que répeter les propos de lampistes à la quête d’une aura qui plaçaient cette visite dans son cadre le plus anondin possible. D’aileurs à cette occasion, Me Alioune Badara Cissé leur en avait bouché le coin avec des arguments très valables". Et de poursuivre : "A la veille du départ de Macky Sall pour Denver, ne sont-ce pas les journaux du Sénégal qui disaient ceci : « Après avoir été élevé à la dignité de Grand Officier dans l’ordre national de la Légion d’honneur française, le 25 mars 2008, dans les jardins de la résidence de Jean-Christophe Rufin, ambassadeur de la République de France au Sénégal, le président de l’Assemblée nationale sera encore honoré, cette fois-ci au pays de Marianne.
En effet, une invitation a été adressée, dans ce sens, par le président du Sénat français, Christian Poncelet ». Et de rappeler que sur la carte d’invitation de Macky dont l’annexe aurait été envoyé par Macky Sall lui-même au président Wade, on pouvait, en effet, lire ce qui suit : « Sous le haut patronage de Christian Poncelet, président du Sénat de la République française, une grande réception sera organisée le 10 septembre 2008 en l’honneur de M. Macky Sall, ancien Premier ministre, président de l’Assemblée nationale du Sénégal, élevé récemment à la dignité de Grand Officier de la Légion d’honneur française ».
A en croire notre interlocuteur : « L’ordre national de la Légion d’honneur est la plus haute décoration honorifique française. Elle a été instituée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Elle récompense les mérites éminents militaires ou civils rendus à la Nation. Alors trêve de commentaires, le 10 septembre 2008, c’est déjà demain. Et on verra à cette occasion, si c’est le bureau du Sénat qui recevra Macky ou si c’est la périphérie qui le fera ».

Source: Ferloo.com

Article Lu 1658 fois

Vendredi 5 Septembre 2008





1.Posté par loup le 05/09/2008 17:53
ils se chamaillent, nous inondons

2.Posté par max le 05/09/2008 21:30
pes et repes depuis "etali"

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State