Référence multimedia du sénégal
.
Google

BASKET - FINALES COUPES DU MAIRE DE DAKAR : La Douane et le Duc sacrés

Article Lu 1498 fois


L’As Douanes, aux dépens de Gorée 69-62 en messieurs et le Duc, après avoir tremblé en fin de partie face à Bopp 61-55, en dames, ont étoffé leurs palmarès en s’adjugeant les trophées du maire de Dakar, Pape Diop, avant-hier au stadium Iba Mar Diop. A la suite de leurs victoires sur les autres compétitions de la ligue de Dakar (coupe Saint Michel et Arc en ciel du Cours Sainte Marie), Gabelous et Duchesses, vainqueurs 8 fois de suite sur 8 éditions de ces épreuves, continuent d’égrener leurs chapelets de lauriers.

Douane - Gorée 69-62

Match disputé samedi au stadium Iba Mar Diop et comptant pour la finale de la 23e édition hommes de la coupe du maire de Dakar, Douane bat Gorée par 69 à 62 (20-14, 36-22, 55-48, 69-62)

Arbitrage. Madické Thiam, Mor Dia et Pape Ablaye Diop

Douane : 16 sur 27 à 2 points soit 59,3 %. 8 sur 12 à 3 points soit 66,7%. 13 lancers francs sur 27 soit 48,1 %. 29 rebonds, 23 défensifs et 6 offensifs. 14 passes décisives. 26 fautes provoquées. 15 balles perdues. 4 interceptions. 1 contre. Coach : Betty Fall

Gorée : 16 sur 32 à 2 points soit 50 %. 3 sur 16 à 3 points soit 18,8%. 21 sur 37 lancers francs, soit 56,8 %. 25 rebonds : 13 défensifs et 12 offensifs. 9 Passes décisives. 23 fautes provoquées. 16 balles perdues. 6 interceptions. 0 contre. Coach : Cheikh Diouf

Le métier et l’expérience ont permis à la Douane de sortir une nouvelle fois Gorée et de s’adjuger la coupe du Maire. Les Abdou Khadre Ndiaye, Joahibou Diakhate (6 points), Alioune Fall (16 points) ont posé dès le premier acte, les jalons du succès (36-22). A la 35e minute, la Douane menait 62-49. Malgré le sursaut de Gorée, cette mainmise sur la partie se poursuivra jusqu’à la grâce. Quoique menée, Gorée trouvait un peu son jeu grâce Pape Bodiang (14 points), El Hadj Diakhaté (12 points) et Waly Ndiaye aux rebonds (67-61, 39)

Mais à la dernière minute, les gabelous qui tenaient le bon bout ne le lâcheront pas.

Duc – Bopp : 61-55

Match disputé samedi au stadium Iba Mar Diop et comptant pour la finale de la 8e edition dames de la coupe du maire de Dakar, Duc bat Bopp par 61 à 55

Arbitrage : Adolphe René Niang, Pape Alioune Fall et Edouard Sène.

Duc : 16 sur 37 à 2 points soit 43,2% .6 sur 13 à 3 points soit 46,2%. Lancers francs 11 sur 21 soit 52,4 %. 29 rebonds : 17 défensifs et 12 offensifs. 20 passes décisives. 25 fautes provoquées. 15 balles perdues. 5 interceptions. 3 contres. Coach : Dame Diouf

Bopp : 19 sur 35 à 2 points soit 54,3%. 1 sur 10 à 3 points soit 10 %. Lancers francs : 14 sur 27 soit 51,9 %. 20 rebonds : 14 défensifs et 6 offensifs. 7 passes décisives. 19 fautes provoquées. 9 balles perdues. 2 interceptions. 1 contre. Coach : Mamadou Samb

Rien ne sert de courir, il faut partir à point. Pour avoir oublié la véracité de l’adage, les Boppoises, opposées aux Duchesses, sont restées une nouvelle fois à quai.

Imaginez un seul instant que, face au club universitaire, celui de Bopp n’a mené la course que dans les minutes initiales 7-4 ,5e. Ou encore qu’après avoir été dominées tout au long de la partie, les protégées de Mamadou Samb n’ont fait leur meilleure approche qu’à 3 minutes du dénouement, 53-52, vous comprendrez aisément qu’un succès de Lika Sy (14 points), Coumba Traoré (13 points) et compagnie aux dépens de Aminata Diop 12 points, Tenning Sabelle Diatta (16 points) et consorts auraient eu des relents de hold-up. Quand presque tout le monde pensait que le sort de la partie était définitivement scellé, Khady Mbaye Bébé, Mama Keyba Sagna, Fanta Lèye par leurs coups de boutoirs, ont transformé la défense du Duc en passoire à l’image de Anta Sy, auteur de cinq fautes.

Mais l’expérience aura une nouvelle fois fait la différence. Dans le money time, Néné Diamé et surtout Adama Diakhaté qui sentaient le vent d’une première défaite cette saison souffler, ont pris leurs responsabilités et n’ont pas tremblé contrairement à leurs adversaires qui s entêtaient sur les tirs primes malgré un 1 sur 10.

Mais l’équipe de Dame Diouf, mieux outillée que ses adversaires dans tous les secteurs, est loin de cette machine à jouer. Pis elle n’inspire plus la frousse.


EL HADJ MAMADOU DIOUF
Source: Le Soleil

Article Lu 1498 fois

Lundi 25 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State