Référence multimedia du sénégal
.
Google

BASKET-ABDOURAHMANE NDIAYE ADIDAS: « Je suis à 100 % prêt pour la bataille de Bamako »

Article Lu 11287 fois

Après avoir honorer ses engagements avec son club de Villeneuve d’Asq, Abdourahmane Ndiaye “Adidas » a regagné l’équipe nationale du Sénégal en préparation pour les qualificatifs de Bamako qualificatif pour les championnats d’Afrique. Avec cette envie d’inscrire une nouvelle page du basket Sénégal, le sélectionneur national qui était hier face à la presse a prôné un mental fort pour gagner la « bataille de Bamako » en dépit de la cascade de forfait qui s’abat sur le groupe de performance.



BASKET-ABDOURAHMANE NDIAYE ADIDAS: « Je suis à 100 % prêt pour la bataille de Bamako »
Le sélectionneur des Lions Abdourahmane Ndiaye Adidas a finalement pris le train de la préparation pour le tournoi qualificatif qui aura lieu du 15 au 21 mai prochain à Bamako et qualificatif pour les prochains championnats d’Afrique de 2009 en Libye. Après avoir été rappelé par l’ex ministre des Sport Bacar Dia à la tête de la sélection, le Sénégal a profité de ce « retour en zone » pour indiquer la voie à suivre afin de redorer le basket Sénégal terni par la grosse désillusion de 2007 et le mettre dans le haut du basket mondial.

Un objectif majeur qui passe par une qualification au prochain tournoi qualificatif prévu à Bamako. Un tournoi qui aura pour lui des relents d’ « opération de commando » pour Abdourahamane Ndiaye qui a, au lendemain arrivée, pris contact avec son staff constitué et des Lions qui ont entamé depuis le 4 mai dernier la préparation pour les joutes de Bamako. « Si l’on part dans l’esprit de perdre, ce n’est pas la peine. On ne peut pas prédire l’avenir, mais je suis confiant. Il faut être optimiste pour une bonne préparation et viser le titre.

Ce qui est important dans le coaching c’est la manière dont on transmet les choses. Le mental et la psychologie sont importants. Mais derrière il y a la compétence pour travailler au niveau du basket et que l’on puisse utiliser le potentiel que l’on a », déclare t-il au cours de son point de presse tenu hier, vendredi 8 mai, à Marius Ndiaye.

D’entrée le sélectionneur doit cependant faire face à la cascade de forfaits qui s’est abat sur l’équipe nationale et qui bouscule le projet rétabli autour de joueurs cadres.

Le Sénégal sera en effet amputé de ses meilleurs joueurs qui ont figuré dans la liste initialement pressentie pour la préparation. Malgré l’absence annoncée d’Alpha Traoré, Malèye Ndoye, Antoine Mendy, Souleymane Aw, Cheikh Samb, Yama Diène, Desagana Diop, Sitapha Savané, Boniface Ndong, Papa Sow, le Sénégal ne présentera pas meilleure équipe en terre Malienne.

Seul très capé meneur Babou, Séne, le pensionnaire des New York Knicks ( Nba), Mohamed Séné, Alpha Traoré, Mohamed Coly entre autres expatriés sont annoncé comme partant pour le tournoi de Bamako. Une donne qui ne semble pas troubler outre mesure le sélectionneur “Adidas » qui de concert avec ses collaborateurs Sir Parfait Adjivon et Cheikh Sarr a pu rectifié le tir en remaniant son équipe.

« Les joueurs ne sont pas là parce qu’ils sont occupés avec leurs clubs. Moi aussi je devais disputer les play off et la Coupe de France et cela m’a posé des problèmes pour venir au Sénégal. Nous allons maintenant faire en sorte que l’équipe soit dans la dynamique de la gagne. On va travailler avec mes assistants pour y arriver. Je suis à 100 % prêt pour la bataille que l’on fera ensemble à Bamako. Il faut que le Sénégal soit toujours présent sur les compétitions internationales. Tous les joueurs sont prêts. Ils doivent être confiant parce qu’ils ont une chance historique », confie le coach Abdourahmane Ndiaye.

Dans cette dynamique, le sélectionneur des Lions a souligné que l’adversaire va arrêter lundi une liste de 14 joueurs avant de dégager le mardi le groupe de performance devant rallier mardi la capitale Malienne. « notre adversaire du Mali n’est pas faible. Même s’ils sont confrontés au même problème de l’indisponibilité des joueurs retenus en France. Le tournoi n’est pas faible même si on aura pas devant nous la meilleure équipe possible. Mais il faut que l’équipe soit enthousiaste et aller de l’avant », conclu-t-il.

… « Je reviens parce que je mesure l’espoir qui est en moi »

En acceptant de prendre les rênes de l’équipe nationale du Sénégal, Abdourahame Ndiaye s’est fixé le défi de mettre le basket du Sénégal sur les rails.

« Je souhaite que le Bon Dieu nous aide. Car ce sera la victoire de tout le monde. J’ai dit au président de la fédération de basket que je revenais gratuitement », a souligné « Adidas » estimant avoir tourné la parenthèse du conflit qui l’avait opposé à l’Etat sénégalais suite à la rupture brusque de son contrat en 2006.

« Cela a fait couler beaucoup d’encre. J’avais intenté un procès contre le ministre des Sports qui avait outrepassé ses droits par rapport au contrat. C’est maintenant de l’histoire ancienne. Ce que j’entreprends aujourd’hui est une forme de patriotisme. Le patriotisme Ce n’est pas du`nationalisme exacerbé. Le ministre n’avait pas compris le lien entre le sport et son environnement. C’est avoir l’identité sénégalaise que de s’ouvrir à l’autre. Il y a des choses que j’ai combattues par conviction », apprécie « Adidas ».

« Je suis un professionnel et que mon travail doit être rémunéré. J’ai préféré revenir pour montrer à tout le monde et je l’avais dit en 2005. je me mets à la disposition du Sénégal pour ce travail. Il y a des entraîneurs qui sont venus ici mais il y a eu plus de dégâts. Il faut qu’on enlève ce complexe dans le futur ».

Pour ce nouveau bail avec la sélection nationale, le sélectionneur a soutenu que la confiance qui lui a été faite par l’Etat du Sénégal constitue une forme de pression pour lui.

« Je n’entreprends pas des choses pour perdre. Quand on est coach de haut niveau, on a une obligation de résultat. Ce n’est pas parce que je ne suis pas payé qu’on ne doit pas m’éxiger d’avoir des résultats », soutient-il. Dans cette direction, il a affiché l’ambition de qualifier le Sénégal au titre de championnat d’Afrique, au championnat du monde mais aussi aux Jeux olympiques de 2012.

Omar Diaw
Source SudQuotidien

Article Lu 11287 fois

Samedi 9 Mai 2009





1.Posté par khaly le 09/05/2009 11:51
Bravo Mr L'entraineur, le peuple est derriere toi. ça fait vraiment plaisir.
Bonne chance.

2.Posté par lamine le 09/05/2009 12:22
merci Abdou!!!

3.Posté par Capy le 09/05/2009 18:14
Nous vous souhaitons bonne chance

4.Posté par medzo le 09/05/2009 22:52
bonne chance les meks

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State