Référence multimedia du sénégal
.
Google

BAMBEY: Les élèves gâchent la visite du Président : Wade s’énerve et se défoule sur les syndicalistes

Article Lu 11757 fois

Les élèves du lycée de Bambey ont gâché la fête libérale et permis au Secrétaire national du Parti démocratique sénégalais de déverser sa bile sur les syndicats et l’opposition.



BAMBEY: Les élèves gâchent la visite du Président : Wade s’énerve et se défoule sur les syndicalistes
Le coup de pouce que Wade a voulu donner à sa protégée Aïda Mbodji, tête de liste majoritaire de la Coalition Sopi 2009 dans la Commune de Bambey, a tourné au fiasco. Arrivé juste après 10h, le Secrétaire national du Pds a passé une demi-heure d’enfer dans la Commune. La faute aux élèves du lycée qui trouvaient là, une occasion unique d’évoquer, devant le chef de l’Etat, leurs difficultés. Scandant «nous voulons étudier. L’éducation va mal» et, brandissant des foulards et brassards rouges, les élèves ont obligé le cortège présidentiel à s’immobiliser, le temps que Wade leur prête une oreille attentive. Faisant l’exposé de leurs doléances, le président du foyer socio-éducatif Malick Thiam dira au président de la République de prendre langue avec les enseignants car, lui et ses camarades ne veulent pas qu’on «bloque la formation des futurs cadres du Sénégal. On veut étudier. N’est-ce-pas vous qui disiez que nous sommes l’avenir du pays. Les bulletins du premier semestre ne sont pas encore publiés. On vient et on rentre chaque jour sans faire cours. A deux mois du bac, on n’a même pas fait le quart du programme. C’est honteux alors il faut parler avec les professeurs». Parlant de leur établissement, Daouda Thiaw de la classe de TS2 laisser entendre qu’il «va mal. C’est le lycée le plus pauvre du Sénégal. Nous n’avons ni laboratoire ni salle informatique. Nous avons un déficit de professeurs, cause pour laquelle, nous ne faisons pas le crédit horaire normal. Dans toutes les disciplines, il y a réduction horaire. Nous voulons que la construction du nouveau lycée, entamé depuis longtemps, se termine mais avec des salles de classe suffisantes».

C’était assez pour que le chef de l’Etat sorte de ses gongs en s’en prenant à sa sécurité et à Papa Samba Mboup. D’ailleurs Wade, qui ne cessait de rabrouer ses collaborateurs, avait le visage renfrogné, n’hésitant pas à taper du poing sur le véhicule où avait pris place Aida Mbodji. Il ne cessait de montrer des signes de colère en houspillant sa sécurité qui, avec les nervis recrutés par la 4e vice-présidente de l’Assemblée nationale avait du mal à contenir tout ce monde. Même quand il s’est agi pour le cortège présidentiel de faire le tour de la ville, les élèves qui, certainement, se disaient qu’il ne fallait pas lâcher leur proie, ont accompagné le patron des libéraux jusqu’au terrain jouxtant la mairie de Bambey. Là aussi, il a fallu que les nervis recrutés par Aida Mbodji usent des biceps pour repousser les élèves. Très atteinte, Aïda Mbodji dont les propos étaient entrecoupés par les huées des élèves et de ses adversaires politiques n’a pas pu parler plus de deux minutes. Elle a juste pu dire au pape du Sopi «ce terrain appartient à la mutuelle des femmes libérales Calebasse de développement, maintenant, nous le prenons et le donnons au Secrétaire général et à notre parti». A sa suite, le chef de file des libéraux qui, par endroits, demandait aux batteurs de tam-tams d’arrêter et aux élèves de baisser les pancartes, se réjouira en ces termes de l’accueil. Abdoulaye Wade dira : «Jamais, je n’ai vu un tel rassemblement à Bambey. Donc, je vous félicite pour votre mobilisation, pour votre engagement. Je félicite les femmes avec leur boulangerie moderne. J’ai vu aussi le terrain que vous avez offert au parti.»

BAMBEY, DE VILLAGE A VILLE MODERNE

Aux élèves qui brandissaient des bandeaux rouges, il dira : «Vous voulez étudier, vous demandez que les enseignants arrêtent les grèves intempestives et politiques. Ce sont des grèves politiques. J’ai tout fait pour l’enseignement au Sénégal plus que dans aucun pays du monde mais certains partis de l’opposition ne veulent pas le comprendre. Ils manipulent les enseignants. Il y a des syndicats qui sont des syndicats politiques mais, je les combattrai. Je n’admettrai pas qu’ils soient un obstacle à l’Education au Sénégal. Les enseignants sont faits pour enseigner, il faut qu’ils enseignent. Personne ne peut mettre en doute le droit de grève mais, il ne faut pas exagérer. On va terminer le lycée déjà commencé et on vous donnera du matériel moderne.»

Mais pour Wade, ce qui s’est passé à Bambey est un épiphénomène et pour lui «les grèves politiques ne changeront rien au grand mouvement du Sopi qui est parti depuis 1974 et qui s’amplifie de jour en jour».

Aux responsables politiques qui espéraient décrocher une audience, Wade fera faux-bond mais, trouvera au moins le temps de leur dire : «Je vous demande de reprendre cette mairie et de la confier au Pds. Et j’ai promis à Aïda Mbodji de la soutenir pour faire de Bambey une ville moderne, car Bambey reste un village, un gros village. Il faut le transformer en cité moderne. Populations, je vous remercie et vous fais confiance.»

Abdoulaye Wade qui n’est descendu de son véhicule qu’un bref instant pour serrer la main du préfet a encore mesuré son degré d’impopularité parce que les habitants de la commune vaquaient librement à leurs occupations et faisaient comme si de rien n’était. N’eut été les militants et sympathisants venus du département, Wade allait trouver le désert à Bambey.

Sorce le quotidien

Article Lu 11757 fois

Mardi 17 Mars 2009





1.Posté par sene le 17/03/2009 14:48
pééééééééééééé depui bx

2.Posté par Salam le 17/03/2009 14:53
Tres bien fait pour lui
La révolution est en Route
Vive la révolution

3.Posté par becaye le 17/03/2009 14:58
les syndicalistes n'ont rien fait.le systeme est gaté par des inspecteurs comme le voleur de OPA que ses amis veulent nous imposer à kolda.Mais qu'ils sachent qu'ils vont nous trouver sur leur chemins. Nousd ne menagertons aucun effort pour le triomphe de la verité sur l'affaire de vol del'argent orchestré par OPA le voleur et le BANDIT de iso QUI UTILISE TOUJOURS LA MOtO DE L'DMINISTRATION POUR SON PROPRE COMPTE.
VIVE CUSEMSS
VIVE CUSEMSS

4.Posté par BALDE le 17/03/2009 15:53
La region de kolda sera sauvée par un guerrier qui va tout changer. En commençant à demander à Cheich Oumar SEYDI son diplome pour completer son dossier pour la formation diplomante.il n'a meme pas le bac il a eé exclu en classe de 4éme à Tamba pour insudffiance de travail .Demandez à Sadikh SALL du PAEM class il fut son professeur. Coly lui tate Diaral naka mou ray yayam wala papame.Nabagna bayi éléves yi rek.
Bara tall est un hypocrite il veut rencontrer l'ia pour s'expliquer du coportement des MAIS DE OPA qu'il pilote.Faty il put comme c'est pas possible.c'est un idiot.son visage est odieux à le regarder courir derriere BARA tall c'est comme un .....
WADE FAIT EMPRISONNER OPA ET SES AMIS WAY JE VOUS EMPRIS
WA KOLDA

5.Posté par DIAO le 17/03/2009 15:57
VIVE LE CUSEMSS SECTION KOLDA
VIVE LE CUSEMSS SECTION KOLDA
VIVE LE CUSEMSS SECTION KOLDA
où sont vos avocats pour faire emprisonner OPA et ISO.?ils n'ont qu'aà venir pour qu'on retrouve lapaix ssurtout avec les amis de OPA qui nous ammerdent en a plus finir.
SEYDI va chercher ton bac et reviens cesse de tricher.Coly Bayil eleves yi.
Faty VA TE LAVER LE CORPS AU MOINS UNE FOIS PAR MOIS AU MOINS.
ISO ET OPA en prisonISO ET OPA en prison
le cusemss por sauvegarder les interets des enseignants du moyen secondaire.
du courage



6.Posté par DIASSY le 17/03/2009 16:04
Qui dit que KOLDA est plein de vacataires et volontaires koldois? Faty UN INCAPABLE PARLE NOUS DES IDEES SI TU EN A MON AMI.Les saint louissien ne lynchent pas le pied comme toute ta famille le fait.depis vos arrieres grands parents.
Combien OPA ta payé pour que tu puisse dire certaines choses.n'oublies pasqu'il retournera en prison aprés les elections avec ISO.Certainement tu vas le suivre ou bloquer le systeme comme tu le pretends.Pretentieux que tu es.regarde toi.je te dis si par hassard je te vois à saint louis tu le regretteera à vie.Ne songe meme pas aller à sAINT LOUIS MA VILLE.
OPA est un voleur et un traite tu ne peux pas le nier.Pourquoi il t'a fait chargé de cours alors que tu ne remplissias pas les conditions.Nopail la wax

7.Posté par diaw le 17/03/2009 16:25
mais qu'est ce qui ne cloche pas bien chez ce vieux connard ? Pourquoi ne retourne t il pas au palais au lieu d'inciter la jeunesse a la violence? quel continent de merde

8.Posté par pape le 17/03/2009 17:25
le moins que l'ont puisse dire c'est que wade est tres combatif, on pourrait se demander qu'est ce qu'il est alllé faire dans cette galère.???cependant il faut qu'il sache que son règne tire á sa fin.celá me rappelle 2000, quand diouf tira sa révérence. BYE BYE BAYE WADE

9.Posté par Ngorsi le 17/03/2009 18:56
QUITTES LE POUVOIR ! QUITTES LE POUVOIR ! JE TE DIS QUITTES LE POUVOIR ! VOILA 9 ANS QUE TU NOUS POURRIS LE TEMPS, SI TU NE FAIS PAS ATTENTION, TU RISQUES D'AVOIR DES BLEMES

10.Posté par As le 18/03/2009 00:24
Les elections sont differentes mais en 2000 comme pape l'a dit Abdou Diouf sa calvere a commence a ST-Louis,les gens du ps l'avaient dit (FII MOOKNA) par la suite sa reponse etait inattendu (FII MOKOUL GNAPA NDAYAM) excusez moi du terme.Gorgui danaka jekhalna.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State