Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



BALLA GAYE 2 - EUMEU SENE dimanche à Demba Diop : Le combat de toutes les incertitudes

Un des lutteurs les plus en vue de ces deux dernières années, Balla Gaye 2, s’est lancé un défi de taille en affrontant, dimanche au stade Demba Diop, Eumeu Sène. Celui-ci, bien que longtemps absent de l’arène, n’en reste pas moins une valeur sûre de la lutte sénégalaise. Balla Gaye 2, fils du grand champion Double Less et élève surdoué de son homonyme Balla Gaye à l’ELBG, est un des plus grands techniciens en activité. Eumeu Sène, "disciple" du Cheikh Mohamed Ndao Tyson à l’écurie Boul Falé, n’est guère moins qualifié. Alors, leur face à face sera forcément la cerise sur le gâteau de la première journée de la 3ème édition du CLAF initié par Gaston Productions.



BALLA GAYE 2 - EUMEU SENE dimanche à Demba Diop : Le combat de toutes les incertitudes
BALLA GAYE 2 : Pour une cinquième incursion victorieuse à Pikine

10 juin 2006 - 18 juin 2008 ! C’est le temps qu’il a fallu à Balla Gaye pour mener quatre expéditions fructueuses à Pikine d’où il est revenu avec dans sa besace, les « scalps » de Bathie Seras (Guinaw Rails), Boy Sèye (Pikine Mbollo), Coly Faye (Boul Falé) et Tyson Junior (Pikine Trésor). Dimanche, à Demba Diop, il y retourne pour la passe de ... cinq avec la ferme décision d’étoffer sont tableau de chasse avec la « tête » de Eumeu Sène.

Balla Gaye 2, le « Lion » de Guédiawaye, flirte réellement avec le parfait. Et pour bien des spécialistes, ce garçon est parti pour régner dans l’arène. En plus de ses qualités intrinsèques, Balla Gaye 2, le fils du grand champion Double Less (bon sang ne saurait donc mentir), est sous la coupe d’une autre ancienne gloire, son homonyme Balla Gaye. Rien d’étonnant donc dans la fulgurante ascension du sociétaire de l’ELBG qui n’a connu qu’un seul revers dans son brillant cursus, en 2005 au stadium Iba Mar Diop, face à Issa Pouye, le « Caïman » de Thiaroye. Ce passif, il l’a d’ailleurs effacé la saison dernière, au stade Demba Diop, de fort belle manière.

10 juin 2006 : Aziz Ndiaye, jeune promoteur venu dans l’arène, se signale à l’attention des amateurs avec une affiche de rêve : Bathie Seras-Balla Gaye 2. Le premier avait comme atouts sa témérité à la limite suicidaire et un bagage technique très fouillé ; alors que le second était le courage fait homme. Après un combat épique et plein, le dernier mot revint à Balla Gaye 2.

31 juillet de la même année, Boy Sèye, sociétaire de Pikine Mbollo dont le directeur technique n’est autre que Pape Diop "Boston," et auteur d’une belle série qui a laissé sur le carreau Bombardier 2, Saloum Saloum et Balla Diouf, se dresse sur son chemin. Le combat tint ses promesses au grand bonheur d’un nombreux public du stade Demba Diop, mais Balla Gaye 2 finit par dicter sa loi à son vis-à-vis.

4 février 2007, c’est au tour de Coly Faye de l’écurie Boul Falé de se frotter au fils de Double Less, lors de la première journée d’un mini-championnat organisé par Gaston Productions. Il s’y piqua sérieusement à l’image des deux autres lutteurs qui partageaient avec lui la poule (Ousmane Diop de Thiaroye et Mbaye Diouf de Khar Yalla.

18 mai 2008 Balla fait enfin face à un gros bras, en l’occurrence Tyson Jr de Pikine Trésor. Défait par Gris Bordeaux, le colosse de Pikine n’a pas hésité à saisir la première opportunité qui lui est offerte pour se relancer. En pure perte puisque le prodige de Guédiawaye mit tout le monde d’accord sur son immense talent ; et sans trop forcer son talent, il différa le retour gagnant de la tête de file de Pikine Trésor.

Ce 8 février 2009, Eumeu Sène, un autre fils de Pikine, se dresse devant le fils de Double Less avec l’ambition somme toute légitime d’arrêter la saignée. Ce qui, bien évidemment, n’est pas de l’avis de Balla Gaye qui ne visera qu’à continuer sa marche victorieuse. Surtout au détriment des lutteurs de Pikine.

EUMEU SENE : Un "come back" plein de risques

Pour les besoins de son come back, Eumeu Sène (Ecurie Boul Falé, Pikine) va faire face à deux « adversaires » de taille : les qualités intrinsèques de Balla Gaye 2 (ELBG) (son adversaire du jour) et son absence prolongée dans l’arène.

La première équation, force est de reconnaître qu’elle est à plusieurs inconnues. Balla Gaye 2 est un condensé de puissance physique et athlétique, d’un bagage technique très fouillé et d’une grande sérénité. Quant à l’éloignement de Eumeu Sène de la scène, synonyme de manque de compétition, il peut avoir comme conséquence le manque de réflexe et de réaction appropriée à l’heure H. Toutefois, le lutteur de l’écurie Boul Falé peut compenser ces deux handicaps par son expérience de ... « vieux routier » de l’arène, malgré son âge relativement jeune et par son registre technique très varié qui a eu déjà raison de lutteurs comme Ouza Sow, Soulèye Dop et Zale Lo.

La dernière apparition d’Euemu Sène remonte au 4 février 2007. Ce jour-là, il faisait face à Khadim Ndiaye de Thiaroye au stade Demba Diop. Le combat eut un goût d’inachevé après la blessure à l’œil du Pikinois. Physiquement inapte à poursuivre le combat, il avait été déclaré battu sur décision médicale. Ce revers a été le second du jour de l’écurie Boul Falé après la défaite de Coly Faye face à ... Balla Gaye 2. Quelle coïncidence !

Ces revers des deux lieutenants de Mohamed Tyson qu’opposait, à l’époque, une guerre de succession après le retrait de leur leader, plongèrent l’écurie Boul Falé dans une crise profonde. Passés ces moments de doute et de démobilisation, les choses revinrent peu à peu à la normale. Mohamed Ndao Tyson sans descendre dans l’arène, s’investit pleinement pour redonner une âme à son écurie. La sérénité revint et les résultats ne tardèrent pas avec la belle série de « Gambien » qui a marqué de son empreinte le dernier CLAF. C’est dans ce contexte que le promoteur El Hadj Ndiaye, fils du tambour-major Doudou Ndiaye Rose, établi dans l’Hexagone, effectue des démarches nécessaires pour le montage du combat Moustapha Guèye-Eumeu Sène. Finalement, le promoteur n’ayant pas pu respecter ses engagements, le combat tomba à l’eau à la grande déception des amateurs. Fausse alerte donc pour Eumeu Sène qui voulait marquer son retour face au « Tigre » de Fass, Moustapha Guèye.

Ce n’était que partie remise. Gaston Productions sortit de son chapeau Balla Gaye, l’une des valeurs sûres de l’arène, pour porter la contradiction au lieutenant de Tyson. Ce combat dont l’annonce a fait saliver puristes, techniciens et amateurs, est assurément un des sommets de la présente saison de lutte. Pour d’aucuns, le « Lion » de Guédiawaye aurait du y réfléchir à deux fois avant d’accepter de se frotter à ce Pikinois qui est une référence. Programmé dans un premier temps pour le 11 janvier dernier, le combat avait été reporté pour cause d’indisponibilité d’Eumeu Sène. A cause d’un abcès à la jambe, le Pikinois s’était fait consulter par le médecin du CNG de lutte qui lui avait délivré un certificat médical attestant d’une inactivité de 15 jours.

Après cette période de repos médical, Eumeu est enfin d’aplomb pour faire face à Balla Gaye 2 dimanche à Demba Diop. Dans ce combat qui est celui du retour, le coéquipier de Gambien aura à cœur de prouver qu’il reste toujours un technicien hors pair. Après Aliou Mané et Gambien qui ont conclu brillamment leurs dernières sorties, il est le troisième pensionnaire de Boul Falé à descendre dans l’arène et le 5e Pikinois à défier Balla Gaye 2. Eumeu Sène devra donc tout faire pour s’imposer et maintenir la dynamique de victoires de son écurie. Un pari compliqué devant un jeune champion qui a fait assez de dégâts dans les rangs de Pikine.

Une présentation de Babacar S. FAYE et Maké DAGNOKHON
Source Le Soleil

Vendredi 6 Février 2009




1.Posté par conquérant le 06/02/2009 09:07
Un vrai job de pro. Bravo messieurs. Vous êtes les démentis incarnés que le landerneau médiatique regorge tout de même de gens bien formés. Quant au combat en question point n'est besoin de répéter que c'est un duel d'incertitude comme l'ont si bien souligné les rédacteurs. Mais à mon avis le fils de Double less part avec les faveurs du pronostic.A condition de ne pas verser dans l'excès de confiance qui ,à mon avis, constitue son talon d'Achille.

2.Posté par Salam le 06/02/2009 13:20
Allez Guédiawaye sa kaw sa kanam sa Kanam

Allez Guédiawaye sa kaw sa kanam sa Kanam

Allez Guédiawaye sa kaw sa kanam sa Kanam

Allez Guédiawaye sa kaw sa kanam sa Kanam

Allez Guédiawaye sa kaw sa kanam sa Kanam

3.Posté par dienne le 06/02/2009 14:33
BALLA GAYE 4 EVER DI GNANE BARKE CHEIKH ISSA DIENNE MOU MAYE KO NDAM YA RABBI BIL MOUSTAPHA

4.Posté par beug fallou le 06/02/2009 15:13
allez balla guaye 2 yakko yor sa kanam

5.Posté par diawara oumar le 06/02/2009 21:35
bala guaye ché u champion incontestable mé ey eumeu séne né aussi n importe k dé

6.Posté par bekaye le 06/02/2009 23:42
bn chance eumeu

7.Posté par astou sow le 10/02/2009 19:02
baaa gaye for ever and for life tu seras toujours le lion de guediawaye ca kaw ca kanam je vaIS TE KIFFE POUR LA VIE
ASTOU SOW DEPUIS ITALIE BRESCIA THE BEST

8.Posté par barre le 01/09/2010 18:54
le lion de guediawaye balla guaye 2 et eumeu sene futur roi de larene

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés