Référence multimedia du sénégal
.
Google

BAGARRE MORTELLE AU COURS D’UNE SOIREE DANSANTE : Des peines d’un à cinq ans de travaux forcés pour les coupables

Article Lu 11404 fois


Une rixe au cours d’une soirée dansante au village de Tchiky (département de Gossas), qui avait coûté la vie à un homme, a conduit aux assises plusieurs personnes. A l’issue du procès, l’auteur du coup mortel a écopé de cinq ans de travaux forcés. Les autres accusés ont eu des fortunes diverses allant de deux ans de travaux forcés à l’acquittement.

D’après l’enquête de la gendarmerie de Gossas, dans la nuit du 5 au 6 février 2004, les jeunes du village de Tchiky avaient organisé une soirée dansante sans autorisation de l’autorité administrative. Au cours de la nuit, le nommé Diop Dione dit Boye a voulu entrer sans payer le billet. La sécurité s’y oppose et il s’en est suivi une bagarre entre les organisateurs et les jeunes en provenance du village voisin. La rixe a fait un mort en la personne de Pape Ndiaye et cinq blessés qui sont Mamadou Dione, Aliou Guèye, Ibrahima Sène, Adama Dione et Malick Dione, avec les incapacités temporaire de travail allant de sept à vingt et un jours. Alertés, les gendarmes de la brigade de Gossas ont constaté sur le corps de Pape Ndiaye une blessure par couteau traversant l’aisselle et une autre sur la tête. Le certificat de genre de mort établi par le chirurgien de l’hôpital régional de Kaolack fait état d’une plaie de l’aisselle traversant successivement les pectoraux, les artères, les veines et un orifice de sortie postérieure. Les recherches des gendarmes ont permis l’arrestation de Malick Dione dit Mallé et le reste de la bande sur témoignages concordants de Mama Ndiaye, Ibrahima Sène et Saliou Ngom. Tous ont reconnu que c’est Mamadou Dione n°1 qui a administré à Pape Ndiaye un coup de gourdin et Malick Dione lui a porté un autre coup de couteau au flanc, près du thorax. Ce que les mis en cause n’ont pas nié tant devant les gendarmes que devant la barre.

Devant la Cour d’assises, ont répondu Malick Dione, Mamadou Dione numéros 1 et 2, Ibrahima Sène, Mamadou Ngom numéro 1 et 2, Saliou Ngom et Cheikh Ngom. Djibril Dione, Aliou Guèye et Adama Dione, absents au procès, ont été jugés par contumace. A la barre, Mamadou Dione n°1 soutient ne pas reconnaître le bâton présenté à la barre comme étant celui qu’il a utilisé la nuit des faits. Et pour justifier son recours à un gourdin, il déclare qu’il cherchait à se frayer un chemin pour s’enfuir, vu le nombre de personnes qui voulaient le lyncher. Une stratégie utilisée par les différents inculpés pour se disculper tout au long des interrogatoires. L’avocat général, tout en considérant qu’il y a eu un lien entre les infractions d’homicide volontaire, coups et blessures volontaires et organisation et participation à une manifestation non autorisée, a requis une peine de 20 ans de travaux forcés pour Mamadou Dione n° 1 et Malick Dione et un an de sursis pour les autres. Les avocats de la défense ont préféré demander la disqualification des faits et, par conséquent, la relaxe des accusés. La Cour, après délibération, a reconnu Malick Dione coupable de coups ayant entraîné la mort et de blessures volontaires. Il a été condamné à cinq ans de travaux forcés. Mamadou Dione numéro 1 écope deux ans de travaux forcés pour coups et blessures volontaires tandis que Mamadou Dione numéro 2, Ibrahima Sène et Mamadou Ngom numéro 1, pour avoir participé à une manifestation non autorisée, paieront chacun une amende de 100.000 francs. Djibril Dione, Aliou Guèye et Adama Dione ont été condamnés par contumace à cinq ans de travaux forcés. Saliou Ngom, Cheikh Ngom et Mamadou Ngom numéro 2 ont été acquittés.

Source: Le Soleil

Article Lu 11404 fois

Samedi 12 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State