Référence multimedia du sénégal
.
Google

BACAR DIA RECOIT LAMINE NDIAYE AU RESTAURANT: 120 minutes pour lever les équivoques du passé

Article Lu 11264 fois

Le ministre des Sports et le désormais ex-sélectionneur se sont retrouvé, mardi dernier, autour d'un succulent dîner, dans un restaurant aux Almadies. Pendant prés de 120 minutes (OOh-2h), Bacar Dia et Lamine Ndiaye ont effectué un large tour d'horizon sur les péripéties ayant émaillé leur collaboration et les différentes questions qui les interpellent directement.



BACAR DIA RECOIT LAMINE NDIAYE AU RESTAURANT: 120 minutes pour lever les équivoques du passé
Vingt quatre heures aprés son éviction de la «Tanière» pour objectif non atteint, le désormais ex-sélectionneur national, Lamine Ndiaye, a rencontré le ministre des Sports, Bacar Dia. Les deux hommes qui ne parlaient pas souvent le même langage ont donc jugé utile la tenue d'un tête-à-tête pour lever certaines équivoques. Ainsi, dans un restaurant situé aux Almadies, l'autorité et le technicien, autour d'un dîner, ont taillé bavette de minuit à deux heures du matin. C'était avant-hier, mardi 14 octobre. Au coeur des échanges, les incompréhensions qui ont la plupart du temps émaillé le compagnonnage entre les deux hommes. Sur ce plan, confie une source sûre, «Bacar (Dia) et Lamine (Ndiaye) se sont entendus autour de l'essentiel. Cependant, il reste, d'autres points sur lesquels, les deux n’ont pas réussi á accorder leurs violons». En tout cas renseigne notre source, «au bout de ces deux tours d'horloge, nombre de situations qui ont eu á interpeller le ministre et l'entraîneur ont été revisitées. Histoire de les clarifier». Par ailleurs, les indemnités de logement du technicien, estimées á 28 mois et non 26, étaient en bonne place dans la discussion. Le ministère des Sports qui reconnaît qu'en les réclamant, Lamine Ndiaye fait valoir son droit le plus absolu, entend traiter la question avec toute la diligence requise. Aussi, indique notre interlocuteur, «Bacar Dia á qui l'on prêtait des intentions de casser l'élan de Lamine Ndiaye á la tête de l'équipe nationale, a clairement expliqué á ce dernier que la série de consultations d'entraîneurs locaux diversement interprétées, s'inscrivait dans une politique de renforcement du staff technique. Pour, surtout, sécuriser le coach en chef, car conscient qu'un jour ou l'autre, il allait être lâché par tout le monde, ses fervents défenseurs y compris».

«Il voulait adjoindre au coach un homme d'expérience pour l'épauler. Malheureusement, les gens ne l'ont pas perçu ainsi. Ils ont plutôt pensé que c'était là une façon de, fragiliser Lamine (Ndiaye). Alors que tel n'était pas le cas», témoigne notre source.

Les deux hommes s'étant retrouvés sur de bien nombreux aspects qui ont marqué leur compagnonnage, le coach n'avait alors plus de blocage pour se confier au ministre. C'est dans cette logique qu'il a indiqué au patron du Sport «n'avoir pas reçu la notification écrite de son limogeage, qu'il a appris par la presse».

Finalement, au bout de 120 minutes de face á face, comme dans un match avec prolongations, les deux hommes ont pu éclairer bon nombre de zones d'ombres. Toutefois, conclut notre source, «ils ne se sont pas entendus sur tous les points qui étaient au menu des discussions. Mais, la rencontre a eu le mérite de vider certains contentieux en latence entre les deux responsables ».

A.B.COULIBALY A

Source: Las

Article Lu 11264 fois

Vendredi 17 Octobre 2008





1.Posté par Laye le 17/10/2008 03:17
ET ALORS?

2.Posté par Laye le 17/10/2008 03:18
This is nonsense!

3.Posté par le combattant du peuple le 17/10/2008 09:16
et alors. il fallait commencer par la. De toute facon il faut un grand menage pour que notre football se remette sur de bons rails( joueurs, staff, tutelle, cnf.........).

4.Posté par foot le 17/10/2008 09:42
Pfff medecin après la mort il fallait le faire avant le match contre la gambie. Mais comme on dit il n'est jamais trop tard et il ne faut pas s'arrêter à ces parôles wakh dafay andeu akh dieuf.

5.Posté par la remarque le 17/10/2008 15:33
wa mané Monsieur le Ministre la mome son verre la c'est quel boisson, khana key dou champagne, ne me dite pas que c'est un verre avec de la boisson alcoolisée que notre cher ministre brandit comme ca ... wa la bok

6.Posté par marseillais le 17/10/2008 17:10
mais xibar vous vs foutez de ns ou koi?vs croyez ke vous avez eclairez notre lanterne? mon cul wi,ke dal.notre source ceci ,notre source cela,sur ce point d'accord,sur celui la pas d'accord
si c cela le journalisme...

7.Posté par bara le 17/10/2008 17:28
waye merde way may wakhe ngueni compolo di rere thi aye restaurant almadie warnalene te peuple bi di thioye am nakhar am tiss am loulene meeti mane bacar dia ya si topou abalgnou sa gnandaye mbeufeur mbeub

8.Posté par fatou le 17/10/2008 20:11
fayou gnou logement bi mou deukeu pdt 28 mois gnou beugueu ay resultats diomina man

9.Posté par boynema le 18/10/2008 01:25
Il nous des sujets plus importants car c'est pas interessant de parler c" idioties.Foutez nous la paix lé gens a n'ont marre tout ça il ya des choses plus importantes.

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State