Référence multimedia du sénégal
.
Google

Awa Diop presidente des femmes du PDS: « Ndiawar Touré et Seydou Diouf droguent des nervis »

Article Lu 11463 fois

La tension monte dans le Pds de Rufisque, à quelques jours de la venue de Macky Sall dans la vieille cité. Les partisans du maire libéral Ndiawar Touré et ceux de Seydou Diouf préparent les hostilités. La responsable des femmes du PDS tente une médiation, et accuse ces derniers de recruter des nervis qu'ils droguent.



Awa Diop presidente des femmes du PDS: « Ndiawar Touré et Seydou Diouf droguent des nervis »
A quelques jours de la venue de Macky Sall à Rufisque, dans le cadre de sa campagne électorale, la tension est très vive entre la tendance du maire libéral Ndiawar Touré et celle de Seydou Diouf. Ces deux responsables libéraux qui continuent d'échanger des propos acerbes depuis le début de la campagne, menacent de rendre très chaude le meeting départemental des libéraux de Rufisque, jeudi prochain, comme ce fut le cas lors de la dernière présidentielle. Certains responsables sont très inquiets de cette situation, et demandent à leurs frères, plus de retenue. C'est le cas de la présidente nationale des femmes du Pds, Awa Diop. En marge de leur caravane organisée avant-hier à Rufisque, la patronne des femmes libérales met en garde Ndiawar Touré et Seydou Diouf. Selon elle, le seul problème du Pds de Rufisque, c'est le maire libéral et son frère Seydou Diouf. "Ces derniers recrutent des nervis à qui ils donnent de la drogue, et qu'ils gardent des journées dans des maisons", révèle-t-elle. "Ce sont ces jeunes, pour la plupart sont des Rufisquois, qui mettent fin à nos manifestations à travers des batailles rangées et des huées de toute sortes", ajoute-t-elle. Awa Diop qui informe qu'elle les a appelés tous les deux afin qu'ils taisent leurs querelles, soutient que dans cette campagne, partout où elle a été avec Macky Sall, ils n'ont rencontré aucun problème. "Ce mot d'ordre du parti, il faut que ces deux frères de parti le respectent", avise-t-elle, avant de signifier que des sanctions seront prises à l'endroit de tout responsable qui tenterait de troubler leur meeting de jeudi prochain. Pour Ndiawar Touré, il n'est plus question qu'il se laisse humilier avec des huées, comme ce fut le cas à plusieurs occasions. Il se dit prêt à répondre à sa manière, à toutes sortes de provocations. Du côté de Seydou Diouf, on est catégorique, il n'est pas question de céder aux menaces de Ndiawar Touré. "Je n'ai jamais été associé en rien depuis le début de la campagne, ainsi que mes amis ; n'empêche, avec nos propres moyens, nous menons notre propre campagne, convenablement. S'agissant du meeting, personne ne pourra nous empêcher d'amener nos militants, et s'ils souhaitent que ça se passe dans la paix et le calme, nous sommes prêts, s'il veulent autre chose, ils l'auront", explique-t-il. Face à cette situation, certains anciens libéraux de Rufisque prônent l'annulation de ce meeting. Même si les deux responsables acceptent de taire leurs querelles, il n'en sera pas de même chez les nombreux militants, qui seront difficile à canaliser, se désolent-ils.

Jules Thiam
Source: L'office

Article Lu 11463 fois

Mardi 29 Mai 2007


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State