Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Auditions des deux anciens ministres : Les 2 milliards de Samuel et les 400 millions de Madické

Auditions des deux anciens ministres : Les 2 milliards de Samuel et les 400 millions de Madické - L’amnésie de Madické Niang devant les enquêteurs
Les anciens ministres d’Etat Sa­muel Sarr et Madické Niang ont été longuement entendus vendredi dernier de 15 heures à 19 heures par les enquêteurs de la Dic. Ils ont été cités par Aliou Aïdara Sylla comme étant parmi les destinataires d’une partie de l’argent dont la répartition avait été fixée par Me Abdoulaye Wa­de. Aussi, dans les documents trouvés sur le mis en cause lors de son arrestation, figurent en bonne place les noms de Samuel Sarr et Madické Niang.



Auditions des deux anciens ministres : Les 2 milliards de Samuel et les 400 millions de Madické
Le dernier ministre des Affaires étrangères du Président Wade a dé­claré qu’il connaissait bien Aliou Aïdara Sylla et qu’il devait même recevoir de la part du Président Wade de l’argent par son intermédiaire. Madické Niang a expliqué que lors de sa dernière rencontre avec Abdou­laye Wade à Versailles, le 24 septembre 2012, ils ont discuté de l’argent que le Président Wade lui devait et qui se chiffre à plus de 300 millions de francs Cfa. Madické Niang a révélé que le Président Wade avait l’habitude de lui emprunter de l’argent surtout durant la dernière campagne élec­torale mais également pour re­mettre aux chefs religieux à l’occasion de cérémonies comme le magal ou le gamou.
Interrogé sur l’origine de l’argent, Madické Niang a été gagné par une certaine amnésie. Il a simplement indiqué que lors d’un voyage d’Etat effectué dans un pays arable, soit Abu Dhabi, soit le Koweït ou l’Arabie saoudite, le Président Wade l’avait informé qu’on lui avait offert de l’argent qu’il envisageait de garder dans un compte bancaire dans ce pays visité. Pressé de questions, Madické Niang ne se souviendra point de ce pays encore moins de l’identité du généreux donateur. Une autre curiosité relevée par des sources judiciaires est que le Président Wade trouvait le temps durant ses voyages d’Etat d’ouvrir des comptes bancaires et d’y effectuer des dépôts.
Entendu à son tour, Samuel Ameth Sarr a embouché la même trompette révélant que le Président Wade lui devait encore 4 millions de dollars et qu’il attendait de Alioune Aïdara Syl­la un premier acompte de 1 mil­lion 250 mille dollars. Les enquêteurs n’ont pas pu entendre d’autres personnes citées comme devant bénéficier du partage indiqué par Me Wa­de. Ces auditions devraient faire l’objet de diligences ultérieures. Des hom­mes d’affaires de la galaxie de l’ancien Président Wade comme Ndie­­gne fall ont aussi été entendus dans le cadre de cette enquête car, des preuves de mouvements financiers les liant à Alioune Aïdara Sylla, ont été retrouvées. Ndiaga Thiam, conservateur de la Propriété foncière de Dakar Plateau a lui aussi été en­tendu. Sur réquisition du Commis­saire enquêteur, le Directeur général des Impôts et domaines a mis à la disposition des enquêteurs tous les dossiers relatifs aux terrains cédés par l’Etat du Sénégal à Aliou Aïdara Sylla sur la Corniche en 2008 et 2010.

Le Quotidien

Lundi 7 Janvier 2013



Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés