Référence multimedia du sénégal
.
Google

Audience au Palais de la République : La génération du Concret travaille Gaston Mbengue

Article Lu 1622 fois

La machine de la génération du concret est en branle pour massifier ledit mouvement. Pour ce faire, les partisans du fils biologique de Me Wade sont à la pêche aux porteurs de voix. C'est dans ce sens que Gaston Mbengue, le célèbre promoteur de lutte, a été reçu hier en audience par Hassan Bâ. Un temps de réflexion lui aurait été donné, afin de confirmer ou d'infirmer sa venue au niveau de la génération du concret.



Audience au Palais de la République : La génération du Concret travaille Gaston Mbengue
Gaston Mbengue serait-il sur le point de lâcher ses compagnons socialistes au profit des prairies bleues ? En tout cas, ça en a tout l'air, car depuis quelque temps, la génération du concret a mis les bouchées doubles pour s'offrir les services du « promoteur du peuple ». Ces négociations ont abouti au parrainage du gala de lutte organisé par Gaston productions à Ziguinchor où Abdoulaye Baldé aurait casqué beaucoup d'argent au profit du natif de Louga. Ce geste, d'ailleurs, aurait provoqué l'ire et la jalousie des « promoteurs de l'alternance », qui se sont toujours battus au côté des libéraux. Si cette information est avérée, ce serait un mariage de raison. Car, une source proche de Gaston productions, nous signale que les affaires du promoteur ne seraient pas aussi florissantes qu'il voudrait bien le laisser croire. Pourquoi, Gaston Mbengue intéresserait-il autant la génération du concret ? Selon notre source, Karim Wade serait tombé sous le charme de celui-ci, à cause de son esprit d'initiative et de sa combativité. S'y ajoute que, en tant que « promoteur du peuple », il serait un porteur de voix, et bénéficie d'une grande sympathie du côté des jeunes qu'il arrive à faire tant bien que mal à faire travailler. Toutes choses qui font que Karim Wade voudrait s'y appuyer pour atteindre le sommet : l'appareil d'Etat. Le mouvement dirigé par le fils du président parviendra-t-il à décrocher ce poids lourd socialiste ? Interrogé sur l'audience du palais, Gaston Mbengue confirme l'information, mais se dit outré et surpris de l'importance accordée à celle-ci ; « ne suis–je pas un citoyen de ce pays, pour ne pas être reçu », s'est-il offusqué. « Je suis reçu au palais, mais cela ne veut pas dire que je sois parti dans tel ou tel parti », s'est exprimé au téléphone le propriétaire de Gaston productions. Soulignant que les gens du palais sont peut-être contents du travail qu'il est en train de mener sur l'ensemble du territoire, « ils m'ont appelé pour me féliciter ». « Je peux vous assurer que lors de l'entretien, on n'a pas parlé de politique », a expliqué Gaston Mbengue. Rappelant par ailleurs qu'il avait dédié à Abdoulaye Wade un drapeau, au moment où il était dans l'opposition.

Source: L'office

Article Lu 1622 fois

Jeudi 22 Mai 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State