Référence multimedia du sénégal
.
Google

Attaques de Tanor Dieng contre Wade : Les Jeunesses libérales rendent coup pour coup

Article Lu 1702 fois

(Correspondance) - Réponse du berger à la bergère ! Après les deux sorties du Secrétaire général du Ps contre Me Wade, les Jeunesses libérales du département n'ont pas tardé à sonner la réplique. En l'espace de deux manifestations, les membres de l'Ujtl se sont transformés en donneurs de leçons à l'opposition sénégalaise d'une manière générale et aux socialistes et à leur leader particulièrement. Après Mamadou Ndiaye, qui tenait une assemblée générale avec ses camarades, le chant de la critique est entonné par Tafsir Thioye, sécrétaire général du Comité de liaison fédéral (Clf) lors d'un point de presse. Une rencontre qui ‘intervient dans un contexte où le Sénégal continue sa mue vers l'émergence sous la conduite du président Wade avec de nombreuses réalisations dans tous les domaines et des projets structurants entamés où à entamer qui, à terme, feront de notre pays à l'horizon 2015, un pays émergent malgré le retard accusé du fait de la gestion catastrophique de notre pays par le Parti socialiste pendant quarante ans’. Pour le jeune député, vice-président du Groupe libéral à l’Assemblée nationale, ‘notre pays est en marche’. Et pour s'en convaincre, il invite à jeter un regard sur les réalisations dans le domaine de l'éducation ‘auquel nous consacrons à peu près l'équivalent du budget national avant 2000’, de la santé, des infrastructures, de la sécurité, de l'énergie, de l'accès à l'eau potable, de l'augmentation des salaires, de l'assainissement, mais aussi de ‘nos performances en matière de gestion et de bonne tenue de nos finances publiques’.



Attaques de Tanor Dieng contre Wade : Les Jeunesses libérales rendent coup pour coup
Fort de ces ‘acquis’, le jeune libéral d'estimer nécessaire de lancer un appel aux populations ‘pour la préservation de notre pays contre les mauvais esprits et contre les fossoyeurs de la République et de notre démocratie, adeptes de la facilité et opportunistes malveillants qui visent à saper notre unité nationale et à installer notre pays dans une zone de turbulence’. Selon Tafsir Thioye, l'opposition sénégalaise est en train de s'illustrer encore ‘de façon abusive dans son jeu favori’ en prenant ‘des initiatives maladroites, subversives et antidémocratiques, dangereuses pour la stabilité et la cohésion sociales de notre pays’. Toutes choses qui, croit-il savoir, ‘attestent encore une fois de plus de son immaturité politique et de sa soif et nostalgie du pouvoir et du danger qu'elle constitue pour notre pays et notre système démocratique’, relevant ‘leur demande répétée et sans succès auprès des populations de se soulever contre le régime libéral’. Dans ce ‘combat perdu d'avance’, Tafsir Thioye ne met pas de gants pour s'en prendre à Ousmane Tanor Dieng qui, ‘d'un coup, s'est montré très bavard et très loquace en essayant de se donner une certaine virginité politique et se positionnant parfois en donneur de leçons’. Des ‘leçons’ que les jeunes libéraux rejettent et qui rappellent à l'intéressé qu' ’il est mal placé pour faire un jugement sur la gestion de notre pays, étant entendu que leur bilan (les socialistes, Ndlr) à la tête du pays pendant quarante ans, n'est rien d'autre qu'un pays à genoux, pauvre et très endetté, d'où l'élaboration du Document de stratégie de réduction de la pauvreté’. Pour le patron des jeunesses libérales du département de Mbour, ‘le plus gênant est que l'essentiel de ses sorties (Tanor) sont faites à partir de Mbour, ce département dont il est originaire et qui n'a bénéficié d'aucun investissement de sa part au temps où il était aux affaires’.

Les jeunes libéraux d'appeler Ousmane Tanor Dieng ‘à plus de retenue et de respect pour les populations qui se rappellent encore de son inaccessibilité (…)’. Et selon Tafsir Thioye, ‘les populations sénégalaises ne sont plus prêtes à vivre l'enfer dans lequel lui et son régime les avaient installées avec mépris’. Et d'avertir : ‘Toute attaque qu'il fera contre le président Wade trouvera une réponse appropriée car le département n'est pas sa chasse gardée’.

Sur un autre registre, les jeunes libéraux de Mbour se sont ‘désolidarisés’ de toute violence politique et ‘salué’ l'opération de renouvellement des instances de leur parti avec la vente annoncée des cartes de membres.

Pape Mbar FAYE
Source Walfadjri

Article Lu 1702 fois

Samedi 23 Janvier 2010




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State