Référence multimedia du sénégal
.
Google

Assises nationales : Moustapha Niasse va rompre son silence

Article Lu 1331 fois

Le séminaire des progressistes à l’intention des commissaires politiques du parti sera l’occasion ce dimanche pour le patron de l’Afp de clarifier certaines questions relatives à sa position sur les assises nationales. Iba Der et ses camarades l’ayant accusé d’avoir appelé à une insurrection. Niasse pourrait aussi s’expliquer sur l’absence de son parti dans les tournées du front Siggil Sénégal. Absence qui soulève beaucoup d’interrogations.



Assises nationales : Moustapha Niasse va rompre son silence
Après un long silence dû à une absence du territoire national, le secrétaire général de l’Alliance des Forces de Progrès (Afp) va présider ce dimanche un séminaire de formation à l’intention des commissaires politiques chargés de suivre le processus de ventes des cartes et de structuration de ses instances. Mais en marge de ce séminaire, le progressiste en chef qui s’expliquera sur la situation nationale sera très attendu sur d’autres questions le concernant directement.
En effet, Moustapha Niasse ne manquera pas de s’expliquer sur la quasi-absence de son parti dans les tournées d’informations régulièrement organisées par les leaders du front Siggil Sénégal. Car, si son absence aux côtés d’Amath Dansokho, Ousmane Tanor Dieng et compagnie peut se justifier par ses nombreuses missions à l’étranger, il n’en est pas de même pour celle des plénipotentiaires de son parti. Et un des membres du bureau confédéral de la Csa n’a pas manqué de souligner le fait devant les leaders du front Siggil Sénégal au cours de leur rencontre tenue le mardi dernier au siège de la centrale syndicale. Ce syndicaliste demandait ainsi à Dansokho, Tanor, Madior Diouf et autres si Moustapha Niasse était toujours membre du front Siggil Sénégal. Et si oui, pourquoi son parti n’est souvent pas présent aux rencontres ?

Amath Dansokho avait répondu en précisant que ‘Moustapha est bel et bien dans le front et tout ce que nous faisons l’engage’. Ce dimanche, le patron de l’Afp devra donc rassurer tous les Sénégalais qui pensent, à tort ou à raison, comme ce syndicaliste.

Le leader de l’Afp saisira surtout l’occasion ce dimanche pour répondre à la Cap 21 qui lui prête des propos selon lesquels, les assises nationales ont entre autres objectifs de se débarrasser du régime de Me Wade par le biais d’une ‘révolution populaire pacifique, intelligemment conçue’. Des propos qui en réalité, n’ont pas été tenus par Moustapha Niasse, mais par le porte-parole de la Ca 2007 (Coalition soutenant Moustapha Niasse) au cours d’un point de presse tenu le jeudi 23 août dernier. Et dès le lendemain, la Ca 2007 a publié un communiqué précisant que les propos visés n’ont jamais été tenus par leur leader qui n’avait pas assisté en réalité au point de presse. Moustapha Niasse, avaient écrit les leaders de la Ca 2007 dans leur communiqué, ‘ne s’est pas exprimé, jusqu’ici de manière personnelle, à ce sujet, ni dans les radios, ni par écrit. Le moment venu, il fera une déclaration sur la situation nationale et sur l’action de l’opposition démocratique’. Amath Dansokho, Madior Diouf et Madieyna Diouf signataires de la précision ajoutaient cependant que ‘Moustapha Niasse, en tant que leader de l’Afp, membre de la Ca 2007 et du front Siggil Sénégal, assume tout le travail de l’opposition démocratique pour l’élaboration d’un large consensus national sur la manière dont le Sénégal doit dépasser la crise actuelle qui est politique, économique et sociale’.

Seulement, Iba Der Thiam et ses camarades qui, apparemment, ne veulent pas faire la différence entre Niasse et ses porte-parole, continuent à accuser le patron de l’Afp d’avoir appelé ‘indirectement’ à une insurrection.

Pour alors faire d’une pierre deux coups, Niasse pourrait livrer son point de vue sur ces assises nationales, étant donné que les Sénégalais n’ont entendu jusqu’ici, que Dansokho, Ousmane Tanor Dieng, Madior Diouf, Cheikh Sarr, Momar Samb, Massène Niang, entre autres leaders de Siggil Sénégal. Et pourquoi pas sur le départ d’Idrissa Seck du front Siggil Sénégal. Car rappelons-le, Niasse a été parmi les premiers leaders à prendre langue avec l’ancien Premier ministre au sortir de l’élection présidentielle en vue de la suite à donner aux ‘fraudes électorales’.

Le séminaire de ce dimanche, comme l’indique le communiqué de l’Afp, ‘constitue la première étape vers le congrès ordinaire du Parti prévu au courant du premier trimestre de 2008’. Il s’agit, précise la même source, ‘de repréciser la lettre de mission des commissaires politiques, choisis pour leur expérience politique et leur parfaite connaissance du terrain, en vue d’assurer dans la régularité et la parfaite transparence les opérations de renouvellement des structures conformément aux recommandations du Bureau politique et aux circulaires du Secrétaire Général’.

Cette journée verra la participation active des membres du Bureau politique et des secrétaires généraux départementaux de l’Afp.

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1331 fois

Samedi 8 Septembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State