Référence multimedia du sénégal
.
Google

Arrêté pour vol de câbles à Colobane: Le Chinois récolte un mois avec sursis

Article Lu 1770 fois

Ce ressortissant de la Chine a échappé de justesse à la prison ferme. Les faits ont eu lieu au marché de Colobane. Et c'est au moment où le jeune Chinois s'apprêtait à vendre des câbles frauduleusement soustraits, au détriment de la société Huawel, principal fournisseur de la Sonatel , que les éléments de Khary Sidibé, du commissariat de Bel Air l'ont interpellé.



Les faits ont eu lieu le 30 juillet dernier. Hang Wenneng, né le 25 novembre 1986 en Chine, fait partie des Chinois qui pratiquent le commerce chez nous. Curieusement, les éléments du commissariat de Bel Air, comme à l'accoutumée, menaient leurs rondes de routine dans certains coins sensibles du secteur. C'est ainsi qu'au marché de Colobane, ils ont interpellé ce jeune Chinois, Hang Wenneng, alors qu'il avait par devers lui des câbles appartenant à la société Huawel, principal fournisseur de la Sonatel , les policiers ont mis la main sur plusieurs câbles dans le véhicule Toyota du jeune Chinois ; interpellé, il n'a pu révéler le lieu de provenance exact des câbles ; à l'interrogatoire, il s'est contenté de répondre aux questions des enquêteurs, tout en ajoutant qu'il était bien venu au marché de Colobane dans le but de vendre les câbles. Informée, la société Sonatel a alors porté plainte contre le Chinois. Déféré au parquet le 31 juillet, Hang Wenneng a comparu à la barre du tribunal départemental le 3 août pour répondre des faits qui lui sont reprochés. Hang Wenneng est bien passé aux aveux : « oui, j'avais les câbles dans mon véhicule, je voulais les vendre » ; sans donner d'autres précisions concernant la source des matériels frauduleusement soustraits au détriment, non seulement de la société Huawel, mais également de la Sonatel qui a d'ailleurs porté plainte contre le jeune Chinois pour délit de vol. Dans son réquisitoire, le représentant du ministère public dira que les câbles étaient « sous traitants », mais que le Chinois s'apprêtait à les vendre ; il a reconnu avoir soustrait frauduleusement, et refuse de préciser le lieu où il a enlevé les fils. « Alors, je demande au tribunal de le condamner à un mois avec sursis », dit-il. Le conseil du prévenu a tout d'abord mis l'accent sur les difficultés de communication. Me Corneille Badji de soutenir que les câbles n'étaient plus utilisés par la société Huawel, que le mystère demeure sur le lieu où Hang Wenneng a eu les câbles ; « mais il a bien reconnu qu'il les avait dans véhicule pour venir les vendre au marché Colobane ; d'ailleurs, la société dit que les câbles étaient des chutes destinées à la poubelle, c'est la société Sonatel qui a porté plainte, mais en réalité les fils appartiennent à la société Huawel », poursuit l'avocat. « Quand les policiers l'ont interpellé au marché de Colobane, au commissariat, comme ici à la barre, il n'y avait pas d'interprète », a martelé Me Badji. « Bien que mon client ait tenté de vendre les câbles sans succès, je demande au tribunal de le relaxer purement et simplement », a plaidé l'avocat. Au délibéré, le tribunal a suivi le réquisitoire du représentant du ministère public, Hang Wenneng a écopé d'un mois avec sursis.

Lassana Sidibé
Source: L'office

Article Lu 1770 fois

Mardi 7 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State