Référence multimedia du sénégal
.
Google

Arrêt provisoire du Wilis : Les exigences du collectif des cadres casamançais

Article Lu 1394 fois


Le Collectif des cadres casamançais, dans un communiqué signé par son président Pierre Goudiaby Atépa, dit être en phase avec la décision de la Somat, en accord avec les autorités, de mettre provisoirement à l’arrêt le Wilis et de passer commande d’une pièce neuve devant être fabriquée par le constructeur du navire en Allemagne, ‘bien que la pièce incriminée soit encore utilisable’. Le Collectif envisage donc d’appuyer la décision de la Somat de privilégier la sécurité des passagers et l’encourage à poursuivre et à réaliser son projet d’acquisition d’un bateau-fret après l’expérience concluante du Norlandia en termes de rentabilité.
Cependant, les cadres casamançais n’ont pas manqué de formuler certaines demandes à l’endroit de l’Etat du Sénégal. Ainsi demandent-ils que l’Etat prenne toutes les dispositions nécessaires pour ‘le paiement de la pièce commandée pour que celle-ci soit fabriquée et livrée dans le délai prévu de 4 à 6 semaines’. Le collectif veut également ‘la livraison avant le 1er mars 2008, comme promis, du nouveau bateau en construction en Allemagne’.

La mise en œuvre du projet bus Dakar-Ziguinchor afin d’atténuer les effets de l’accentuation de l’enclavement de la Casamance est aussi une requête formulée par le Collectif des cadres casamançais. De même que l’examen de toutes les possibilités de renforcer le trafic aérien Dakar-Ziguinchor avec des tarifs raisonnables en considération du pouvoir d’achat moyen des populations.

Plus généralement, et s’agissant particulièrement de l’enclavement de la Casamance, le Collectif des cadres casamançais se félicite des réalisations de l’Etat du Sénégal et réitère sa demande pour la concrétisation notamment des projets suivants : l’homologation, dans les meilleurs délais, par les autorités compétentes des travaux d’allongement de piste et de construction de raquette de retournement réalisés à l’aéroport de Ziguinchor d’une part, et d’autre part, la mise en place d’un système de balisage adéquat pour permettre l’atterrissage d’appareils moyens porteurs, de jour comme de nuit. Ils exigent la création de la nouvelle compagnie Sénégal Air Teranga pour les vols domestiques et de la sous-région ; la construction de la voie de contournement de la Gambie ; la construction de la route du Sud Ziguinchor-Kolda-Tambacounda ; la construction du débarcadère de Carabane et le chemin de fer Ziguinchor-Tambacounda-Dakar qui est une des promesses faites par le chef de l’Etat aux populations de la Casamance.

Pour rappel, dans la nuit du 14 au 15 août 2007, le Wilis, bateau assurant la desserte maritime Dakar-Ziguinchor, a connu un incident en pleine mer.

Georges Nesta DIOP
Source: Walfadjri

Article Lu 1394 fois

Vendredi 24 Août 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:44 Pénurie d’eau à Dakar : la véritable raison…

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State