Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Arbitrage du mondial 2014 : Badara Diatta et Djibril Camara parmi les présélectionnés

Souvent décrié sur le plan national, l’arbitrage sénégalais se comporte bien sur le plan africain. La preuve par la liste des arbitres africains présélectionnés pour le Mondial 2014 sur laquelle figurent Badara Diatta et Djibril Camara dans un lot de 7 trios.
L’arbitrage sénégalais n’est pas des plus ridicules en Afrique, loin de là. Les arbitres internationaux font en effet partie des meilleurs sifflets du continent ces dernières années avec notamment la montée en puissance de Badara Diatta (central) et de Djibril Camara (assistant), deux des arbitres internationaux les plus en vue du corps arbitral sénégalais.



Arbitrage du mondial 2014 : Badara Diatta et Djibril Camara parmi les présélectionnés
Les deux premiers sifflets du pays n’en finissent plus de compiler les sorties dans les grandes compétitions internationales.
Après avoir cheminé ensemble lors des Coupes d’Afrique des nations 2012 et 2013, ils pourraient bien se retrouver dans le même trio à la prochaine Coupe du monde prévue au Brésil en 2014. Ils font en effet partie de la liste des arbitres présélectionnés par la Confédération africaine de football (Caf), une première étape dans la désignation des représentants du sifflet africain au prochain rendez-vous international du football, alors que deux autres, Ousmane Fall et El Hadji Malick Samba figurent sur la liste d’attente.
Une grande première pour l’arbitrage sénégalais. « Comme tous les arbitres et les membres de la Commission centrale des arbitres, c’est une joie et une grande satisfaction pour nous. C’est la première fois que deux arbitres sénégalais sont présélectionnés pour la Coupe du monde. C’est une chose que n’ont pas beaucoup de pays européens. Même s’il ne s’agit que d’une présélection, c’est déjà énorme », se réjouit François Guèye dit « Franky », vice-président de la Cca. En effet, les arbitres choisis devront passer par une autre étape pour espérer figurer parmi les heureux élus pour le Mondial brésilien. 7 trios sont déjà composés et vont se retrouver au mois de mars prochain à Casablanca, au Maroc, pour un séminaire technique et des tests physiques qui détermineront du nombre d’arbitres qui vont représenter l’Afrique au Brésil.
« C’est une étape assez délicate parce que si un seul d’entre eux échouent, c’est tout le trio qui est éliminé.
Nous espérons que nos représentants ne feront pas partie des éliminés », prie M. Guèye qui pense que le Sénégal a de « réelles chances » d’avoir, au moins, un représentant dans cette compétition. « Quand on voit leur prestation à la Can, on peut garder espoir qu’ils seront choisis.
Ils ont fait une bonne Can et c’est sur la base de cette prestation qu’ils ont été présélectionnés », renseigne-t-il. Le duo, qui sera accompagné par le Rwandais Félicien Kabanda, espère pour sa part décrocher une première place pour une phase finale de Coupe du monde. Arbitre de la finale de la Can 2012, Badara Diatta, qui compte dans son palmarès 5 Can (2006, 2008, 2010, 2012 et 2013), n’a eu qu’une expérience continentale lors des Jeux Olympiques 2008. Quant à Djibril Camara, qui compte 2 Can (2012 et 2013) à son actif, le Mondial des clubs 2011 reste le seul grand rendez-vous international.

Wahany Johnson SAMBOU

La liste des 7 trios d’arbitres africains présélectionnés
- Alioum Neant (Cameroun) assisté de Menkouande Evarist (Cameroun), Edibe Peter (Nigeria)
- Bennett Daniel F. (Afrique du Sud) assisté de Range Marwa (Kenya) et Siwela Zakhele Thusi (Afrique du Sud)
- Badara Diatta (Sénégal) assisté de Djibril Camara (Sénégal) et Félicien Kabanda (Rwanda)
- Noumandiez Désiré Doué (Côte d’Ivoire) assisté de Songuifolo Yeo (Côte d’Ivoire) et Jean-Claude Birumushahu (Burundi)
- Papa Bakary Gassama (Gambie) assisté de Jason Joseph Damoo (Seychelles) et Angesom Ogbamariam (Érythrée)
- Djamel Haimoudi (Algérie) assisté d’ Abdelhak Etchiali (Algérie) et Redouane Achik (Maroc)
- Slim Jedidi (Tunisie) assisté de Bechir Hassani (Tunisie) et Sherif Hassan (Egypte).

M. Jdidi avait donc raison…

Il avait donc raison, l’arbitre tunisien Slim Jdidi qui s’était si mal illustré lors de la demi-finale Ghana – Burkina Faso de Nelspruit ! « Mais quelle suspension ? Il ne s'agit que de rumeurs, je n'ai pas été suspendu et je pense que je ne le serai pas », avait-il rétorqué dans sa première sortie à travers les médias après la Can 2013, à une question sur la sanction le frappant. En fait, la Caf vient de confirmer les propos du referee tunisien qui avait tout fait, sans succès, pour éliminer les « Etalons » de la course à la finale de la Can sud-africaine. En le retenant (ou plutôt en le maintenant, puisqu’il figurait déjà sur la liste) parmi les arbitres présélectionnés en vue de la Coupe du monde 2014, la Confédération africaine de football est allée à contre-courant de son secrétaire général. M. Hicham El Amrani, avait en effet soutenu le 7 février dernier, lors d’une conférence de presse à Johannesburg, que M. Slim Jdidi avait été suspendu « pour une période indéterminée ». Ce qui a d’ailleurs été confirmé par M. Hichem Guirat, président de la Commission d’arbitrage de la fédération tunisienne qui, lui, parlait de « gel ». Avec la tournure des événements, on peut bien se demander ce qu’il en était réellement de cette annonce du Sg de la Caf. S’agissait-il juste d’un coup d’épée dans l’eau destiné à calmer le mécontentement général causé par la scandaleuse partialité de l’arbitre tunisien ? Ou alors, cette suspension ne couvrait-elle que la période de la … Can 2013 ?
Dans tous les cas, la Caf ne sort pas grandie de cette histoire avec un arbitrage qui avait été catastrophique par moments. La preuve par ce Jdidi ou par son collègue égyptien Grisha Ghead, renvoyé chez lui pour avoir sifflé à l’envers lors de la rencontre Nigeria – Zambie. Ou par le Sud- Africain Danny Bennett, autre « maître du jeu » qui a publiquement reconnu s’être fourvoyé lors d’une de ses prestations et qui figure parmi les postulants à la Coupe du monde.
On n’en est encore qu’au stade de la présélection. Mais si l’Afrique devait envoyer de si médiocres sifflets dans son contingent au Mondial brésilien de l’année prochaine, c’est sa réputation qui en prendrait un sérieux coup.

soleil B. Khalifa NDIAYE

Jeudi 21 Février 2013




1.Posté par Issa le 22/02/2013 15:17
Bonne chance les arbitres sénégalais particulièrement à BADARA DIATTA qui mérite de faire partir de la Coupe du Monde car c'est un excélent arbitre

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés