Référence multimedia du sénégal
.
Google

Après une énième rebellion de joueur: Kasperczak est-il fini ?

Article Lu 1471 fois

Dans ces colonnes, on avait clairement dit que le technicien polonais était un homme seul. L’histoire nous a donné raison. Car, après le vive altercation entre Diagne Faye et lui, on se rend compte que si le staff technique, arrimé à sa nomination, avait bien fait son boulot, on en serait jamais arrivé à cette extrême. Qui en appelle d’autres, au vu du comportement des joueurs à son endroit. Ces derniers n’ont eu de cesse de décrier sa manière de diriger les séances d’entraînement.



Après une énième rebellion de joueur: Kasperczak est-il fini ?
C’est la première fois qu’un sélectionneur national est victime de propos injurieux provenant d’un joueur. C’est dire jusqu’où l’incompétence de Kasperczak à gérer la Tanière est allée. Aujourd’hui, l’agression verbale dont a été victime le technicien polonais aurait pu être évitée, si son entourage immédiat avait correctement effectué son boulot. A savoir, prendre le pouls de la situation en discutant avec le joueur dont on pouvait subodorer la frustation après les changements insensés opérés par Kasperczak face au Mozambique en seconde période. Pire, c’est un d’eux, paraît-il, qui aurait poussé le joueur à se rebeller en lui disant que "ce que le technicien avait fait était nul. Qu’il n’avait aucun respect pour toi". Suffisant pour que Diagne Faye crache son venin sur le technicien. Mais au delà de cet incident, révélateur de la tension croissante qui habite la Tanière, la question qu’il faut se poser est de savoir si les autorités doivent laisser Kasperczak continuer à désagréger les fondements de l’équipe nationale et éloigner les joueurs qui peuvent valoir des satisfactions à l’équipe ? Il est clair, aujourd’hui, que Diagne Faye, le dernier sur la liste, Babacar Guèye qui avait traité Kasperczak de menteur, Diawara qui avait fauté à Tours, Mamadou Niang qui a préféré des vacances aux Etats Unis, Malick Diop qui a refusé de répondre à l’appel national, restent autant de joueurs qui risquent de ne plus porter le maillot national tant que Kasperczak sera à la tête de la sélection. Pendant ce temps, des joueurs qui sont loin d’avoir le niveau requis, se pavanent sur les terrains d’Afrique en arborant la tunique nationale. Pensant plus à danser dans les hôtels où loge la délégation qu’à être performant sur le terrain. C’est dire si le problème est sérieux. Car, après ces turpitudes, l’autorité du coach est, plus que jamais, mise en mal. Il ne peut plus convoquer ces joueurs cités, au risque de se faire insulter par un autre récalé. Il s’est embourbé dans ses incohérences et sa démarche tortueuse lui vaut aujourd’hui d’être, plus que jamais, minorisé dans la sélection qu’il est censé diriger. D’où l’importance de la question, Kasperczak est-il fini ? Où sont ceux qui vantaient le mérite de la rigueur du technicien polonais ? On ne verrait pas aujourd’hui un seul doigt se lever pour voter en sa faveur. On ne nous reprochera pas d’avoir très tôt alerté l’opinion sur l’attelage hétéroclite constitué pour diriger la Tanière et sur la grosse sollitude dont pouvait souffrir le technicien. Aujourd’hui, le choix est clair, maintenir Kasperzak et nous séparer de bons joueurs où le démettre et faire revenir ceux qui peuvent nous permettre d’espérer en coupe d’Afrique. La balle est dans le camp des autorités.

Séga DIALLO
Source: L'actuel

Article Lu 1471 fois

Mercredi 20 Juin 2007





1.Posté par diadia le 20/06/2007 22:40
slt les gars ca je l avais signaler sans en tenant compte qu il avait un incindenb mais vis a vis des changements qu a effectue kasp il faut etre trop nul pour lke faire on a pas besoin des sorciers blancs poour hisser la tete on a des joueurs et ses derniers n ont aucun amour pour lkeur pays ca il faut le dire iln ont leur prime avant leur match on a besoin de gagner quelkes chose

2.Posté par SNIPER le 21/06/2007 16:35
vous savez ce qui me fait mal au senegal, c'est qu'il ya trop de journalistes corrompus et séga diallo en fait parti et c'est vraiment honteux.
qui est ce que le coach a fait en plus c pas lui qui est sur la pelouse.


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 11:15 Ligue 1 16ème journée : Nice reste leader

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State