Référence multimedia du sénégal
.
Google

Après quatre ans sans produire de cassette Assane Mboup met enfin sur le marché un nouvel album (ENTRETIEN)

Article Lu 11780 fois

Très connu pour le contenu moraliste de ses chansons, Assane Mboup reste fidèle à son style. Il est resté quatre ans sans produire de cassette. Voilà qu’il nous revient en force, avec un nouvel album intitulé «Ay Begenté Le» (C’est une histoire d’amour).



Après quatre ans sans produire de cassette Assane Mboup met enfin sur le marché un nouvel album (ENTRETIEN)
On va d’abord parler du passé ; vos débuts dans la musique. Est-ce que c’était dur ? Trop même, ma carrière au début était difficile. J’allais, sous la chaleur, avec des amis, chanter dans les baptêmes, les mariages, etc. Jusqu’en 1994. Ensuite, un gendarme, ami de mon frère, qui s’appelle Mamadou Dème, m’a introduit à Sorano en 1996. C’est là que Kabou Guéye m’a découvert et présenté à Moussa Guéye qui a produit ma première cassette : «Waajur». C’est ainsi que j’ai débuté ma carrière musicale.

Que faisiez-vous avant pour gagner votre vie?

J’étudiais, je n’avais pas le temps de chercher de l’argent. J’ai arrêté mes études en troisième secondaire. Je n’ai pas réussi au BFEM et ce fut l’occasion pour abandonner les études. Dieu merci, je m’en suis sorti avec la musique.

Parlez-nous de votre jumeau, qu’est-ce qu’il fait dans la vie ?

Ousseynou est un ancien militaire. Au moment où je versais dans la musique, lui avait un penchant pour les armes. Il a fait l’Armée. Après sa libération, il a intégré les Eaux et Forêts. Aujourd’hui, il a sa propre entreprise et vit bien sa vie. Mais on est très proche, c’est mon premier conseiller. Il adore jouer de la trompette.

Vous venez de sortir un album qui s’intitule « Ay Begenté le» après quatre ans d’absence…?

« Ay Begenté», ça englobe tout. Je vous donne un exemple : ma femme, si je dois lui procurer du bonheur, elle doit en faire de même avec moi. Cela veut tout simplement dire que si l’amour n’existe, tout est bloqué. Je veux inculquer le culte de l’amour pour que les gens prennent le temps de s’apprécier. Cessons de nous faire du mal.

Quels sont vos projets avec le groupe Baobab ?

C’est Youssou Ndour qui m’a mis en rapport avec ce groupe. Et depuis 2001, j’ai fait un album avec eux. Je voyage beaucoup avec eux en gérant ma propre carrière.

On a remarqué qu’il y a beaucoup de morale dans vos cassettes. Pourquoi ? Une personne peut être bonne avec toi et méchante avec moi. Il m’est arrivé de subir certains préjudices regrettables, mais j’ai beaucoup supporté. J’ai chanté presque tous les aspects négatifs de la société. Que ce soit la corruption, la jalousie dans les ménages, l’immigration et ses conséquences. Bref, qui écoute ma musique, sait que je ne parle pas dans le vide. Tout ce qui peut nuire à la société, j’en parle à travers ma musique.

Vous avez dédié cet album à votre fils, Fara Mboup, pourquoi ? Est-ce le seul fils que vous avez ?

Pas du tout. Depuis le début de ma carrière, à chaque fois que je sors un album, je le dédie à un de mes enfants. C’est juste que c’est son tour qui est arrivé. Mais ce n’est pas mon unique fils. C’est le dernier de mes enfants «Maanam moy caat», et il est né en 1996. J’ai même un fils qui fait du rap.

Vous avez évoqué votre désir de faire partie de l’association des salseros du Sénégal. D’où vous vient subitement votre goût pour la salsa. Seriez-vous maintenant un petit vieux ?

Non…Je travaille avec le groupe Baobab qui fait de la salsa. C’est pour cette raison que je suis tenté par ce style de musique.

Source: L'observateur

Article Lu 11780 fois

Dimanche 27 Avril 2008





1.Posté par personne le 27/04/2008 10:27
ASSANE MBOUP MAN NENE NIASSE MAANGI LAY ENCOURAGE YALLA LERAL SA YOON

2.Posté par JULES le 27/04/2008 13:53
bon courage assane mboup

3.Posté par MD12 le 28/04/2008 02:29
i kind of like him

4.Posté par mami le 28/04/2008 15:53
du courage

5.Posté par weslati le 13/08/2008 13:31
b[

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State