Référence multimedia du sénégal
.
Google

Après macky SALL évincé de la Primature : Awa DIOP dans la collimateur de Karim WADE

Article Lu 1413 fois

Rien ne va plus entre la ‘Génération du concret’ et la présidente du Mouvement des femmes libérales. La pomme de discorde entre la bande à Karim Wade et Awa Diop serait née de la sortie au vitriol de cette dernière contre le mouvement dirigé par le fils du président de la République. Depuis, la ‘bête noire de Me Abdoulaye Wade’ (il se raconte qu'elle est la seule à se permettre de tancer le secrétaire général national du Pds en pleine réunion du Comité directeur du Pds), n'est plus sentie en odeur de sainteté auprès de Karim Wade.



Après macky SALL évincé de la Primature : Awa DIOP dans la collimateur de Karim WADE
De source digne de foi, Karim Wade a été très affecté par les déclarations d'Awa Diop, envers qui il nourrit un profond respect, contre la ‘Génération du concret’. Mais, en faisant cette sortie malheureuse, la présidente du Mouvement des femmes libérales semble s'être tirée une balle dans la jambe. En tout cas, tous les responsables libéraux qui ont eu à défier ouvertement Karim Wade en ont fait les frais. Le cas de Macky Sall est éloquent pour n'invoquer, ici, que l'histoire la plus récente. L'ancien Premier ministre a, en effet, commis l'erreur de s'opposer au fils du président Wade. Certes, il l'a plus fait par des membres de son entourage interposés, mais le vernis n'a pas tenu longtemps et il a été mis à nu dans son jeu. Ses grabuges avec Abdoulaye Baldé, dont le point culminant a été l'histoire du corbeau Pape Malick Ndiaye, en est une parfaite illustration. Les attaques de Farba Senghor contre sa personne, par le truchement de son journal, aurait dû pousser l'ancien Premier ministre à mettre la pédale douce. On connaît les relations entre le ministre des Transports aériens et la famille de Me Wade, notamment avec la Première dame. Que nenni ! Macky Sall, nommé à la Primature à la faveur de la dualité au ‘sommet de l'Etat’ qui a été fatale à Idrissa Seck et non sans le coup de pouce, discret, de ceux qui animent aujourd'hui la ‘Génération du concret’, s'est senti les reins assez solides pour se passer de ces derniers, allant même jusqu'à s'opposer à eux en étalant ses tentacules au sein du Pds et dans le gouvernement.
Awa Diop est en passe de commettre la même erreur. Consciente de la place qu'elle occupe sur l'échelle d'estime du président Wade, elle est devenue confiante. C'est parce que, aussi, jusqu'ici, le chef de l'Etat a tranché en sa faveur. Ce n'est pas Aïda Mbodj qui démentira cette vérité, qui a perdu le fauteuil du ministère de la Femme après que Awa Diop eut opposé son ‘véto’ contre sa reconduction. Cela, nonobstant la confirmation à son poste par le président Wade, lui-même, puis par son Premier ministre, Hadjibou Soumaré.

Mais, dans l'éventualité d'un choc frontal entre Karim Wade et Awa Diop, en faveur de qui Me Wade va-t-il trancher ? Son fils, pardi. Du moins, c'est l'avis de bon nombre d'observateurs qui croient savoir que la présidente des femmes libérales a fait le geste de trop. Non contente de manifester ouvertement sa sympathie à Macky Sall, allant même jusqu'à décliner un poste de ministre d'Etat pour se retrouver à ses côtés à l'Assemblée nationale, elle a déclaré, ouvertement, la guerre à Karim Wade en s'attaquant à son mouvement. Déjà que son soutien à Macky Sall avait fait grincer des dents après le remaniement gouvernemental. Au surplus, à l'Assemblée nationale, il se susurre qu'elle devrait être la tête de pont des soutiens de Macky Sall dans la perspective d'un bras de fer avec les ultras libéraux sous la férule de Doudou Wade.

Awa Diop a, donc, choisi son camp et elle doit se préparer à en subir les conséquences, bonnes ou mauvaises. Surtout à l'aune de la ‘refondation’ qui se dessine actuellement au sein du Pds. Sera-t-elle emportée par la bourrasque du changement qui va s'opérer ? En tout cas, la récente sortie de Gnagna Touré, secrétaire élue à l'Assemblée nationale et maire des Sicap, n'est pas anodine. En effet, elle a tenu, samedi, devant le stade Demba Diop, un meeting qui a été très suivi depuis le palais de la République, soulignent des sources dignes de foi. Elle avait convoqué toutes les sections libérales du département de Dakar en conviant, dans le même temps, toutes les femmes du Pds à travers la présidente du Mouvement des femmes libérales, Awa Diop. Mais, cette dernière fera faux bon. Ce qui fera tenir à Gnagna Touré ces propos fort évocateurs. ‘Cette rencontre, c'est Awa Diop qui devait la convoquer’, a-t-elle laissé entendre lors du meeting. L'ancienne secrétaire de Me Wade, la seule femme sur la liste départementale du Pds dans la capitale, n'apprécie pas, apparemment, le geste d'Awa Diop. Gnagna Touré a presque rabroué la délégation envoyée par cette dernière en leur retournant les 200 000 F Cfa qu'elle avait apportés en guise de soutien à l'organisation du meeting et en leur offrant même 100 000 F de plus. Aussi, les propos qu'elle a tenus à l'endroit d'Aïda Mbodj, laquelle a répondu à son appel, démentent-ils les affirmations selon lesquelles celles-ci s'était mise à dos toutes les femmes libérales, l'argument massue qu'Awa Diop aurait servi à Me Wade pour se payer la tête de l'ex-ministre de la Femme. Gnagna Touré, qui a précisé qu'elle ne s'inscrit pas dans la bataille de préséance qui déchire le Mouvement des femmes libérales, a rendu hommage à Aïda Mbodj ‘pour tous les appuis en faveur des femmes et, notamment, des libérales’. Si ce n'est pas une prise de position, ça y ressemble.

Amadou DIOUF
Source: Walfadji

Article Lu 1413 fois

Lundi 9 Juillet 2007


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 19 Octobre 2016 - 12:30 Convocation de Barhelemy Dias: le Ps divisé

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State