Référence multimedia du sénégal
.
Google

Après les 2 raakas de Saint-Louis : La communauté mouride s’apprête à célébrer la prière sur l’océan de Serigne Touba

Article Lu 1601 fois

Babacar Khouma, chargé de la communication du ‘Kureel fatali julig geejgi’ (comité d’organisation) revenant sur le sens de la célébration de cet événement majeur de la vie du fondateur du mouridisme a indiqué que c’est pour ‘commémorer, à la face du monde, la prière que, sur la route de son exil, le 21 septembre 1895, le vénéré Cheikh Ahmadou Bamba a effectuée sur l’océan Atlantique’. En plus, de cela, la commémoration de la prière de Serigne Touba Khadimou Rassoul sur l’océan Atlantique est l’occasion de ‘raffermir notre détermination à suivre l’exemple du Serviteur du Prophète (Psl), de renouveler notre gratitude au Miséricordieux d’avoir fait de nous des disciples de Cheikh Al Khadim’, et enfin de ‘propager l’œuvre de Serigne Touba, lui qui n’était venu sur terre que pour vivifier la parole du Tout-puissant’.



Après les 2 raakas de Saint-Louis : La communauté mouride s’apprête à célébrer la prière sur l’océan de Serigne Touba
Comme les éditions précédentes qui ont connu un grand succès avec des daahiras (associations) qui viennent de toutes les régions, cette année également, du 20 au 21 septembre, la place publique située entre la Vdn, les Hlm Grand Médine, Hlm Diamalaye et l’océan atlantique sera le point de ralliement des disciples de Serigne Touba. Le clou de ces manifestations religieuses qui vont durer 48 heures sera sans nul doute la prière du Takussane (cinq heures) et la cérémonie officielle dirigée, sur instruction de Serigne Saliou Mbacké, khalife général des mourides, par Serigne Mountakha Bassirou Mbacké, nouveau khalife de son père après le décés il y a quelques jours de Serigne Moustapaha Bassirou de Porokhane.

Si les délégations venant des régions sont attendues le 19 septembre prochain, un programme chargé et riche est concocté pour les deux jours que va durer l’événement. Ainsi, la journée du 20 septembre est dédiée à Cheikh Ibrahima Fall, fidèle compagnon de Serigne Touba. Le vernissage de l’exposition se fera, d’ailleurs, en présence de l’actuel khalife général des ‘Baye Fall’.

Après la visite de l’exposition, une conférence animée par Mbaye Nguirane sur la vie et l’œuvre de Mame Cheikh Ibrahima Fall est prévue dans l’après-midi. La journée sera clôturée par des séances de ‘Zikroulah’.

Le lendemain, 21, considéré par le comité d’organisation comme le ‘Grand jour’ figurent au programme des séances de récitations du Coran (313 fois), de khassaïdes (poèmes de Serigne Touba) et des prières sur le Prophète Mouhamed (Psl) jusqu’aux environs de 17 heures 30 minutes, heure à laquelle va débuter la cérémonie officielle avec les autorités politiques et administratives.

Après la cérémonie officielle, il y aura aussi des chants religieux jusqu’à l’aube.

Pour coller à l’actualité, les organisateurs, sous la houlette de El Hadji Serigne Ngom, représentant de la Mouridiya à Dakar, ont décidé de débattre de la contribution de l’œuvre de Serigne Touba au débat sur le panafricanisme.

Côté organisation, le chargé de la communication du ‘Kureelu fatali julig geejgi’ a assuré que toutes dispositions matérielles, sécuritaires, sanitaires ont été prises, de concert avec les autorités étatiques et municipales, le samedi dernier lors d’un Comité régional de développement (Crd) consacré à l’événement.

Mamadou SARR
Source: Walfadjri

Article Lu 1601 fois

Mercredi 12 Septembre 2007





1.Posté par niokho de milan le 12/09/2007 12:20
Quand on sait que tout musulman doit en sortant de sa maison faire ses ablutions afin de faire deux rakaas pour que LE BON DIEU l'assiste sur son chemin.Je ne vois pas la necessitè d'en faire une publicitè monstre.Nous sommes dans un pays ou le plat de rèsistance c'est à dire les 5 pilliers de l'ISLAM sont remplacès par des entrèes sans fondements.Je sais que les insultent fuseront avec des tonneaux vides mais je pardonne à tous car un adage dit que la vèritè est amère....

2.Posté par as le 12/09/2007 18:12
dieuredieuf Serigne Touba,

doli di santteu rekk .

Serigne Saliou Mbaké yalla nafi yagg té wérr

3.Posté par african queen le 12/09/2007 19:52
niokho de milan ce n est pas dans mes habitudes de repondre aux commentaires de ce genre mais dis moi kane nga jiss mou jouli ji guej siguieuweum takh souf sois pas hypocite il n y a pas plus veugle que celui qui ne veut pas voir oubil sa bet te khouly bou bakh fi serigne touba fi ne k tu le veuilles ou non

4.Posté par coumba le 12/09/2007 21:20
FAITES ATENTION A LA NOYADE
KOUFI SOOBOU DIIGG REK.GUEDJ GAA NGI NONOU YEENA NGOOGOU.

5.Posté par niokho de milan le 13/09/2007 03:25
LE CORAN est le plus grand des miracles et tout est confinè dedans.SERI GNE TOUBA ètait,par ses wètal borom mame,allè à um point extreme comme beaucoup d'hommes et pour cause prier sur la mer TOUTI NA LOL SI CAPACITE NITOU YALLA.Et c'est par la contrainte qu'il l'a fait et je sais que s'il ètait là oggi on en parlerais meme pas à plus forte raison commèmo rations.Ces rassemblements profitent à certains car tous ceux qui gravi tent autour des maras ont leur part du gateau.

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State