Référence multimedia du sénégal
.
Google

Après le départ de Macky Sall de l’Assemblée nationale : Manœuvres pour auditionner Karim Wade

Article Lu 1803 fois

Le président de l’Assemblée nationale, Macky Sall, défenestré du perchoir de cette institution, après un long feuilleton politique, c’est comme une épine ôtée du pied du président de l’Organisation nationale de la conférence islamique (Anoci), Karim Wade. En effet, ce dernier et ses principaux collaborateurs dont Abdoulaye Baldé, secrétaire exécutif de l’Anoci, feront bientôt face au parlement (Assemblée nationale et sénat) pour répondre aux questions orales des députés et des sénateurs. Une audition aux allures d’une opération Kleenex des chantiers de l’Anoci sur lesquels pèsent beaucoup de suspicions quant au respect des règles de transparence et de bonne gestion.



Après le départ de Macky Sall de l’Assemblée nationale : Manœuvres pour auditionner Karim Wade
C’est clair maintenant : Pape Diop, le maire de Dakar et président du sénat, est bien dans les habits du parrain du fils du président de la République, Karim Wade, président de l’Anoci. Le parrainage par Pape Diop de la candidature de Karim Wade pour briguer la mairie de Dakar,- une succession au «père d’emprunt», se fera d’abord après une audition du président de l’Anoci, entouré de ses principaux collaborateurs devant le Parlement constitué de l’Assemblée nationale et du Sénat. Une stratégie gérée par le Président Wade et Pape Diop est mise en place pour faire comparaître Karim Wade d’abord devant l’Assemblée nationale puis devant le Sénat. D’ailleurs, des députés ont été approchés «pour poser au cours de cette audition des questions conventionnelles». Il s’agira, pour ces députés d’occuper suffisamment le temps de paroles et surtout de poser des «questions sans trop de dégâts dommageables pour le fils du Président».

L’objectif visé à travers cette stratégie est de «casser l’argument selon lequel Macky Sall a été déchu de ses fonctions de président de l’Assemblée nationale parce qu’il a souhaité que Karim Wade rende compte de la gestion de travaux de l’Anoci à l’institution parlementaire». Cela d’autant plus que la gestion et le financement des travaux de l’Anoci alimentent beaucoup de suspicions autour d’une manne financière estimée à plus de 350 milliards de francs Cfa. Maintenant, le départ de Macky Sall du perchoir de la place Soweto laisse «une porte ouverte et plus sécurisée à l’audition de Karim Wade». Mais, en même temps, cette audition devant un Parlement très majoritairement acquis au Président Wade permettra de contourner l’écueil que constitue la mise sur pied d’une Commission d’enquête indépendante réclamée par certaines franges, surtout de la société civile, dont certaines ont été dans le comité de surveillance de l’Anoci, sans pour autant avoir tous les moyens requis pour exercer leur mission de contrôle et de vérification.

Pour en arriver là, le Président Wade, en intelligence avec le président du Sénat, Pape Diop, veut s’entourer de toutes les précautions nécessaires pour mettre un homme sûr à la tête de l’Assemblée nationale. Quant au Sénat, «il n’a pas de souci à se faire au regard de toutes les assurances que lui a données Pape Diop». A défaut de trouver un remplaçant à Macky Sall, il est question de maintenir le statu quo, en prolongeant l’intérim du vice-président de l’Assemblée nationale. Bien sûr, les formes seront cette fois-ci sauvées, en adoptant une procédure consistant à avoir l’autorisation préalable du président de la République, avant d’«auditionner» le président de l’Anoci, Karim Wade, le secrétaire exécutif de cette agence et leurs principaux collaborateurs. Le Président Wade avait reproché à Macky Sall, d’avoir commis l’erreur de vouloir convoquer Karim devant la représentation parlementaire, sans auparavant requérir et recevoir son autorisation. En tout cas, cette stratégie montre toute l’importance à surveiller le Sénat présidé par Pape Diop dans le processus de mise en orbite du patron de la Génération du concret.

Source: le Soleil

Article Lu 1803 fois

Mardi 11 Novembre 2008





1.Posté par joe sylla le 11/11/2008 09:10
ali baba et les 40voleurs = le senegal et son gouvernement hum la revolution thianta en marche

2.Posté par saker le 11/11/2008 10:53
que du faux,maintenant c est voleur entre voleur,rien de claire,il faut cesser de voiler les yeux des senegalais,qui ont a present compris toutes les combies de l etat,certains sont bien reveiller a present,maye lene gnou diame guir yalla.de jour en jour,le pays s enfonce de dettes,et les senegalais cevent de faim(bien sure je parle des pauuvres qui s enfoncent)mais tandis que d autres sucent leurs sang.ligueye lene te dimballe gni saunne,mo guene di wakkh lou amoul benne sens

3.Posté par citoyen le 11/11/2008 12:15
L FAUT PAS OUBLIER QUE CES GENS QUI NOUS GOUVERNE ONT PERDU LE NORD DEPUIS FORT LONGTEMPS A CAUSE DES CAPRICES DE PLUS PLUS FOLLES LES UNE KE LES OTRE DE LA PART DE LEUR ROI ET SEIGNEUR "LAYE BOUKI"
ILS N'ONT PAS LE DROIT DE REFLECHIR NI DE PENSER ILS SONT PIRES KE DES MOUTONS!
DE CE FAIT TT CEUX KI SE RECLAMENT PROCHES DE LUI SE PERMETTENT DE FAIRE CE KIL VEULENT ILS VONT MEMEJUSKA DONNER DES ORDRES AUX MINISTRES KI DOIVENT S'EXECUTER SANS BRONCHER SINON C LA GUILLOTINE!
C PKOI MAINTENANT LE PAYS EST DEVENU UN BORDEL A TEL POINT KE K'UN VAS NU PIED DE RIEN DU TT KI EST RECU PERSONNELLEMENT PAR LAYE BOUKI EST TOUT DE SUITE VENERE COMME UN DEMI DIEU!
VOILA QUE MAINTENANT MEME UN GROUPUSCULE DE GENS SE RECLAMANT DU CAMP DE WADE OU DE TOUBA VONT JUSK'A PRENDR EN OTAGE TOUTE L'ECONOMIE D'UN PAYS PENDANT 48H DEVANT UN POINT AUSSI STRATEGIQUE QUE LE PORT LA OU IL Y'A LE PLUS DE TRAFIC DE MARCHANDISES DU PAYS CAUSANT AINSI D'ENORMES PREJUDICES AUX VAILLANTS SENEGALAIS TRAVAILLEURS SOUCIEUX D'AVOIR LA DEPENSE QUOTIDIENNE A LA SUEUR DE LEUR FRONT CONTRAIREMENT A SES NIAIS QUI NE VIVENT QUE SUR LE DOS DU PEUPLE CROYANT QU'EN L'INVESTISSANT DANS LES FOYER RELIGIEUX CELA EN ENLEVERA TTE SOUILLURE ET BENIRA TT LE RESTE!
N'EST CE PAS LE PROPHETE QUI DISAIT AUX MUSULMANS APRES LA PRIERE DISPERSEZ VOUS ET ALLEZ TRAVAILLER CHERCHER DE QUOI NOURRIR VOS FAMILLES! ET QUE FONT CES GENS A L'HEURE DU TRAVAIL IL BLOQUE LA ROUTE AUX MUSULMANS SUIVANT LE CHEMIN DE DIEU POUR ALLEZ CHERCHER DE QUOI NOURRIR LEUR FAMILLE!ET DE SURCROIT IL SE RECLAME D'ETRE DES MUSULMANS MAIS DIEU EST LE JUGE ET LUI SEUL JUGERA DES PREJUDICES CAUSSES PAR CES GENS AUX MUSULMANS!
MES AMIS PRIONS KE DIEU NOUS VIENNE EN AIDE FACE A SES SOURD ET AVEUGLES QUI OCCUPENT LA CABINE DE
PILOTAGE DU SENEGAL DIRIGE PAR UN NIAIS UN SOURD UN MUET ET AVEUGLE KI LES OBLIGE A FERMER LEURS YEUX OREILLES ET LANGUES CAR LEUR DISANT KE C LUI LE SEUL KI VOIS KI ENTEND ET KI PARLE A BORD EXCEPTE SA FAMILLE ET SON CHIEN NOUS FAISANT CROIRE KON ARRIVERA A BON PORT!
QUE LE BON DIEU NOUS VIENNE EN AIDE FACE A CES GENS DU FEU ET NOUS EN DEBARASSE POUR TJRS..........AMINE


4.Posté par zed le 11/11/2008 17:33
La classe politique a besoin du sang neuf dans ses rangs. Et la génération du concret est la seule alternative crédible pour pallier ce manque. Dés lors qu'ils ont montré leur capacité non seulement à mener a bien le travail qui leur a été confié, mais leur conception de la politique qui, met plus l'accent sur le travail que sur les discours politiciens.

PS : parlons peu et bien, mais travaillons également beaucoup ! Le Sénégal en a besoin.

5.Posté par Ali le 11/11/2008 20:48
Tout se cette soit disant Generation du concret on de concrer ce sont nos sous. Et sa je vous guarantie qu'ils vont nous payer cash!! Tous se caspillage qui a la tete de l' etat un jour vous repondrez tous devant la justice. Et vous troubadour que l'on paye a la semaine pour troubler le net, vos petits salaires seront bientot coupe vous avez interets a chercher du travail.... Car Wade et company sont a leur derniere ligne droite. A bon entendeur salut!!!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State