Référence multimedia du sénégal
.
Google

Apres avoir limogé le directeur général de la Senelec: Le ministre Samuel Sarr gagne le combat à mort

Article Lu 1480 fois


Apres avoir limogé le directeur général  de la Senelec: Le ministre Samuel Sarr gagne le combat à mort
La Senelec, très prompte à broyer ses directeurs généraux, a encore fait une victime. Le désormais ex-boss de l’entreprise, Cheikhou Diakhaté, a été limogé depuis hier, par le Conseil d’Administration présidé par Abdou Rahmane Sow. Ladite instance l’a ensuite remplacé par Lat Soukabé. Ce dernier était le directeur de la Planification et de l’Équipement. Aussi, les autorités semblent vouloir donner un grand coup de fouet à la Senelec, car, en sus du départ de l’ancien directeur, elles ont créé le poste de directeur général adjoint. Lequel poste, qui n’existait pas dans la société de toutes les controverses, est actuellement dirigé par un ingénieur répondant au nom de Seydou Kane. Même si un grand mystère entoure les vraies raisons du limogeage de Cheikhou Diakhaté appelé à d’autres fonctions, il n’en demeure pas moins que le prédécesseur de Lat Soukabé serait perdu par les coupures intempestives d’électricité, qui culminent à cent. Chose bizarre ! Avant de remplacer l’actuel ministre des Mines, Samuel Sarr, le désormais ancien patron de la Senelec avait été nommé à la tête de la société, pour la redresser entre 2002 et 2003. Mission qu’il avait du reste réussie, mais cette fois-ci, la persistance de la crise ne l’a pas épargné. Autant dire que le ministre Samuel Sarr vient de remporter le combat à mort qu’il livrait avec Cheikhou Diakhaté, car, même s’il feignait de le dissimuler, n’empêche que le ministre en voulait terriblement à sa victime. Certes, l’entreprise a fait de l’instabilité de ses directeurs généraux sa tasse de thé, mais les autorités ont visiblement décidé de mettre définitivement un terme aux nombreux délestages qui troublent le sommeil des populations. En effet, elles vont, selon une source digne de foi, injecter 65 milliards de F Cfa, pour redonner vie à l’entreprise qui peine à répondre à la demande de ses abonnés.

Daouda Thiam
Source: L'as

Article Lu 1480 fois

Dimanche 29 Juillet 2007





1.Posté par kebson le 29/07/2007 15:02
rien que de la merde ... toujours de la merci .

2.Posté par kebson le 29/07/2007 15:03
rie que de merde... toujours de la merde.

3.Posté par nm le 29/07/2007 16:51
un pays ou on sacrifie les gens srieux et travailleurs. En sept ans il y a eu 5 directions. Comment voulez vs que ca marche ds ces conditions

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State