Référence multimedia du sénégal
.
Google

Après avoir interdit la marche des imams de Guédiawaye Le gouverneur de Dakar promet de faire la médiation

Article Lu 1877 fois

L’Assemblée générale (Ag) prévue, hier dimanche, par le collectif des résidents de Guédiawaye a été interdite par le gouverneur de Dakar qui a promis d’être leur interlocuteur auprès de l’Etat. Aujourd’hui, même si, les imams ont renoncé à tenir leur Ag, ils maintiennent toutefois le mot d’ordre de ne pas payer les factures.



Après avoir interdit la marche des imams de Guédiawaye Le gouverneur de Dakar promet de faire la médiation
La fronde du collectif des résidents de Guédiawaye, contre les ‘surfacturations’ de la Senelec, la société de distribution d’électricité, a-t-il commencé à inquiéter les autorités ? En tout cas, l’Assemblée générale, qui était prévue ce dimanche au terrain Disso, dans le quartier Wakhinane, par le collectif, sous la houlette des imams, n’a pas eu lieu. Elle a été interdite par le préfet de Guédiawaye, sur injonction du gouverneur de la région de Dakar. ‘Le préfet de Guédiawaye, par arrêté préfectoral, a interdit l’Assemblée générale que nous devions tenir au terrain Disso de Wakhinane’, rapporte l’imam Mamadou Lamine Diop, un des leaders et porte-parole du collectif. Aussi, ajoute notre interlocuteur, ‘c’est le gouverneur qui nous a demandé de marquer une pause, une période d’attente’.
Cette assemblée générale, qui avait pour objectif d’informer les habitants sur l’état de la lutte de ce mouvement, déclenché depuis le 06 décembre dernier, par une marche dans la localité, n’a donc pas eu lieu. D’ailleurs, des éléments de la police avaient pris d’assaut le lieu où devait se tenir la réunion. Le gouverneur, selon l’imam, a promis d’être leur interlocuteur auprès des autorités. En effet, le gouverneur qui s’est dit ‘optimiste quant à une issue heureuse à cette affaire’, veut profiter de cette accalmie pour jouer au médiateur et essayer de décanter la situation. ‘Et, dans ce cas, nous avons jugé utile de répondre favorablement à sa demande et donc de surseoir à cette assemblée générale’, affirme l’imam Diop. Et si les imams ont renoncé à cette assemblée générale, c’est aussi parce qu’ils entendent mener leur combat dans le cadre du respect des lois. ‘Nous avons toujours dit que notre action s’inscrivait et s’inscrira toujours dans la légalité’, explique l’imam. Car, selon lui, les membres du collectif n’ont pas l’intention ni de troubler l’ordre public ni de faire du mal à qui que ce soit.

Cependant, même si le collectif a renoncé à son assemblée générale d’hier dimanche, en revanche, leur mot d’ordre de ne plus respecter le contrat qui les lie à la Senelec reste de mise. En effet, les imams maintiennent toujours leur refus de ne pas payer les factures d’électricité qu’ils jugent ‘surfacturées’. Ils continuent également d’exiger le renoncement par l’Etat de la hausse de 17 % sur le prix de l’électricité et le retour de la Société nationale d’électricité à son mode de facturation dégressif d’avant le 1er août 2008. ‘Notre leitmotiv reste inchangé, nous appelons la population de Guédiawaye et du Sénégal à ne pas payer leur facture tant que la Senelec ne fera pas machine arrière’, martèle l’imam Diop. Le guide religieux soutient qu’ils n’ont pas de contacts avec la Senelec.

Dans l’immédiat, le collectif des résidents de Guédiawaye n’a pas prévu d’autres actions. Les imams attendent de voir les résultats concrets de la médiation promise par le gouverneur, pour donner suite à leur plan d’action.

Pour éviter un trouble à l'ordre public : Guédiawaye sous haute surveillance policière

La localité de Guédiawaye, plus précisément le quartier Angle Mouss, sis à Wakhinane, a été prise d’assaut hier, par une centaine de policiers et autres éléments du Groupement mobile d’intervention. En effet, plus de six camions, remplis de policiers anti-émeutes, avaient encerclé le quartier Angle Mouss, pour prévenir tout regroupement illégal. En plus, des voitures, des pick-up L 200, remplis de policiers, faisaient le tour du quartier pour dissuader d’éventuels manifestants.

Interdit à la population, le terrain de football de Disso, où devait se tenir l’assemblée générale du collectif des résidents contre les ‘surfacturations de la Senelec’, avait été encerclé par des policiers anti-émeutes, armés de boucliers de matraques et de lances grenades. Pour nombre d’observateurs, c’était une façon pour les forces de l’ordre de veiller au respect strict de l’interdiction qui frappait la tenue de l’assemblée générale que les populations avaient prévue de tenir ce dimanche. Cependant, il n’y a eu ni d’échauffourées ni arrestations. Car, suivant le mot d’ordre des imams, les habitants ont renoncé à tenir leur réunion.

Charles Gaïky DIENE

Source: Walfadjri

Article Lu 1877 fois

Lundi 22 Décembre 2008





1.Posté par NIDIAYE le 22/12/2008 21:25
Je veux savoir si dans le coran DIEU a mentionné le nom d'un serigne ou dans un autre passage de la religion islamique ( source divine ou prophetique).
est ce qu'un musulman peut vivre de nos temps sans serigne et aller au paradis.Unserigne peut t'il garantir le paradis.DIEU à t'il promis le paradis aux serignes senegalais .Repondez moi avec des arguments qui sont des paroles de DIEU ou Prophetique.J'en ai besoin pour ma religion

2.Posté par mams le 23/12/2008 11:34
Tu prends le cvoran et les adites du prophète PSL comme référence, incha allah le bon dieu te guidera sur le droit chemin. Un sérigne doit servir de guide pour le chemin qui mene vers allah soubkhana wa tahalla. mais un sérigne qui se prononce jamais pour défendre les cause de l'islam n'est qu'un trompeur. (il ya en plein au sénégal) contrairemant à ce qu'elle pense une bonne partie des sénégalais le fait d'etre un sérigne n'est pas réservé uniquement à fammille quelconque. Moi en personne j'ai un sérigne mais pour répondre a ta question tu peux devenir un musulman sans pour autant d'avoir un sérigne c'est pas du tout une obligation dans la religion.
SI J AI UN CONSEIL A DONNER C EST DE SE REFERER SUR LE CORAN ET LA SOUNA .
Wa salam

3.Posté par NIDIAYE le 23/12/2008 14:05
Que le bon DIEU te benisse ainsi que ta famille de meme que tous les musulmans.Que le meilleur tes paradis soit ta demeure ainsi qu'à tes parents

4.Posté par Domou Rewmi le 23/12/2008 16:17
Voila encore l'incompétence du gouvernement sénégalais !!! Pourquoi interdire la marche? Une chose est claire marche ou pas on en a mare de ce pouvoir amateur . ILs ont détruit notre très cher Sénégal . Mais jamais au plus grand jamais nous allons baissé les bras il est temps pour que ça cesse .Un des vers de notre HYMNE NATIONALE '' Debout frère voici l'Afrique rassemblé'' en 2008 nous dirons ''Debout frère voici la banlieue rassemblée pour balayer cette saleté dans la rue publique''' Le prophète (PSL) a dit que l'amour de patrie est un devoir . Donc Ce lobbies de 20 personnes contre 12 millions de senegalais ce n'est pas logique . IL faut que ça cesse il est temps l'heure de la vérité a sonné ! Prions pour notre très cher Sénégal .Un Peuple Un but Une Foi c'est parti cette fois ci .La Banlieue reflète l'enfer mes frère sont importunés par la galère à chaque fois l'espoir se dégénère.Ce bas lieu a vue naitre des maitres même si ces imbéciles n'ont rien foutu pour ce milieu on est fier de voire le soleil espérant avant que la nuit cette galère changera d'aire . Voici le cris de la banlieue . God bless GUEDIAWAYE

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State