Référence multimedia du sénégal
.
Google

Aphone depuis l’élimination des Lions : Où est Lamine Ndiaye ?

Article Lu 1826 fois

Depuis l’élimination des Lions, suivie de son limogeage, Lamine Ndiaye garde toujours le silence. Même après le match Sénégal-Gambie (1-1), il n’a pas souhaité s’exprimer. Un mutisme assez surprenant, surtout après la sortie salée de Souleymane Diawara qui soutient que l’ex-sélectionneur national «a été manipulé» par le clan Diouf. Pourtant, Lamine Ndiaye a des choses à éclaircir ; par rapport aux déballages venant de certains cadres de la Tanière, et aussi au sujet de ses indemnités que reste lui devoir le ministère des Sports. Et ce ne sont pas les sorties dans la presse de son agent qui peuvent combler ce déficit de communication devenu assourdissant.



Aphone depuis l’élimination des Lions : Où est Lamine Ndiaye ?
«La meilleure manière de communiquer, c’est de… communiquer.» Cet adage, Lamine Ndiaye semble l’avoir oublié. Sinon comment comprendre que, depuis l’élimination des Lions, l’ex-sélectionneur national ne s’est pas encore exprimé. Ni sur la rencontre Sénégal-Gambie, si on sait que le point de presse d’après-match a été annulé à la surprise générale. Ni sur son limogeage. Encore moins sur la sortie très salée de Souleymane Diawara qui n’a pas hésité à «allumer» son ancien coach, en déclarant qu’il «a été manipulé».

Si son agent tente de combler ce déficit de communication en insistant, à travers la presse, sur les indemnités que l’Etat du Sénégal reste devoir à son client via le ministère des Sports. Il faut reconnaître qu’il y a beaucoup de non-dits durant le magistère de Lamine Ndiaye à la tête des Lions.

Ce qu’a, d’ailleurs, confirmé Souleymane Diawara dans Le Quotidien de jeudi dernier. L’international sénégalais, parlant de «jalousie dans l’équipe», a crevé l’abcès en remettant sur le gazon l’histoire des clans au sein de la Tanière, et en ne manquant pas de désigner particulièrement du doigt le duo El Hadji Diouf-Henri Camara, à l’origine de leur non-sélection.

Pourtant lors du point de presse organisé le premier jour du regroupement des Lions au Méridien Président, Lamine Ndiaye, entouré de Malickou Diakhaté et Mbaye Lèye, était monté sur ses grands chevaux en dénonçant avec force certains commentaires dans la presse et faisant état de pression dont il serait l’objet, concernant l’affaire Diawara-Niang. «Je voudrais apporter quelques précisions. Certains d’entre vous, en commentant la liste des sélectionnés, ont parlé de lobby, et en avançant que c’est sur la pression de certains joueurs que j’ai écarté des sélectionnables potentiels. C’est ridicule de penser cela. C’est mal me connaître. Je ne peux pas accepter ce genre de commentaire mal intentionné. J’accepte qu’on me qualifie de têtu, mais aucun lobbying ne peut me faire dévier de ma ligne de conduite. Elle est la même depuis mon entrée en fonction. Je ne cède à aucune pression», avait dégainé le technicien sénégalais.

Mais après la sortie de El Hadji Diouf, ce vendredi dans l’Observateur, où il a lâché une bombe en révélant que si Diawara et Niang étaient sélectionnés, il allait prendre ses bagages et partir, Lamine Ndiaye doit des explications aux Sénégalais. Surtout que si la presse a parlé de «pression», c’est parce que certains joueurs, comme Frédéric Mendy, ont vendu la mèche en soutenant que le coach doit d’abord parler avec le groupe avant toute décision de rappeler Niang et «Soul».

Une «maladresse» que le successeur de Kasperczak n’avait pas du tout appréciée : «Je reconnais qu’il y a eu des maladresses, parce que certains joueurs avec qui j’ai discuté pour la sélection de certains de leurs camarades, ont cru bon de dire, dans la presse, que je devais débattre avec eux pour sélectionner certains camarades. Je mets cela sur le compte de la maladresse. Car ce n’est pas à eux de juger l’opportunité de qui je vais sélectionner ou pas», avait-il souligné.

Avec donc tous ces épisodes qui ont rythmé l’avant et l’après Sénégal-Gambie, on a des raisons de s’interroger sur le mutisme de Lamine Ndiaye, qui doit avoir beaucoup de choses à dire…et à éclaircir.

Source: le Quotidien

Article Lu 1826 fois

Lundi 20 Octobre 2008





1.Posté par Abdoul Aziz Koita le 20/10/2008 17:22
Mais c'est normal. Que voulez-vous qu'il dise. Il a intéêt à se taire pour ne pas être lynché par des passionnés du foot.

2.Posté par bara le 20/10/2008 17:35
YAW KAYE DEMAL REK FIGNA YOBOU SOUGNOU FOOT BAAL BI YAAAAA BONNNNNNNE LLLLLLLAMINE NDAIAYEEEEEEEE

3.Posté par daw thioow le 21/10/2008 05:33
boulene niou sonal bayilene lamine...il n'est pas kom vous wakh rek
loumouy wakh? tessente' ?
A la CAN, il n'a pris Diouf ki etait alle' au bar donc lui il a applike' ses principes durant son court mandat.Donc il avait voulu Niang et Diawara et ils etaient pas venu donc meme apres excuse, il va pas laisse' ceux ki(meme si ils etaient moins bons? ) voulaient defendre les couleurs nationales.Senegal c'est pourkoi rien ne marche, meme dans les navetanes c pareil.Tu vois de bons joueurs ki snobent les entrainements mais au jour du match on les convoquent et frustrer les autres qui s'entrainaient regulierement.Discipline rien et les supporters sont des kakatars.

4.Posté par molack le 21/10/2008 12:00
Le cnf a fait exprès de libérer Lamine "Lamsall" Ndiaye. On ne peut pas comprendre qu'aujourd'hui après l'élimination du Sénégal, tout le monde parle sauf l'entraineur. Par conséquent, nous ne pourrons pas diagnostiquer le mal, qui malheusement resterait entier. Le ministére est le dernier rampar qui nous reste pour faire parler Lamine Ndiaye .Celui-ci doit le faire pour son pays ,pour son passé car personne n'oublie pas sa brillante carrière de footballeur et de d'entraineur de club (Cotonsport) . La clé du foot sénégalais est entre les mains de Lamine Ndiaye, il faut qu'il parle honnêtement et sportivement. Cependant beaucoup de sénégalais ne comprennent pas parce que j'ai constaté qu'ils continuent de parler du duo Diouf - Henry contre Niang - Diawara. Alors que ces joueurs cités ne devrions plus faire partie de l'avenir de notre football...

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State