Référence multimedia du sénégal
.
Google

Anniversaire de la victoire du Sénégal sur la France: Que sont devenus les 22 Lions bouffeurs de coq ?

Article Lu 11834 fois

31 mai 2002-31 mai 2009. Voilà neuf ans que les Lions du Sénégal séduisaient le monde entier en battant l'équipe de France Championne du monde, en match d'ouverture de la coupe du monde 2002. Depuis ce coup d'éclat historique, beaucoup d'eau a coulé sous les ponts. Les 23 acteurs qui avaient pris part à cette fabuleuse épopée asiatique ont connu depuis, des fortunes diverses dans leurs carrières respectives aussi bien en équipe nationale qu'en club. Si certains parmi eux continuent tant bien que mal à évoluer, beaucoup, par contre, ont complètement sombré dans l'anonymat le plus absolu, à défaut d'être impliqué dans des problèmes judiciaires. Par ailleurs, les rares rescapés de la génération 2002 qui faisaient de la résistance avec la sélection nationale jusque-là, ont été définitivement poussés à la sortie par la débâcle des éliminatoires combinées de la Can et du Mondial 2010, à l'exception peut être de Tony Sylva. Grandeur et décadence.



Anniversaire de la victoire du Sénégal sur la France: Que sont devenus les 22 Lions bouffeurs de coq ?
Tony Sylva: Contrairement à la plupart de ses ex-coéquipiers que la coupe du monde avait mené vers d'autres destinations (Angleterre, Italie...) l'inamovible portier des Lions en 2002 avait choisi de rester en France. Cité parmi les meilleurs gardiens de la Coupe du Monde qu'il aura survolé de sa classe, l'ancien monégasque a confirmé toute l'étendue de son talent en Lille tout en restant numéro 1 avec les Lions. Parti à Trabzonsport en Turquie depuis le mercato 2008, Tony Sylva, qui n'a pas encore trouvé de sérieux concurrents dans la cage des Lions, ne s'est toujours pas prononcé à propos de son avenir en équipe nationale depuis l'élimination du Sénégal à la Can 2010.


Omar Diallo: Il a fait les frais de l'état de grâce de Tony Sylva au mondial où il n'a disputé la moindre minute. De retour au Sénégal en 2002, après un long séjour au Maroc Omar Diallo retrouve le Jaraaf de Dakar avant de repartir en 2004 en Turquie, dernière étape de sa carrière pro. Après quelques apparitions dans les Navétanes, Omar a définitivement mis une croix à sa carrière de footballeur pour entamer une reconversion en tant qu’ entraîneur de gardien de but dans son ancien club à Khourigba au Maroc.

Kalidou Cissoko: Troisième gardien des Lions, lors du mondial, Kalidou n'était plus visible en sélection depuis lors. L'ancien portier de la Jeanne d'Arc est par la suite allé en Azerbaidjan où il évoluait sous les couleurs du Fk Bakou.

Omar Daf: Titulaire indiscutable en 2002, Omar Daf a disparu de la tanière depuis la Can 2006 au Caire. L'inoxydable latéral droit de Sochaux qui, toutefois reste encore en activité avec son club, devrait rencontrer les dirigeants sochaliens dans la semaine pour savoir s'il va continuer à porter le maillot des Doubistes après 12 ans de bons et loyaux services.

Habib Bèye : Il n'a effectué que quelques apparitions comme remplaçant barré qu'il était par l'excellent Omar Daf et Ferdinand Coly sur les couloirs. Après le mondial, Bèye a fait son trou dans la tanière et a connu son heure de gloire avec Marseille où il fut le capitaine emblématique des Phocéens avant de filer à l'anglaise à Newcastle. Absent de la tanière depuis l'élimination des Lions à la Can 2008 au Ghana, Habib Bèye a été relégué en deuxième division anglaise avec Newcastle.


Ferdinand Coly : La tanière continuera de garder un bon souvenir de ce défenseur disponible qui aura brillé de mille feux lors du match des "Lions" contre les bleus où il a muselé Wiltord et Thierry Henry 90 minutes durant. Leader naturel des Lions, Ferdi a été de toutes les campagnes des Lions jusqu'en 2007 lorsqu'il décide à la surprise générale de se retirer de l'équipe nationale à la veille de la can 2008 au Ghana. Après avoir fait les beaux jours de Parme qu'il a quitté l'année dernière l'ancien lensois s'est entraîné un moment avec Chateauroux. Actuellement Ferdi qui a eu récemment, quelques contacts avec des clubs italiens serait sans club.

Alassane Ndour : Révélé au grand public lors des éliminatoires combinées de la Can et du mondial 2002 (surtout lors du match Egypte-Sénégal où il avait été titularisé pour la première fois au poste de latéral gauche) Alassane Ndour a pris part au troisième match de poule des Lions contre l'Uruguay lors du mondial 3-3. Perdu de vu en sélection depuis bientôt six ans, l'ancien joueur de Saint Etienne qui a par la suite rejoint Troyes a fait quelques piges en Angleterre notamment à West Brom en 2003-2004 puis à Walsall dans la league one (équivalent 3e division) où il était jusqu'en 2008.

Aliou Cissé : Il était l'âme de l'équipe nationale en 2002. Capitaine emblématique et leader charismatique Aliou Cissé a marqué Sénégal-France. Redevenu simple joueur dans la tanière suite au départ de Bruno Metsu l'ancien Parisien qui a été l'un des tout premiers Lions à débarquer en Angleterre à Birmingham n'a pas également connu une réussite en Premier League. Ecarté de la sélection depuis la Can 2004 en Tunisie, Aliou Cissé est par la suite retourné en France où il est resté à Sedan de 2006 à 2008. Cette saison, il a évolué avec Nimes où il n'a disputé que 7 matchs.

Lamine Diatta : Associé avec Pape Malick Diop en axe centrale, Lamine Diatta a fait souffrir le martyr à David Trézeguet lors de la victoire historique des Lions devant les Bleus. Après la coupe du monde, l'ancien Lyonnais a alterné le bon et le moins bon en équipe nationale. Promu capitaine en 2006 lors de la Can Egyptienne, Diatta est par la suite confronté à une rude concurrence avec la venue de nouveaux défenseurs dans la tanière. Après des passages en Turquie et Ecosse l'ancien stéphanois qui n'a plus rejoué dans la tanière depuis la déroute de Tamalé en 2008 évolue actuellement à Al ahli au Qatar.

Pape Malick Diop : Capitaine des Lions lors de Sénégal-Danmark 1-1 en l'absence de Aliou Cissé blessé, Pape Malick Diop atenu la baraque lors du mondial en compagnie de Lamine Diatta. Pillier de la sélection après la coupe du monde malgré le poids de l'âge, l'ancien joueur de la Jeanne d'Arc a résisté jusqu'à l'arrivée des jeunes loups comme Pape Malickou Diakhaté qui l'ont poussé à la sortie. Sociétaire de Metz jusqu'en avril 2008, Pape Malick est par la suite parti au Qatar avant de faire des éssais avec le club de deuxième division allemende oberhausen.

Makhtar Ndiaye : Compère de Diouf à Rennes où il était le dépositaire du jeu des Bretons Makhtar Ndiaye a également été de la fabuleuse épopée de 2002. Barré dans l'entrejeu de la tanière par Fadiga, cet excellent meneur de jeu a complètement disparu de l'équipe nationale après le mondial. Passé au club suisse de yverdon sports fc en 2005-2006, Makhtar Ndiaye est par la suite allé au Glasgow Rangers où il évoluait jusqu'en 2007. Aux dernières nouvelles le saint Louisien était au Qatar.



Sylvain Ndiaye: Considéré, dans un passé récent, comme l'un des meilleurs milieux de terrain de la ligue 1 lorsqu'il évoluait à Lille sous les ordres de Vahid Halilodzic Sylvain Ndiaye a complètement sombré dans l'anonymat le plus absolu. Remplaçant lors du mondial le "Tigana Sénégalais"n'a pas connu une très grande réussite en équipe nationale. Barré par Pape Bouba Diop, Amdy Faye, Salif Diao, Ousmane Ndoye, il n'a jamais pu faire son trou dans la tanière qui ne l'a plus revu depuis la Can 2004. Après un passage à Levanté où il a effectué deux saisons, l'ancien marseillais porte actuellement les couleurs de Reims en deuxième division française.


Pape Bouba Diop: Si la victoire des Lions face aux Champions du Monde est rentrée dans l'histoire à jamais, c'est grâce à Pape Bouba Diop. Botte secrète de Bruno Metsu, Big Diop a survolé le mondial. La récompense ne pouvait attendre encore longtemps avec un transfert en Angleterre à Fulham où il est vite comparé à Patrick Vieira. En proie à des blessures qui ont brisé son élan Bouba entre temps passé à Fulham est resté un pions éssentiel de la tanière jusqu'à la Can 2008 où il a été balayé par la déroute de Tamalé.

Salif Diao: Pion indispensable de Metsu dans la ligne médiane Salif Diao à l'image de tous les 11 onze Lions qui ont affronté les Bleus Salif a été époustouflant lors de Sénégal-France. Sa prestation exceptionnelle lors du mondial lui a ouvert les portes de l'Angleterre et de Liverpool en compagnie de El Hadj Diouf. Mais l'ex-sedannais qui n'a jamais pu s'imposer chez les reds continuera à broyer du noir en Premier League où il est embêté par des blessures à répétition. Des problèmes physiques qui l'éloigneront également de la tanière avant son ultime come-back lors du match contre la Gambie (en même temps que Fadiga) qui sonnera l'heure de sa retraite dans la tanière.


Amdy Faye: Remplaçant de luxe au mondial Amdy Faye a été époustouflant lors de Sénégal Suède 2-1. Révélé au grand public par ce match hors norme Amdy quittera Auxerre et la France pour l'Angleterre où jusqu'à ce jour il a fait pas moins de quatre clubs différents. Après avoir annoncé sa retraite en sélection au lendemain de la Can 2006 au Caire, l'ancien coéquipier de Fadiga a eu des démêlés avec la justice écossaise lorsqu'il était à Glasgow. Une fois cette mauvaise passe oubliée l'ex-milieu de terrain de Charlton retrouve l'élite anglaise et Stoke City.

Khalilou Fadiga ; Bourreau de Thuram lors de Sénégal France, Fadiga a été l'un des héros de la coupe du monde. Métronome des Lions, l'ancien Auxerrois a ébloui la planète foot jusqu'au jour où il découvre ses problèmes cardiaques lors de son transfert à l'Inter. Par la suite le gaucher magique qui était revenu en sélection après une longue absence lors du match Sénégal-Libéria éliminatoires Can 2006, en 2005 sera encore barré par des blessures jusqu'à son récent come back en Octobre 2008, lors des éliminatoires de la Can et du Mondial 2010 Sénégal-Gambie. Le match de trop pour Khali qui se verra définitivement renvoyé à la retraite par l'élimination des Lions à la can 2010. Actuellement le "gaucher magique" joue au Qatar où il pourrait y terminer sa carrière.

Pape Sarr :Très influent dans le dispositif de Metsu, pape Sarr est barré au mondial par l'immense Pape Bouba Diop. Milieu de terrain à la vision de jeu éclairée l'ancien lensois a été rappelé en sélection par Guy Stéphan avant de se fondre définitivement dans la nature. Passé à Istres, l'ancien stéphanois qui est par la suite parti en espagne à Alavés avant de revenir en France à Brest, évoluait en 2008 au Paris Fc.

Amara Traoré : Il faisait office de grand frère du groupe. Ses larmes aprèsb le succès des Lions contre les Bleus sont restées dans les mémoires. Depuis l'ancien Gueugnonnais s'est retiré de la sélection pour ensuite revenir quatre ans plus tard comme adjoint de Laye sarr sur le banc des Lions lors de la Can 2006. Actuellement «Mamar» monnaie ses talents d'entraîneur à la Linguère de Saint Louis.

Moussa Ndiaye: Il a été préposé au marquage de Lizarazu, tâche à laquelle il s'était bien acquitté d'ailleurs. Mais Moussa Ndiaye a par la suite connu un mondial mi figue-mi raisin. Tout comme son parcours avec les Lions du reste. L'ancien joueur d'Istres n'a pu faire face à la concurrence imposée par ses jeunes compatriotes comme Frédéric Mendy ou encore Ousmane Ndoye. Après avoir quitté Auxerre son dernier club en Héxagone, Moise est parti au Qatar à Umm Sallal.

Pape Thiaw: Attaquant très prometteur de la tanière lancé dans le grand bain par Bruno Metsu Pape Thiaw n'a pu récolter les fruits du Modial 2002. Grand artisan de la victoire des "Lions" contre la Suède en huitième de finale, l'ex-joueur du Fc Metz qui a par la suite passé quatre saisons à Alavés avant d'atterrir à Créteil en national a plutôt brillé dans les ...faits divers. L'ancien stéphanois a eu des démêlés avec la justice française pour avoir battu sa femme. Il était condamné à un an d'emprisonnement ferme en mai 2008.

El Hadj Diouf : Il a ébloui la planète lors de la coupe du monde. Au sommet de son art en 2002, dioufy a récolté les fruits de sa prestation époustouflante au mondial avec un transfert doré à Liverpool où il découvre la Premier League. Le "bad boy" qui a par la suite évolué à Bolton et à Sunderland a marqué le pas avec la tanière où il brillait plutôt dans ses frasques et autres écarts de conduite. Rescapé de la génération 2002 jusqu'aux dernières éliminatoires de la Can et du mondial 2010 qui a finalement écarté les Lions de toutes compétitions internationales jusqu'en 20011, El Hadj actuellement joueur de Balckburn a finalement décidé de tourner les talons en sélection.

Henri Camara: Il n'a disputé la moindre minute lors de France-Sénégal mais le lapin fligueur allait par la suite être le héros de tout un peuple en qualifiant grâce à son doublé contre Suède, le Sénégal en quart de finale de la coupe du monde. Au même titre que son compère Dioufy Henri a profité du mondial pour s'exiler en Angleterre dans un championnat plus huppé que celui de la France. Malheureusement il ne parviendra jamais à faire l'unanimité autour de sa personne Avec cinq can à son actif depuis 2000, le joueur de Wigan est plus que jamais poussé vers la sortie dans la tanière après la débâcle des Lions aux éliminatoires de la Can 2010.

Souleymane Camara : Promis à un avenir doré en 2002, Souleymane Camara avait pris part en tant que remplaçant au deuxième match de poule des Lions Sénégal Danmark 1-1 (où il avait même failli inscrire un but). Tout le temps utilisé comme joker par les différents entraîneurs qui se sont succédés à la tête des Lions, l'ancien attaquant de Monaco parti par la suite à Montpellier en deuxième division est absent de la tanière depuis la Can 2006 au Caire. Actuellement Soul a participé à la remontée de Montpellier en ligue 1en saison prochaine.

Source: 24 Heure Chrono

Article Lu 11834 fois

Mardi 2 Juin 2009





1.Posté par Galsen_mtl le 02/06/2009 16:43
2002 à 2009 ça fait 7 ans yen tammit...
franchement les sournalistes galsen...

2.Posté par babou le 02/06/2009 16:55
et la revanche c'est pour kan???????

3.Posté par poupou le 02/06/2009 16:58
Ils se sont transfirmés en chauves-souris. Maintenant, ils volent la nuit.

4.Posté par diolofman le 03/06/2009 13:34
"31 mai 2002-31 mai 2009. Voilà neuf ans que......." 9 - 2 = ?
retourne au CI revoir tes cours.
Lions du sénégal égalent les moutons du berger.
Vive la lutte et l'arène sénégalaise.

5.Posté par KOUASSI le 05/06/2009 18:50
Cher journalistes, prenez la peine de vous relire avant de mettre vos articles a la disposition de nous lecteurs. C'est ce qui est mauvais qui est le plus critiqué.merci

6.Posté par sow le 09/07/2009 16:00
ndaiye ets le meiullr

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Lundi 5 Décembre 2016 - 14:08 Ronaldo-Messi, des échanges surprenants

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State