Référence multimedia du sénégal
.
Google

Ambiance colorée sur l'esplanade de Yengoulène : Le plateau valse entre le rap et le Mbalax

Article Lu 1958 fois

‘Une fête, ça se fête. A plus forte raison la fête de la musique’. C'est le chant qu'ont repris en chœurs la plupart des mélomanes pour justifier leur présence au plateau artistique offert par le complexe culturel Le Yengoulène. Venu nombreux des quartiers périphériques, Parcelles Assainies, Grand-Médine, Nord-Foire, etc. ; le public ne s'est pas fait prier pour communier avec les artistes en cette Fête de la musique version 2007. Pour bon nombre de groupes de rap, qui ont tenu à participer au plateau de Yengoulène, l'objectif est de se faire connaître.



Ambiance colorée sur l'esplanade de Yengoulène : Le plateau valse entre le rap et le Mbalax
La soirée qui a débuté aux environs de 20 heures pour se terminer à 3 heures du matin, a été marquée par un va-et-vient incessant d'artistes qui ont fait danser les férus de musique. Et les principaux tempos servis, sous la direction des animateurs Sister Adja et Dj Mike de la Radio Dunya Vision, ont été le rap et le Mbalax. Même si quelques sonorités reggae ont été distillées.

Des groupes de rap moins connus, notamment Ghetto connection, Mc bou deer, Reskape, Xel fith, 23.3, aux plus médiatisés comme Carlou D, Chronik 2H, Farafina Mousso à la rapeuse Fatim, entre autres, ont égayé le public avec des prestations en play-back. Mais dans le flot des sonorités rap fortement marquées par des textes qui évoquent les difficultés sociales, l'amour, celles servies par le rapeur Abdou Sèye ‘New bi’ se sont singularisées. Dans une chorégraphie de la mort accompagnée par un cercueil sur la scène, New bi a gagné l'adhésion de tous les mélomanes par ses paroles fortes pour justifier l'émigration (voir encadré). Autre sonorité qui s'est particularisée, selon l'appréciation faite par le public, c'est les mélodies Zulu offertes par le groupe Farafina Mousso de la rapeuse Fatim (membre du groupe Bmg 44).

Côté Mbalax le tempo a été maintenu par l'interprète de Petaw, Amy Mbengue, et des chanteurs Manel Diop, Tanor Tina, Sidy Samb, Gorgui Ndiaye, You 2, Assane Ndiaye, Bakane Seck, Alou Alassane, Mame Balla, entre autres. Sans oublier la touche Sérère, apportée par Simon Sène avec son riti.

Tout au long de cette soirée, l'ombre de Mamadou Konté, décédé la veille, a plané. Les artistes, à l'image de Simon Sène, ont d'ailleurs rendu un vibrant hommage au promoteur d'Africa Fête.

Fatou K. SENE
Source: Walfadji

Article Lu 1958 fois

Samedi 23 Juin 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State