Référence multimedia du sénégal
.
Google

Amath Dansokho défend Ndèye Guèye « Il existe ici des gens qui font pire en matière d’obscénités »

Article Lu 1832 fois

Le Secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), Amath Dansokho, est monté au créneau, hier, pour prendre la défense de Ndèye Guèye et compagnie, à propos de l’affaire « Guddi town yëngël down ». Voyant derrière cette arrestation, la main de « forces occultes », Amath Dansokho pense que tout cela est fait à dessein : « donner une allure de sainteté à l’Oci, comme si les Arabes étaient des saints ».



Amath Dansokho défend Ndèye Guèye « Il existe ici des gens qui font pire en matière d’obscénités »
L’affaire « Guddi town Yëngël down », cette affaire de danses pornographiques dans la boîte de nuit « Alexandra », dont le procès qui devait être ouvert hier a été renvoyé à lundi prochain, n’en finit pas de diviser l’opinion entre critiques et supporteurs de Ndèye Guèye et compagnie. Elle s’est même invitée sur la scène politique avec la prise de position du Secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (Pit). Amath Dansokho, qui s’exprimait hier sur cette affaire, en marge de la rencontre entre les leaders du « Front Siggil Sénégal » (Fss) et l’Organisation des instituteurs du Sénégal (Ois), a pris position pour les danseuses : « Il faut avoir le courage de le dire. Il existe ici des gens qui font pire en matière d’obscénités. Les immoraux, ce sont eux. Une artiste est une artiste partout dans le monde. On veut construire des solutions traditionnelles ». Dansokho n’est pas loin de voir l’action de « forces occultes » derrière l’arrestation de Ndèye Guèye et des autres protagonistes de la soirée sénégalaise qui a été l’objet de supports vidéo « Guddi town Yëngël down » et « Concours Yërël down » diffusés sur le net et commercialisés sous forme de Cd. Le chef de file des communistes de Khar-Yalla ne manque pas de s’interroger : « Pourquoi on déterre en ce moment une affaire qui date de deux ans ? »

« Il existe ici des gens qui font pire en matière d’obscénités »

Pour lui, « on a soulevé cette affaire pour donner une allure de sainteté à l’Oci, comme si les Arabes étaient des saints », dénonce-t-il, en soulignant que jamais on a poursuivi des danseuses pour ces motifs parce qu’« une danseuse, c’est une artiste » et que « personne ne peut prouver que Ndèye Guèye est une prostituée ». Derrière cette affaire, Amath Dansokho voit d’autres motivations : « chaque fois que, dans une société, on soulève ce genre de débat, c’est qu’il y a d’autres intentions derrière. Chaque fois qu’on se met à dire que c’est l’excès de liberté et de démocratie qui est la cause des problèmes, c’est qu’on prépare quelque chose. Ils savent que leur système corrompu est verrouillé et qu’ils sont dans l’impasse, alors ils s’en vont titiller les bas instincts avec comme objectif visé de faire comme si on travaillait pour l’islam alors qu’on travaille pour soi-même ». Dansokho convoque l’histoire, précisément les années 1870 « où des forces rétrogrades se sont mises à chanter les valeurs anciennes alors que cela cachait des intérêts de classe ». Il met ainsi en garde contre le danger qui consiste à réveiller certaines forces tapies dans l’ombre. Amath Dansokho d’estimer qu’« il faut poser la question des libertés » car, selon lui, « un Ordre moral n’est bon ni pour les femmes ni pour les hommes ».

Source: Le Populaire / Nettali

Article Lu 1832 fois

Samedi 22 Septembre 2007





1.Posté par Fatima Mereino le 22/09/2007 18:19
MOY LI NIOUY WAKH REK,

"REUTHIOU DI NE FAIK DIEUF WESS"

2.Posté par xxx le 22/09/2007 22:01
de toute façon on a vu wade detourné des milliards et il n'est pas inquiété. meyléne niou diame.

3.Posté par diouf le 23/09/2007 23:31
amth je croix qu'il a une liésont avec c est filles la sa tourne pas rond sa c est bisa en plus il le défent va socupé de té enfant tu voidre k il face sa réfléche mon vieux la vie se née qu un passage notre vie c la ou ont va mieux vos arrivé la ba avec de bonne note merci


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 13:10 L’adultère est-il devenu une banalité ?

Mercredi 7 Décembre 2016 - 12:16 NDIGUEUL DU KHALIFE DES MOURIDES: 500F par personne

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State