Référence multimedia du sénégal
.
Google

Amadou Mactar Mbow : ’’La population africaine est un atout majeur dans un monde vieillissant’’

Article Lu 11201 fois

La population de l’Afrique sera un atout majeur pour le continent, si les politiques publiques parviennent à en tirer parti, a estimé lundi à Dakar l’ancien ministre sénégalais Amadou Mactar Mbow.



Amadou Mactar Mbow : ’’La population africaine est un atout majeur dans un monde vieillissant’’
‘’C’est une charge énorme pour nourrir, soigner, éduquer, loger, donner du travail’’ à la population africaine, a dit M. Mbow, invité d’honneur d’une réunion scientifique de quatre jours ouverte dans la capitale sénégalaise.

Cette réunion organisée par la Banque sud-africaine de développement et le gouvernement du Sénégal est axée sur le thème : ‘’le savoir pour repositionner l’Afrique dans l’économie mondiale’’. Plusieurs pays du continent y prennent part.

Cette population est ‘’aussi un potentiel extraordinaire de renouveau et un atout majeur dans un monde vieillissant, si on sait en tirer parti et en mobilisant, dès maintenant, toutes les capacités créatrices qui sommeillent en chacun des hommes et des femmes de nos pays’’, a indiqué Amadou Mactar Mbow, ancien directeur général de l’UNESCO.

L’Afrique, qui compte environ 800 millions de personnes en 2008, en totalisera 1,4 milliard en 2025, ce qui représentera 17% de la population mondiale, a dit M. Mbow, citant des ‘’prévision actuelles’’.

‘’Si on examine la situation de l’Afrique au regard de l’évolution actuelle du monde, a-t-il analysé, plusieurs évidences s’imposent qui laissent entrevoir à la fois incertitudes et espoirs.’’

‘’Les générations futures risquent de vivre un cauchemar et notre continent de connaître l’accentuation de sa dépendance vis-à-vis de l’extérieur, voie ouverte à toutes sortes de nouvelles tentatives de recolonisation’’, a prévenu M. Mbow.

‘’Aujourd’hui, a-t-il rappelé, l’Afrique est encore un des principaux pourvoyeurs de matières premières pour les pays les plus riches, matières premières qui lui reviennent sous la forme de produits manufacturés qu’elle paye à des prix élevés.’’

La cause du retard de l’Afrique sur le reste du monde est à ‘’chercher dans le fait qu’elle n’a pu encore tirer parti des énormes possibilités qu’offrent les connaissances scientifiques et techniques qui ont marché l’évolution de l’humanité’’, a poursuivi Amadou Mactar Mbow.

ESF/AD
Source APS

Article Lu 11201 fois

Mardi 5 Mai 2009





1.Posté par Debolo le 05/05/2009 17:15
En Afrique, nos dirigeants (politiques et religieux) ont confisqué le savoir et la force de la pensée. Il préfèrent laisser les classes défavorisées patauger dans une marée d'ignorance, pour mieux les tirer par le nez. Nous ne valons pas moins que les autres, nous devons tout simplement briser cette barriére psychologiue, qu'il ont dressée sciemment devant nous, et qui conditionne toute notre existance. Reprenons notre destin entre nos mains!!!

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State