Référence multimedia du sénégal
.
Google

Amadou Ba marche sur les plates-bandes de Moustapha Diop

Article Lu 1251 fois



A Saint-Louis, le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, concurrence son homologue de la Microfinance et maire de Louga, Moustapha Diop. En effet, l’argentier de l’Etat a envoyé à Saint-Louis, sur demande du maire Mansour Faye, une délégation de son département ministériel conduite par Fatou Diané Guèye pour des activités de financement destinées aux femmes de Saint-Louis, plus particulièrement à celles de l’Apr. Une activité jugée par certains acteurs économiques comme de la concurrence déloyale, car le ministère de la Microfinance est chargé de cette mission.

«Le ministre de l’Economie et des Finances a d’autres prérogatives que de financer des groupements féminins. Cela prouve le manque de solidarité gouvernementale et je crois que le Premier ministre devra agir». C’est le cri de rage de Ibrahima Diop, doctorant en Gestion économique à l’Université Gaston Berger. La raison de sa colère est consécutive à la décision du ministre Amadou Bâ de marcher sur les plates-bandes de son collègue de la Micro-finance Moustapha Diop en finançant des femmes.
Le jour de la manifestation, le chef de délégation du ministère de l’Economie et des Finances, Fatou Diané Guèye, a pourtant tenté de justifier leur présence. «Nous ne sommes pas venus pour remettre en cause un système de financement», avait-elle dit. Selon elle, leur nouvelle vision vise à appuyer davantage le système déjà mis en place, car des contraintes ont été relevées dans les financements.
Et pourtant, le ministre de la Microfinance, Moustapha Diop, avait déjà offert un financement de près de 200 millions au réseau des femmes émergentes de la région de Saint-Louis, sous l’encadrement des services étatiques déconcentrés, même si les femmes éprouvent d’énormes difficultés à rentrer dans les fonds. «On va changer l’approche, la méthode, avec de nouvelles visions», a lancé Mme Guèye née Fatou Diané. Qui révèle que cela a connu un franc succès à Dakar.
Aussi, le ministre de l’Economie et des Finances et le maire ministre de Saint-Louis, Mansour Faye, ont jugé nécessaire d’en faire bénéficier les femmes de la cité ancienne. Ce fonds, révèle-t-elle, va être logé dans «une institution de microfinance avec un taux d’intérêt de 4%», soutient-elle. Ce, alors que «les financements du ministère de la Microfinance ont un taux de 5%», ont précisé des femmes bénéficiaires, présentes à la cérémonie.

«Cacophonie gouvernementale»

Une approche qui n’est pas du goût de l’économiste Dr Ibrahima Diop, qui la qualifie même d’autoritaire et concurrentielle. «Il fallait regrouper toutes ces initiatives pour faciliter davantage aux femmes l’accès aux crédits, mais, à l’en croire, on constate que c’est de la cacophonie gouvernementale». D’ailleurs, il s’interroge sur les modalités prises par le ministère de l’Economie et des Finances pour octroyer de tels financements. «Le ministre de la Microfinance est habilité à faire ce genre de choses et pire, ce que vient de faire le ministère de l’Economie et des Finances est un aveu d’échec pour son homologue qui a été chargé de donner aux femmes les opportunités nécessaires pour mener des activités génératrices de revenus afin de lutter contre la pauvreté», dira-t-il.
Au Service de développement communautaire, on n’est pas en mesure de nous édifier sur les fondements «de cette tentative de récupération» du ministère de l’Economie et des Finances. «On ne peut pas avancer sur cette question, car, il n y a aucun papier administratif qui justifie ces financements», a indiqué un anonyme du Service de développement communautaire. En attendant l’intervention du Premier ministre, les femmes de Saint-Louis se frottent les mains.

Alassane Mbaye


jotay

Article Lu 1251 fois

Vendredi 17 Février 2017




Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State