Référence multimedia du sénégal
.
Google

Alpha Omar KONARE (Président de la commission de l'Ue) : ‘Je n’approuve pas le ton de Sarkozy’

Article Lu 1645 fois

Le président de la Commission de l’Union africaine, Alpha Oumar Konaré, ne cache pas sa désapprobation par rapport à certains passages du discours de Nicolas Sarkozy prononcé jeudi dernier à Dakar. Intervenant hier sur les ondes de Rfi, il a invité le président français à mieux connaître l’Afrique.



Alpha Omar KONARE (Président de la commission de l'Ue) : ‘Je n’approuve pas le ton de Sarkozy’
Le moins que l’on puisse dire, c'est qu’Alpha Oumar Konaré a bien écouté Nicolas Sarkozy. Et quand il s’agit de dire ce qu’il pense de la Leçon inaugurale prononcée avant-hier, à l'Université de Dakar, par le président français, lui, non plus, ne met pas de gants. Pour le président de la Commission de l’Union africaine, invité sur Rfi hier soir, le discours du premier des Français n’a rien d’original. Sur un ton quelque peu agacé, Konaré souligne : ‘Ce n'est pas exactement le genre de rupture qu'on aurait souhaitée, ce discours n'est pas neuf. Il rappelle des déclarations fort anciennes, d’une autre époque, surtout quant à la déclaration sur les pays africains’. Le patron de l'Unité africaine dira d’ailleurs : ‘Je n'approuve pas ce ton. Aujourd'hui, c'était un ton direct, mais à l’époque, c'était un ton brutal’.
C'est avec également le même refrain de ‘déjà entendu’ que Konaré accueille l'appel de Sarkozy à la jeunesse africaine. Tout en déplorant l'allure condescendante de son speech, l’homme d’Etat malien a voulu clairement signifier dans l’interview que les Africains n'ont pas attendu la venue du président français pour ouvrir les yeux sur la réalité de continent. ‘Beaucoup de dirigeants africains tiennent ce discours. Les jeunes Africains le savent et beaucoup d'entre eux se battent depuis longtemps’, soutient Konaré. Pour lui, ce qu'il faut se demander, c'est ‘pourquoi la jeunesse africaine est dans cet état et dans quel système est-elle maintenue ?’. Si Konaré partage avec Sarkozy, la vision sur la ‘responsabilité de l’Afrique’, c'est pour mieux en appeler, à ‘une rupture de ces formes d'amitié qui nous ont mis en retard’.

Empruntant à l'hôte de passage du Sénégal ‘son langage de franchise et de vérité’, Konaré a tenu à situer les responsabilités sur le passé du continent. ‘Il ne s'agit pas de repentance, mais il faut que la vérité soit dite sur la colonisation’, estime le Malien. Sur les ondes de Rfi, Alpha Oumar Konaré, qui est par ailleurs historien, s’est beaucoup appesanti sur la nécessité de ‘dire les méfaits de la colonisation, sa violence, sa responsabilité sur le retard de nos pays et dans la déstructuration de nos sociétés’. Regrettant la ‘politique d’aliénation, d'exploitation économique qui a vidé complètement les pays africains pour les transformer en simple marché’, l’interviewé assure : ‘Nous continuerons à nous mobiliser pour l'exigence de vérité’. Car, pour lui, ‘il n’y a pas de combat pour le futur, si on ne part pas du passé’.

Alpha Oumar Konaré ne doute pas de la bonne foi du président français quand ce dernier parle de ‘rupture’. ‘Je suis sûr que le président souhaite la rupture, reconnaît-il, mais nous avons besoin de partager avec lui beaucoup de choses.’ Et l’ancien numéro un du Mali de lancer à l’endroit de Nicolas Sarkozy comme pour l’inviter à plus d’humilité dans sa relation avec le continent : ‘Il a besoin de mieux connaître l'Afrique, et nous sommes prêts à échanger avec lui.’

Abdou Rahmane MBENGUE
Source: Walfadji

Article Lu 1645 fois

Samedi 28 Juillet 2007





1.Posté par meufiite le 28/07/2007 14:02
Merci Mr Alpha Omar KONARE Nous avons besoin d'un Président comme vous
Sarkozy lui il n'a que ses larmes il n'est pas plus français que nos anciens combattants
les immigrés ne vont pas en france mais plutot vers d'autres pays Européens
nous savons tous le but de ce nouveau président

2.Posté par Du Mali le 28/07/2007 14:33
IDY EST UN ASSOIFE DE POUVOIR ET EST PIRE QU'UNE PUTE PARCE QUE MEME LES PUTES NE CHANGENT PAS DE PARTENAIRES DANS LES CONDITIONS QU'IL LE FAIT DEPUIS DEUX ANS.

TANTOT IL DONNE SON DERRIERE A WADE PERE POUR QUE CE DERNIER EN FASSE CE QU'IL VEUT (EX: LIMOGEAGE, PRISON, ETC) EN LUI FAISANT MIROITER UN POUVOIR QUE DIEU SEUL DETIENT ET LE DONNE A QUI IL VEUT.

TANTOT AUSSI IL LE DONNE A L'OPPOSITION POUR SE RENDRE EN VICTIME.

MEME LE SOULIER DE WADE PERE OU DE WADE FILS EST MIEUX QU'IDY PARCE QU'AU MOINS EUX ILS NOUS VOLENT EN PLEIN JOUR ET S'ASSUMENT. NOUS TRAINERONS WADE FAMILY & ASSOCIES DEVANT LA JUSTICE.

SARKOZY A DIT A DAKAR : "La jeunesse africaine, il faut s'avoir ce que vous voulez. Si vous voulez que l'argent de vos pays soit investi et non pas détourné, il faut le demander et nous l'exigerons"

Eh ben, nous allons le demander maintenant avec des preuves à l'appui.

3.Posté par B. Mandica le 28/07/2007 16:33
I disagree with Konare as african and seen how things are easy said than done, it is time that african appreciate and value their past at the same time use their skills and the know how that they certainly have and actually put it in to developing their own. This mean allowing citazen to use their skill and knowledge from any level and vocation and from bottom up while investing in the improvement of those skill and knowledge. While he is right in saying that there is nothing original on what Sarkozy had said and that africa is in good path for development. Though this developmental process is at top of african elite and you do not need to go far to see it. Africa Commission itself suppose to be defending the right and wellbeing of african citazen, but the commission is even representative of african population and it is not even known to the citazen it suppose to be representing.

4.Posté par SYLLA le 28/07/2007 17:33
Maintenant je comprends pourquoi les Africains ont voulu que Alpha Omar continue à étre le sécrétaire général de l'U.A. il est franc et c'est un panafricaniste convaincu,j'ai l'espoir qu'avec lui les choses bougerons dans le bon sens.Sarkozy n'a pas de leçon à nous donner ,et nous n'avons pas attendu Sarkozy pour faire un diagnostic de la situation en Afrique,alors de grace qu'il se la boucle ce Sarkozy donneur de leçon universel.Quant à nous Africain il nous faut des hommes a la carrure de Konare,de Gadio au Sénégal pour sortir l''Afrique de ce complexe envers les occidentaux.


Dans la même rubrique :
< >

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State