Référence multimedia du sénégal
.
Google

Aïssatou Diop Fall loin des caméras : Sidy Lamine disjoncte

Article Lu 15667 fois

XIBAR.NET (Dakar, 13 Janvier 2010) - Le patron du groupe de presse Wal Fadjri, Sidy Lamine Niasse, semble être bien affecté par le retrait de la directrice des programmes de sa télévision, du champ de leurs caméras. Secoué par des pleurs du cœur, il n’en a pas moins décoché de méchantes fléchettes à sa « fille » Aïssatou Diop Fall, qui a clamé l’amour qu’elle a pour son mari : Elhadj Alioune Bar.



Aïssatou Diop Fall loin des caméras : Sidy Lamine disjoncte
Ulcéré par l’interview que la directrice des programmes de sa télévision a accordée à l’hebdomadaire Week-end, sans le consulter, Sidy Lamine balance, depuis lors, entre amertume et procès d’intention.

En lieu et place de servir une demande d’explications, comme il se doit dans une bonne administration, il a demandé et obtenu du même journal, à la Une, un très long entretien. Il y a cloué au pilori celle qu’il appelle sa « fille ». Il y a démonté ses thèses, une à une : Mme Bar ne devait pas parler à la presse sans son autorisation. Elle est certes mariée, mais se confond avec le groupe Wal adjri, auquel sa sortie a porté préjudice.

Sidy Lamine a tenu à s’appesantir sur les différentes « fautes » de Mme Bar, qu’il taisait avant. Maintenant il soutient que « qui aime bien châtie bien ». Pour ce devoir, qui incombe à tout parent, il a martelé l’amour, le respect et l’admiration qu’il a pour celle qu’il considère et surveille, autant que son autre ancienne employée, Maty Trois pommes de la 2STv.

Si le mari de Mme Bar est condamné par sursis, cette dernière a également un contentieux pendant devant la Justice. C’est comme si Sidy voulait dire que tout employé qui s’écarte de lui va vers des difficultés. En bon employeur et « père de famille », il ne s’est pas gêné d’ajouter à la douleur de son employée, qui a décidé de se retirer de l’antenne, pour ne pas recevoir sur la figure les turpitudes de son mari.

D’ailleurs, Sidy a tenu à la démentir sur ce point : elle n’a pas pris cette décision, qu’il lui aurait imposée, pour sauver l’image de son groupe. Il a profité de son interview pour tenter de démonter que son entreprise est des plus efficaces et démocrates, parce que toutes les décisions y sont mûries et discutées. Il est vrai que le « mollah » du Front de terre, comme on le surnomme, à une âme difficilement pénétrable. Tel un État, il est froid quand il s’agit de défendre ses intérêts. Les seuls qui vaillent pour lui.

C’est dire qu’Aïssatou Diop Fall n’aura que ses larmes pour pleurer. Sidy la condamne également d’avoir été reçue en audience par le chef de l’État. Pis, elle a par la suite rencontré son fils Karim. Ce que ne lui pardonne pas encore son patron. La brave Aïssatou Diop Fall ne doit pas avoir de vie privée pour lui. Comme si, comme toute femme elle n’avait pas le droit d’aspirer à aimer et être aimer, à fonder un foyer et trouver un emploi pour assurer son avenir et celui de sa famille. Ce qui est pourtant son droit le plus absolu.

Ce sont presque tous les Sénégalais qui lui souhaitent heureux ménage et qui prient pour son ascension personnelle, tant elle sait se donner à fond. Mais, Sidy certainement craintif de la voir rayonner sous d’autres projecteurs a laissé titrer ses journaux que Mme Bar était allé voir le président pour un poste à l’étranger. C’est tout simplement léger, d’autant que, comme Sidy le reconnaît, il a été mis devant le fait accompli.

Sidy, qui pourtant après avoir accusé le président Wade de tous les péchés d’Israël ne s’est pas gêné de faire volte-face, après une audience que le président lui avait accordée. C’était pour soutenir sa statue et s’engager à diffuser les manifestations marquant son inauguration. En somme cette liberté n’est que pour lui.

La Redaction

Article Lu 15667 fois

Mercredi 13 Janvier 2010





1.Posté par hum hum le 13/01/2010 20:27
Xibaar laissez cette fille tranquille way!! çà ressembles à une cavale contre elle.

2.Posté par Fantomas le 13/01/2010 21:28
carrrrrrrrrrrrrrrrrrrr......carrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr

ADF: Allo!
SLN: Allo Aîssatou! ihihi.! DEGNGUEU, NAMOMA?
ADF: Alors Sidy lou bess?
SLN: Degngueu tontou meu thie limeu la wakh kegn.
ADF: Je ne sais pas. Et puis yoratoko koi.Tant yi fréquence khourr dab ngay émettre...

SLN: Khana teyy.Bama ladane diokh ngay tagg samay mame yorone nako.
ADF: kholale, lemzo, sama diekeur rangui fi, OK? Bayyil dima def des allusions indécentes.


SLN: Donc Aïssatou thiakhano, dangay bayi?

ADF:YORATOKO! Mangui happy, lambil fenene koi.Et puis Ndeye Astou mba defokoko rekk...

SLN: Astaghfiroullah...loyyy...

ADF: Mani khamanté negn...def thie attention rekkk... bon je te laisse, PM momay wooo.

SLN:Degngueu Aïssatou mane dall

CARATCH.........PINNNNNNNNNNNN

SLN: Aïssatou... Aïssatou....Degngueu,bilahi khalebi mo khoti....

3.Posté par wa salam le 13/01/2010 21:34
vos articles sont d'une nullité ! si vs etes en panne d'article dite le nous ! ou alors arreter de ns balancer des balivernes !
vs etes vraiment nulle XIBAAR

4.Posté par wam le 14/01/2010 00:04
ah bakhna daaal doulo ba ngo ngok!|nékone fi si radio bi ak télé bi di déf afér de domé ak siborou sidy mélni guéwélou toudam vwci l résulta!sidy ak wade nio yaw kignu khotil toubay tay nguimb langui lay khar... t du yague dara.déf guiss mom ayoul!!!

5.Posté par wawa le 14/01/2010 01:40
article inutillllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll

6.Posté par anti mousse le 14/01/2010 11:49
la redection vous etes nulle

7.Posté par BEUGUEE le 14/01/2010 13:31
SIDY LAMINE BAKHOULE TOUT CE QUIL A DIT SUR AISSATOU EST FAUX ET MERCI A XIBAR ELLE NE VEUT QUE VIVRE SA VIE

8.Posté par ami mb le 14/01/2010 13:35
ce nest pas nul ce que dit xibar sidy lamine dafa wara bayi domou diamour quelle vive sa vie elle le merite et puis porquoi sidy soufre de la voire heureuse

9.Posté par ass le 14/01/2010 13:36
nous on taime bien aissatou que deu te protege

10.Posté par RAS LE BOL le 14/01/2010 13:42
Défendre le droit à l'intimité, à la vie familiale...pour quelqu'un comme aissatou diop fall, c'est tout de même une ironie du sort !
Elle a foulé au pied ce droit pour moult personnes, et la plupart du temps en les calomniant et c'est maintenant qu'elle s'apperçoit combien c'est pénible ce qu'elle fesait vivre aux gens sous le prétexte falacieux du "devoir d'informer" et de la liberté(anarchie) de presse.
Aujourd'hui les choses se retournent contre elles mais aussi contre sidy lamine qui l'instrumentalisait à des fins personnelles.
Aujourd'hui ce sont leurs ambitions secrètes qui sont mises à nu : Ndékété ils utilisent la presse comme moyen de chantage pour aller ensuite en cueillir la rançon. C'est vraiment lâche vis à vis des populations qu'ils instrumentalisent comme ils veulent d'autant plus que celles-ci croient aveuglément tout ce que la presse dit.
Mais comme le dit si bien l'adage "on peut tromper une partie du peuple un moment, mais on ne peut pas tromper tout le peuple tout le temps". Les mensonges apparaissent clairement aux yeux des sénégalais au fur et à mesure et le plus marrant dans tout ça c'est que c'est en se chamaillant entre eux qu'ils se démasquent d'eux mêmes et qu'ils révèlent leurs sales combines. C'est vraiment hideux ce visage là que la presse présente. Finalement ces journalistes là ne sont pas si différents des politiciens : chaque fois qu'ils veulent conquérir un quelconque pouvoir (pouvoir exécutif, pouvoir législatif ou pouvoir de presse considéré comme quatrième pouvoir aprés celui judiciaire), ils capitalisent nos frustrations, nous font croire qu'ils sont de notre coté et une fois qu'ils ont gagné notre confiance, une fois qu'ils se sentent suffisamment forts et accède au "pouvoir" souhaité, ils nous tournent le dos pour partager le gateau avec ceux qu'ils présentaient hier comme les démons du peuple.
Ce n'est pas que sidy lamine et aissatou diop fall, il y a aussi le cdeps (qui regroupe les éditeurs et distributeurs de presse) qui a été récemment reçu au palais: est-ce que vous les avez entendu défendre les intérêts du peuple comme ils prétendent le faire tous les jours à travers les journaux, les radios et autres télés ?! NON, à la place ils ont tendu la main à wade pour quémander 200 millions de rallonge sur l'aide à la presse, une "amnistie fiscale" etc...Et le peuple dans tout ça?
Dire que c'est nous qui achetons leurs journaux, qui leur donnons l'audimat tant convoité pour apâter les annonceurs et par conséquent renflouons leurs caisses grâce aux publicités devenus si nombreuses maintenant dans les médias!!!! Mais quelle Bande de lâche ces gens là, THIPIRI c'est dégouttant!!!!!!!!!
Waayé nak YALLA baakh na! GOD BLESS SENEGAL

11.Posté par sunugal le 14/01/2010 17:57
ras le bol tu as tout résumé (DIARAMA)

Nouveau commentaire :
Twitter

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State