Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Aïssatou Diop Fall : « Les putes ne sont pas dans les entreprises, mais sur les trottoirs »

Réagissant aux propos de l’humoriste Kouthia traitant de « Thiaga» certaines employées de GFM, « beaucoup de gens ont été blessés par cette sortie de Kouthia. Je l’ai personnellement appelé, mais il n’a pas pris car il sait ce qu’il a fait. Kouthia n’a plus la faculté de me faire mal », a confié Aïssatou Diop Fall dans les colonnes de Grand-Place.



Aïssatou Diop Fall : « Les putes ne sont pas dans les entreprises, mais sur les trottoirs »
A l’instar de nombre de ses collègues, l’animatrice sur Tfm s’est sentie blessée par les attaques de l’humoriste qui n’était pas en train de faire de l’humour, mais tenait ces propos en marge d’une manifestation de salariés mécontents, dénonçant les disparités salariales au sein de l’entreprise de presse de Youssou Ndour, le groupe Futurs Médias. Kouthia, « c’est quelqu’un qui dit tout ce qui lui passe par la tête et sa sortie est un dérapage extraordinaire. Il ne m’a pas insultée simplement, il a insultée tout le groupe Futurs Médias. Les putes ne sont pas dans les entreprises, mais sur les trottoirs », a rectifié Diop Fall, avant de relativiser au sujet de Kouthia. « C’est quelqu’un qui dit des choses qu’il ne pense pas. Donc il n’est pas méchant. Et depuis que Kouthia a fait cette sortie, il ne prend plus personne au téléphone », a confié l’animatrice.

Lundi 21 Janvier 2013




1.Posté par plouf le 22/01/2013 06:44
en tous cas, celles sur les trottoirs ne sont pas les pires puisqu'elles s'assument en tant que telles....

2.Posté par bams dee la mauritanie le 23/01/2013 19:33
il faut réfléchir aux conséquences de ce qu'on dit et ses femmes sont nos et nos maman sont des femmes

3.Posté par fama le 27/01/2013 06:37
il existe plus de petasses dans les entreprises que dans la rue.........................

4.Posté par niass le 28/01/2013 10:16
toi aissatou diop fall la plus grande thiaga de dakar tu dois te taires

5.Posté par yaguexamxam le 28/01/2013 14:49
Salut,
Aïssatou, je suis désolé mais les putes (pour emprunter tes propres mots) sont partout et pour parler comme le poète j'aurais simplement dit en demandant au Feu père Birago DIOP de pardonner cette intrusion:
" ... elles sont dans le sang qui qui coule.. dans l'eau qui dort dans le vent, bref partout où il y a un espace libre et propice à un échange croisé de services!
c'est pourtant tellement simple à voir, il suffit de passer sur l'avenue W ponty aux heures de boulot et avoir l’œil pour voir et reconnaitre les filles qui travaillent et celles qui passent...
mais enfin, il parait qu'elles existeraient même au cœur des cercles huppés de la classe dirigeante alors que dire de plus quand un employé bien au fait des pratiques dans sa boite crie à haute et intelligible voix qu'il y a des putes dans le groupe Futur Média.
Un silence ne t'aurait certes pas dédouané mais t'aurait mise hors du débat!
Hé oui, la parole n'est pas or!

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mardi 19 Août 2014 - 16:05 Le coup de gueule de Ndeye Ndack.








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés