Référence multimedia du sénégal
.
Google

Air Sénégal International : Les travailleurs disent non à l’enlisement

Article Lu 1618 fois


Les quelque 500 travailleurs d’Air Sénégal International ont décidé de procéder à une levée de boucliers à quelques jours de la date butoir du 1er janvier 2008 prévue par l’Etat pour la reprise effective de la compagnie. Réunis autour du syndicat unique des travailleurs de l’aéronautique et activités annexes (SUTAAS), ils sollicitent une audience avec le Premier ministre et le Président Abdoulaye Wade.

L’inquiétude est vive du côté des travailleurs d’Air Sénégal International. Le personnel en appelle d’ailleurs à une réaction de l’Etat pour décanter une situation qui serait proche de l’enlisement avec notamment un déficit cumulé de 13 milliards de francs Cfa, soit le double du capital de la compagnie. A en croire Baïla Sow secrétaire général du SUTAAS si l’on n’y prend garde la situation commerciale d’ASI va davantage se dégrader au moment où elle est en train de perdre d’importantes parts de marché raflées du reste par des compagnies émergentes comme Air Ivoire ou la Compagnie aérienne du Mali(CAM).

En fait ajoutent les syndicalistes Air Sénégal International risque tout simplement d’être bradée parce qu’elle se meut dans des conditions techniques et financières désastreuses. C’est sans doute pourquoi les camarades de Moustapha Diakhaté (patron du syndicat maison) n’écartent pas de dérouler dans les plus brefs délais un plan d’actions pour tenter de sauver la compagnie. Le personnel manifeste donc des signes d’inquiétude et souhaite obtenir des assurances sur l’état actuel des négociations de reprise de la gestion et la date effective du retrait de la Royal Air Maroc. Les travailleurs veulent aussi être édifiés sur le choix du ou des partenaires stratégiques et les modalités de recapitalisation et de privatisation de la compagnie. La Royal Air Maroc avec 51% du capital était jusqu’au 1er novembre dernier l’actionnaire majoritaire de la compagnie. L’Etat du Sénégal a par la suite décidé de reprendre la gestion d’ASI mais à une semaine de l’échéance arrêtée, le personnel ne dispose d’aucune information sur les modalités effectives de reprise de la gestion et l’intention stratégique de l’Etat concernant la compagnie cible.

Source: Le Soleil

Article Lu 1618 fois

Vendredi 28 Décembre 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State