Référence multimedia du sénégal
.
Google

Aide au monde rural : Le Cncr exige une distribution dans la transparence et la justice

Article Lu 1569 fois


Le conseil national de concertation des ruraux (Cncr) juge la somme de 10 milliards de FCFA octroyée au monde rural insuffisante pour couvrir le déficit alimentaire des populations rurales pendant 5 mois. Toutefois, il exige que la distribution se fasse dans la plus grande transparence et justice.

C’est un effort très louable que le gouvernement vient de faire en direction du monde rural en décidant de lui octroyer une enveloppe de 10 milliards de FCFA afin de faire face aux difficultés de soudures. Toutefois, le conseil national de concertation des ruraux (Cncr) qui a fait ce constat, au cours d’un point de presse, avant-hier, exige que la répartition se fasse dans la justice et la transparence. Le Cncr souhaite ainsi la mise en place d’un mécanisme d’accompagnement, notamment une commission de supervision pour que la somme aille directement aux ayant droits.

Evaluant les besoins du monde rural, l’organisation paysanne estime que les 10 milliards sont insuffisants pour couvrir le déficit alimentaire pendant les cinq prochains mois. Il a évoqué, entre autres, le niveau de vie actuel très élevé comparativement à 2002 et 2003, années durant lesquelles l’Etat avait octroyé au monde rural respectivement 10 et 11 milliards de FCFA. Aujourd’hui, le Cncr évalue le gap à 800 000 tonnes de céréales pour résorber les besoins du monde rural, et pense qu’il faut 60 milliards de FCFA pour prendre en charge véritablement les problèmes des populations rurales et du cheptel. Et à défaut de pouvoir satisfaire cela, il exhorte le gouvernement à solliciter l’aide de la communauté internationale. « C’est une interpellation que nous lançons envers le gouvernement afin que l’on puisse trouver des solutions », affirme Samba Gueye, président du Cncr.

Au-delà, de l’aide d’urgence, le Cncr pense que pour pallier les années de soudure il faut désormais une politique agricole concertée, efficace, stable et durable. L’organisation paysanne est d’avis qu’il faut travailler pour sortir des thématiques qui pourront garantir les activités dans le monde rural. « Nous souhaitons que le gouvernement crée les conditions qui puissent permettre aux paysans de travailler et vivre de leurs activités et non tous les deux ans parler de vivre de soudures et d’aide pour le monde rural », déplore Samba Gueye.

Pour le Cncr : « si les aléas climatiques ont été une des causes de la forte baisse de la production agricole, il est évident que les incohérences et les errements de la politique agricole en sont les raisons profondes ». C’est pourquoi, la structure paysanne souhaite la mise en application de la Loi agro-sylvo-pastorale qu’elle juge très pertinente et unique en Afrique.

Dans le même sillage, le Cncr souhaite la réparation des 203 forages en panne afin de fixer par exemple le bétail, ainsi que la suspension provisoire de la Tva sur l’aliment de bétail pour permettre aux éleveurs de pouvoir l’acheter. « Nous pensons qu’aujourd’hui le gouvernement est en train de dépenser énormément d’argent sur des programmes spéciaux mal préparés et inefficaces, il faut une concertation pour avoir une véritable politique agricole cohérente, durable, prenant en compte les intérêts des petits paysans », constate Saliou Sarr.

Sur la question de souveraineté alimentaire, le Cncr est d’avis que cela est bien possible particulièrement en ce qui concerne l’autosuffisance en riz, mais faudrait-il que tous les préalables soient réglés, comme l’aménagement des terres, la mise en place des infrastructures et le matériel nécessaires.

Et pour la résorption de la facture laitière, la présidente du directoire des femmes en élevage (Dirfel), Mme Awa Diallo, pense que depuis 2003 de nouvelles filières et de nouveaux acteurs ont émergé, et qu’il est impératif de les associer dans les programmes.

Source: Le Soleil

Article Lu 1569 fois

Samedi 5 Avril 2008

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State