Référence multimedia du sénégal
.
Google

Affaires Macky et Farba : Aliou Sow joue la carte de la prudence

Article Lu 1815 fois

« J’attends l’éclatement de la vérité. Il revient à l’auteur du communiqué (Ndlr : ministre de l’Intérieur de prouver la culpabilité du mis en cause, à savoir Macky Sall, qui, de son côté, doit apporter les preuves de son innocence », a précisé l’ancien ministre de la Jeunesse, l’invité ce dimanche de l’émission « Grand Jury » de la Rfm (radio privée). Aliou Sow a, à l’occasion, invité le pouvoir et l’opposition à se réserver dans cette affaire. « En tout état de cause, dit-il, ce dossier doit être clarifié une bonne fois pour toute ».



Affaires Macky et Farba : Aliou Sow joue la carte de la prudence
S’expliquant sur sa façon, prudente, d’aborder l’affaire Macky Sall, Aliou Sow dira que cela relève de son niveau de compréhension du dossier. « Pourquoi faire des déclarations à l’emporte-pièce quand on n’a qu’une version connue ». Cependant, il dit s’attendre à tout. Car, « nous sommes en politique », rappelle-t-il.

Par rapport aux craintes de Macky Sall, il précise que « le pouvoir n’est pas un pouvoir assassin ». Toutefois, soutient-il, « la politique est plus dangereuse que la guerre et quand on s’y engage, il faut s’attendre à tout ». Même s’il considère que « le système de Wade a vocation de construire et non de détruire les hommes ».

Sur la raison de la destitution de Moustapha Cissé Lô et de Mbaye Ndiaye, Aliou Sow renvoie l’opinion aux explications de Doudou Wade, président du groupe parlementaire et démocratique, qui avait fait constater une « déchéance et la collusion – des députés exclus - avec une force concurrente au parti qui les a mandatés ». « Ce qui est en contradiction avec les textes du Pds », précise Aliou Sow. Cependant, indique-t-il, « les deux mis en cause peuvent user de tous les recours (juridiques) à leur disposition »

Il n’a, cependant, voulu se prononcer sur le cas Farba Senghor. Car, dit-il, « je ne peux pas être juge et partie ». « Je suis très malheureux de me trouver dans une posture où je ne peux pas exprimer ma position sur cette affaire car étant membre de la Haute cour de justice ». Sur le retour d’Idrissa Seck, Aliou Sow estime que ce retournement de situation spectaculaire le « révulse ».

Abdou TIMERA

Source: Ferloo.com

Article Lu 1815 fois

Lundi 2 Février 2009





1.Posté par mob le 02/02/2009 09:50
diom ak fouleu mo de si bi rew

2.Posté par SETLOUKATE le 02/02/2009 18:46
wa malaw yaw ta tjrs pas enxcore baptisé????
KHANA TU SAUTE PAS BIEN???????????

Nouveau commentaire :
Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State