Référence multimedia du sénégal
.
Google


hh



Affaire des évadées de la prison de Rufisque : Les gardes pénitentiaires comptent sur les marabouts pour retrouver les fugitives



Affaire des évadées de la prison de Rufisque : Les gardes pénitentiaires comptent sur les marabouts pour retrouver les fugitives
(Correspondance) - L’affaire des quatre évadées de la prison de Rufisque continue toujours de défrayer la chronique.Les gardes de la maison d’arrêt de Rufisque sont toutes consignées pour dix jours.Une sorte de mise à pied instaurée pour faire payer aux gardes leur passivité dans le dossier. A la porte de la prison des femmes, des gardes pénitentiaires, dont un homme, s’affairent autour d’un véhicule blanc.La directrice de la Maison arrêt et de correction s’est terrée depuis l’événement dans son bureau. Même les journalistes, qui voulaient des informations, ont été éconduits. ‘Elle est toujours occupée depuis des jours, elle a des tas de dossiers à gérer. Elle ne peut recevoir personne, revenez un autre jour’, dit un pénitentiaire. Visages renfrognés, la mine triste, les gardes sont très préoccupées par la situation. Depuis des jours, les recherches se poursuivent et pas l’ombre d’une fugitive. Ont-elles traversé les frontières ? Sont-elles encore dans notre pays ? Autant de questions que se posent les Rufisquois.
Selon des informations recueillies sur place, la prison est devenue depuis ce jour une foire aux marabouts. Tous ceux qui existent comme étant dotés de pouvoirs mystiques sont admis dans la prison. Ces derniers ont prédit aux gardes pénitentiaires que les quatre fugitives, à savoir une Française, une Ghanéenne, une Guinéenne et une Sud Africaine vont revenir comme elles étaient parties. Les gardes, dont en particulier la cheftaine de la prison, attendent que le vœu des aigrefins se réalise.

Mieux, les marabouts ont encore dit aux gardes pénitentiaires que l’une des dames, qui avaient trois boutons au pied et qui a subi une opération pour en percer un, va forcément revenir. ‘Ils ont soutenu que si cette dame ne revient pas, elle va mourir. C’est ce qui est à l’origine du silence des gardes’, dira la source.

Cette affaire a soulevé un autre problème : il s’agit de l’apparition dans le dossier de l’oncle de la Guinéenne qui, selon nos informations, serait passé au niveau de la Mac le mercredi avant l’évasion. Ce jour-là, l’oncle de la Guinéenne aurait remis une somme à toutes les détenues et un autre montant aux gardes. ‘L’oncle a eu la latitude de rentrer avec un certain nombre de bagages de sa nièce. Et beaucoup disent qu’elle en a amené aussi pour les autres étrangers’, souffle-t-on. Lundi après l’évasion des dames, la police a convoqué l’oncle. ‘Il a pleuré tout le temps qu’il était soumis aux interrogations des policiers. Mais finalement, il a été libéré. Aujourd’hui encore, les gardes tiennent à le convoquer pour lui soutirer le maximum d’informations’, rapporte notre source.

Najib SAGNA
Source Walfadjri

Vendredi 10 Février 2012




1.Posté par MFMDIMMO le 13/02/2012 14:08
Parcelles de 150 m2 a vendre sur le lac rose a 2 000 000f. 6ha a sangalcam. les parcelles de 150 sont a vendre à 6 000 000f.
CONTACT: mfmdimmo@gmail.com

Nouveau commentaire :
Twitter








Plateforme d’information et d’intéraction a temps réel
Optimisé pour être vu en 1024x768 I.E. 6.0 ou plus récent

Info sur Xibar.net | Conditions d'utilisation | Données personnelles | Publicité | Aide / Contacts |
Copyright © 2007 Xibar multimedia Tous droits réservés