Référence multimedia du sénégal
.
Google

Affaire Macky Sall: Le Palais n’écarte pas l’usage de la 'force'

Article Lu 1499 fois


Affaire Macky Sall: Le Palais n’écarte pas l’usage de la 'force'
En faisant le compte rendu de l’audience accordée à Macky Sall, ex-numéro 2 du Parti démocratique sénégalais (Pds), ancien Premier ministre et actuel président de l’Assemblée nationale par le président de la République, Me Abdoulaye Wade, la presse n’a pas tout rapporté. Le chef de l’Etat ne s’est pas seulement contenté de dire à Macky Sall qu’il ne ferait rien contre les attaques dont il est victime venant du Pds. Il aurait aussi dit à Macky Sall qu’il avait les moyens de lui faire mal en cas où il engagerait le bras de fer contre lui.
Il est vrai que celui qui est désormais considéré comme ex-numéro 2 du Pds, M. Macky Sall avait sollicité une audience auprès du président de la République, Me Abdoulaye Wade, un peu avant la réunion du comité directeur de leur parti qui avait prononcé sa destitution le même jour. Comme il est fait cas dans la presse, Macky Sall avait effectivement interpellé le président de la République pour lui faire cas des nombreuses assemblées générales de fédérations du Pds qui étaient en train de se tenir pour demander la suppression de son poste de numéro 2 du parti, en même temps des nombreuses initiatives prises par des députés libéraux dont le président du groupe parlementaire qui aurait déclaré qu’il agissait avec la bénédiction de Me Abdoulaye Wade pour obtenir sa démission de la présidence de l’Assemblée nationale. Et le président Wade de rétorquer à Macky Sall qu’il ne pouvait empêcher à des fédérations du Pds de se prononcer sur des questions politiques et qu’il n’était nullement derrière la fronde initiée contre le président de l’Assemblée nationale, mais qu’il ne ferait rien pour l’empêcher. Wade avait même fini par reprocher à Macky Sall d’être le seul responsable de la situation en se prenant à son fils Karim Wade qu’il avait fait convoquer à l’Assemblée nationale pour être entendu sur l’Agence nationale chargée des travaux de l’Organisation de la conférence islamique (Anoci). Ce qui n’a pas été dit. C’est que Wade avait tenu un discours particulièrement corsé contre son ancien Premier ministre qu’il avait fini de menacer, selon des sources généralement bien informées. Il avait tenu à déclarer à celui-ci qu’il avait les moyens de lui mettre des ‘’bâtons dans les roues’’. Ce ne sont pas de simples menaces dans l’air, croient encore savoir nos sources. En effet, rapportent-elles, le palais a fini de ficeler un dossier contre l’ancien Premier ministre. Histoire de pouvoir mieux le tenir en respect au cas où il voudrait se ‘’rebeller’’. D’ailleurs, du côté du palais, il avait été envisagé de demander au président de l’Assemblée nationale d’accepter son sort et de se retirer pour quelque temps à l’extérieur comme cela aurait dû être le cas avec Idrissa Seck.

Source: Nettali

Article Lu 1499 fois

Lundi 19 Novembre 2007





1.Posté par deguentane le 19/11/2007 15:21
Bonjour à tous les sénégalais.
Vous savez; Abdoulaye Wade, Macky Sall, Idy, Karim, le Sénégal en a par dessus la téte de leurs problémes! Le pays n'a pas voté pour eux pour étre les spectateurs de leurs chamailleries à la téte de l'état! Les sénégalais qui ont voté pour eux s'attendaient à voir leurs problémes résolus; probléme de D.Q., de travail, d'infrastructures, d'épargne personél, d'investissement, de l'agriculture etc, etc! Donc moi je lance un apel à nos brillants professionnels de l'information pour qu'ils arrétent avec ce divertissement politique et pour qu'ils aillent investiguer sur les problémes que vivent lais sénégalais:
-l'hivernage de cette année n'a pas été des meilleurs, les paysans souffrent
-la campagne arrachidière est au pire de sa forme
-la confection les cartes d'identité numérisées ou l'état a eu à investir des milliards est arrétée depuis un mois car l'état n'a pas honnorer le contrat le liant à la société en charge de la confection de ces cartes. Et maintenant il disent aux gens qui attendent leurs cartes qu'il y a des problémes sur les machines; c'est pa vrai!
Il y a plein d'autres sujets de cette importance qui méritent d'étre traités et servis aux sénégalais
Donc, chers professionnels de l'information, de grace arrétez avec ces dirigeants irresponsables que l'erreur de l'histoire a mis a la téte de notre pays et parlez des problémes que nous vivons et faites, si possible, des propositions de solution
Merci!

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State