Référence multimedia du sénégal
.
Google

Accusé de soutenir Tanor Dieng pour déstabiliser le Sénégal - Le Président ivoirien déclare : «Je ne suis pas de cette école-là»

Article Lu 1663 fois

Le Comité Afrique de l’Internationale socialiste s’est réuni les 14 et 15 juin derniers à Abidjan pour harmoniser leurs réflexions sur les quatre points qui feront l’objet du prochain congrès de leur organisation. Une tribune saisie par le Président ivoirien Laurent Gbagbo, pour rendre hommage à Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti socialiste sénégalais. A cette occasion, les socialistes ont tiré à boulets rouge sur les libéraux.



Accusé de soutenir Tanor Dieng pour déstabiliser le Sénégal - Le Président ivoirien déclare : «Je ne suis pas de cette école-là»
Le président de la République de Côte d’Ivoire, Laurent Gbagbo, qui a ouvert la rencontre du Comité Afrique de l’Internationale socialiste, a tenu à rendre hommage à Ousmane Tanor Dieng et au Parti socialiste du Sénégal, «le premier parti africain qui a adhéré à cette organisation en 1976». En effet, le Président Gbagbo a précisé que Tanor Dieng, le secrétaire général du Parti socialiste sénégalais à la tête du Comité Afrique de l’Internationale socialiste (Is), l’a constamment soutenu pendant la crise qu’a traversée la Côte d’Ivoire «au risque de se faire taper dessus par le chef d’Etat sénégalais». Et d’ajouter : «Chaque fois que Tanor venait me voir, on pensait que...on pensait que... Il y a quelques semaines, j’ai dû envoyer une délégation à Abdoulaye Wade pour lui expliquer que je ne suis pas de cette école-là. Ce n’est pas par moi que l’on passera pour déstabiliser un pays africain.» Bien avant cette sortie du chef de l’Etat ivoirien, Ousmane Tanor Dieng, dans son intervention, avait salué ce qu’il a appelé «le génie politique de Laurent Gbagbo».

La rencontre d’Abidjan dont l’objet est la préparation du 23e congrès de l’Internationale socialiste, prévu à Athènes les 30 juin, 1er et 2 juillet prochains, avait pour ordre du jour: «La situation en Côte d’Ivoire et le processus de paix et de stabilité» ; «Le renforcement de la démocratie en Afrique afin d’éradiquer les conflits sociaux» ; «La crise alimentaire et son impact sur l’Afrique» et «Les défis en matière de paix et de sécurité pour le continent». L’examen de ces différentes questions et en particulier, celle relative à la crise alimentaire, a permis aux socialistes de conclure, selon M. Dieng, «que la politique libérale qui domine l’économie, a une grande part de responsabilité dans cette crise». Il rejoint ainsi le président ivoirien Laurent Gbagbo qui, lors de l’ouverture de cette rencontre, a affirmé que «la toute puissance du libéralisme seule ne suffira pas à régler les problèmes de l`humanité. Le monde ne marchera pas sans le marché, mais il nous faut être convaincus que le monde n`avancera pas qu’avec le marché (...). Il n’y a que les socialistes pour promouvoir à la fois le marché et la justice dans le marché».

La rencontre du Comité Afrique à Abidjan a enregistré la participation du Chilien Luis Ayala, Président de l’Internationale socialiste, ainsi que les présences de partis comme l’Anc d’Afrique du sud, le Social democratic Front (Sdf) de l`opposant Camerounais John Fru Ndi. Elle s’est également ouverte à des représentants de partis socialistes venus de la France, du Danemark, de la Belgique et d’Espagne. Ousmane Tanor Dieng, Jacques Baudin et Mme Aminata Mbengue Ndiaye représentaient le Parti socialiste sénégalais.

Source: le Quotidien

Article Lu 1663 fois

Mardi 17 Juin 2008





1.Posté par deuguer le 17/06/2008 19:37
ON L AURA CE CHIEN DE GBAGBO IL OSE DESTABILISER LE SENEGAL .ON VERRA LA SUITE .

2.Posté par karl le 17/06/2008 20:57
GBAGBO N A RIEN A F DU SENEGAL IL A DEJA A FAIR SUR ABIDJAN ALORS ARRETEZ VOTRE MYTHOMANIE ET REGARDER AILLEUR .

GBAGBO A COMBATU VAILLAMANT BOLORE.
AU LIEU DE PERDE DU TEMPS A VOUS TROMPER D ADVERSSAIRE ALLEZ A SON ECOLE ET PREPAREZ VOUS ! SI VOS SERVICES DE RENSEIGNEMENTS NE SONT PAS BON C VOTRE FAUTE PAS CELUI DU BOULANGER.

3.Posté par frozen le 17/06/2008 23:21
avec les socialistes on aura tt vu ils veulent amener l'insurrection au séngal .imaginez tanor président c absurde.c 1 incompétent ils st entrain de critiquer wade certes mais s'il part on va le regretter.


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 7 Décembre 2016 - 11:54 Macky Sall à Versailles chez Abdoulaye Wade

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State