Référence multimedia du sénégal
.
Google

Accusé d'avoir appelé à la révolte : La Ca 2007 nie en bloc et ‘lave’ Moustapha Niasse

Article Lu 1267 fois

Les camarades de Moustapha Niasse ne sont nullement ébranlés par les accusations de la Cap 21 accusant leur leader d'avoir appelé le peuple à la révolte. Pour la Ca 2007, Iba Der Thiam et ses camarades ne font que de la diversion qui ne pourra pas empêcher la tenue des assises nationales.



Accusé d'avoir appelé à la révolte : La Ca 2007 nie en bloc et ‘lave’ Moustapha Niasse
Bien que n'ayant pas fait l'objet de discussion au cours de leur rencontre hebdomadaire, Massène Niang, le porte-parole de la Ca 2007, est revenu sur les accusations ‘proférées’ par la Cap 21 à l'endroit du ‘Front Siggil Sénégal’ et visant notamment la personne de Moustapha Niasse. Et c'est pour rejeter les accusations attribuant à Moustapha Niasse les propos selon lesquels le front Siggil Sénégal appelle le peuple à la révolte. A en croire Massène Niang, cette question n'a jamais été discutée au sein de la Ca 2007. Suffisant, selon lui, pour comprendre que ce n'est rien d'autre que de la ‘diversion’. Et à ceux qui croient pouvoir divertir les alliés du front, par ces accusations, le porte-parole de la Ca 2007 indique que la ‘campagne d'information et de sensibilisation’ pour la tenue des Assises nationales va se poursuivre. ‘Nous allons continuer sur notre ligne d'information au niveau des segments de la nation au sein de la Ca 2007 comme dans le front Siggil Sénégal’. Car, poursuit Massène Niang, ‘les gens savent que jamais, nous n'avons parlé de révolution dans les contacts que nous avons eus’. Poursuivant ses explications, le camarade de Moustapha Niasse explique que le front Siggil Sénégal a appelé les différentes couches sociales du peuple à un dialogue ‘franc et démocratique’ pour sortir le pays de la crise qu'il traverse. Ainsi, les partis membres de la Ca 2007 invitent le régime à venir participer à ce dialogue pour ‘voir si nous faisons de la subversion ou pas’.
Parmi les questions abordées au cours de leur rencontre se trouve celle relative aux difficultés que traversent les paysans, signale Massène Niang. Citant à ce propos les enquêtes menées par le Cncr, le porte-parole de la Ca 2007 renseigne qu'il y a un déficit de 50 % du taux de disponibilité alimentaire dans la campagne. Alors qu'il n'existe aucun programme d'assistance au monde rural. Cela explique le manque de ‘volonté politique’ mais aussi et surtout ‘d'expertise du gouvernement d'Abdoulaye Wade’. Il s'y ajoute, poursuit Massène Niang, le dossier de l'immigration clandestine ‘ignoré’ par le pouvoir alors que les jeunes continuent à partir. Et au même moment, constatent Moustapha Niasse et ses camarades, ‘ceux qui nous gouvernent, sont préoccupés par des questions politiques internes, relatives au choix du futur président du Sénat...’. Une preuve, selon Massène Niang, que ‘les problèmes des Sénégalais n'intéressent pas nos gouvernants’. Ces exemples parmi tant d'autres expliquent, selon la Ca 2007, la nécessité de tenir ‘d'urgence’ les Assises nationales, pour évaluer ensemble les problèmes du pays et trouver des solutions de sortie de crise.

Yakhya MASSALY
Source: Walfadjri

Article Lu 1267 fois

Vendredi 31 Août 2007

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State