Référence multimedia du sénégal
.
Google

Accueilli à Dakar comme un messie : Le Sultan de Dubaï débarque avec plein de...promesses

Article Lu 1573 fois

Le mariage entre l’Etat sénégalais et les Emirats arabes unis pour la gestion du terminal à conteneurs du port de Dakar a été scellé hier. Installé officiellement comme gestionnaire du Tac, Dubaï Ports World est déjà en haute mer. Son président, le Sultan Ahmed Bin Sulayem, qui est arrivé, dimanche dernier, à Dakar, a déroulé sa feuille de route.



Accueilli à Dakar comme un messie : Le Sultan de Dubaï débarque avec plein de...promesses
C’est le parfait amour entre le Port autonome de Dakar et Dubaï Ports World. La société émiratie est, depuis hier, le gestionnaire du terminal à conteneurs. L’accord signé avec le Premier ministre, Cheikh Hadjbou Soumaré, consacre Dp World comme adjudicataire définitif de toutes les opérations maritimes qui se mènent dans la zone nord de la plate-forme portuaire de Dakar.
Le Sultan de Dubaï, par ailleurs président de Dubaï World et de Dp, Ahmed Bin Sulayem a déroulé, hier, sa feuille de route. Avec à la clé des promesses d’investissements. ‘Nous allons investir 78 milliards de francs Cfa pour le Port du futur et nous allons fournir un supplément de 217,75 milliards de francs Cfa pour la gestion des infrastructures’, déclare Ahmed Bin Sulayem.

Le portefeuille des investissements révèle que la gestion du terminal à conteneurs, dès le début de l’année prochaine, et le développement d’un nouveau terminal à conteneurs dans le cadre du Port du futur sont estimés à plus de 327 milliards de francs. La filiale de Dubaï World s’est engagée pour plus de 65 milliards de francs dans le cadre du terminal actuel. La capacité du terminal s’en trouvera multipliée par deux (550 000 équivalent 20 pieds) sans compter l’installation de deux portiques en 2008 et de deux autres en 2009. Au total, neuf portiques seront installés au niveau de l’actuel terminal à conteneurs et du Port du futur.

La première phase de ce développement sera achevée en 2010. La seconde phase du projet consistera à concevoir, financer, construire et gérer le terminal à conteneurs du nouveau port du futur, qui aura une capacité de 1,5 million d’Evp (Equivalent vingt pieds). Le Port du Futur devrait être opérationnel début 2011. Selon le Sultan Ahmed Bin Sulayem, ‘les terminaux du port sont bien positionnés et nous prévoyons un brillant avenir pour Dakar en tant que hub de référence, en même temps au service de la sous-région, que des besoins de développement du Sénégal. Nous sommes heureux de pouvoir contribuer, grâce à notre expertise, au développement des infrastructures du nouveau port et de l’exploitation efficiente des terminaux à conteneurs. Ceci va créer des emplois pour les Sénégalais et contribuer de façon positive à l’économie et au bien-être de la communauté’, souligne le président de Dp World.

Ahmed Bin Sulayem rassure que les opérateurs traditionnels du port de Dakar seront associés aux activités de la société émiratie, troisième opérateur mondial de gestion portuaire. Dp World, qui ne gérait que deux terminaux en 1998, est aujourd’hui à 42 Tac à travers le monde. Autre assurance d’Ahmed Bin Sulayem, ‘Dubaï World cherche à réaliser d’autres investissements au Sénégal, dans le domaine des affaires, des parcs logistiques et industriels, et d’activités en relation avec le tourisme’.

Comment le sultan de Dubaï a été séduit par le Sénégal ? ‘La vision du président Wade, combinée à la stabilité politique et aux performances économiques du pays, font du Sénégal une destination très attractive pour les investissements étrangers, qui seront à l’origine de la création de milliers d’emplois et que les ambitions de Dubaï World pour le Sénégal constituent un facteur clé de cette vision’. Une réponse qui coule de source.

Qu’en dit le Premier ministre, Cheikh Hadjbou Soumaré, qui espère que Dubaï réalise, dans les délais, le projet du port du futur si cher au chef de l’Etat, Me Abdoulaye Wade ? Sinon que ‘Dubaï Ports World apporte une réponse pertinente aux besoins d'investissements massifs du port de Dakar qui ambitionne de se positionner dans la sous-région ouest-africaine’. Et le directeur général du Port autonome de Dakar est du même avis. Lors du point de presse tenu en marge de la cérémonie de signature, Bara Sady s’est dit convaincu de l’expertise et du poids du nouveau partenaire pour la réalisation du Port du futur : ‘Nous n'avons pas de soucis par rapport à la réalisation du projet du Port du futur.’

Le Dg du port a, par ailleurs, révélé que les gestionnaires actuels du port à conteneurs, dont Bolloré et Maersk, avaient reçu un préavis de trois mois, expirant au 18 décembre, pour enlever leurs installations, Dp World entamant ses activités au 1er janvier. Ce qui ne veut pas dire que les conteneurs ne seront plus traités. Mieux, la transition devrait se faire sans licenciement. ‘L’augmentation des volumes traités va induire le maintien de l’existant et la création de nouveaux emplois’, rassure M. Sady. Assurance déjà donnée par le président de Dubaï Ports World. Comme le chemin de l’enfer, celui de Dubaï serait-il pavé aussi de bonnes intentions ?

Le contrat de concession du terminal à conteneurs a une durée de 25 années. La convention peut être renouvelée. ‘Le contrat a été signé, après un processus de sélection à l’échelle internationale rigoureux et transparent auquel ont participé des opérateurs de terminaux à conteneurs et les armements les plus en vue dans le monde’, selon le Premier ministre.

Johnson MBENGUE
Source: Walfadjri

Article Lu 1573 fois

Mardi 9 Octobre 2007





1.Posté par MARVEL le 09/10/2007 16:51

Le Sénégal, un client pas comme les autres

Seul un acheteur corrompu peut dérouler par avance un tapis rouge à un simple fournisseur, ou investisseur qui n'est là que pour s'assurer d'un bon retour sur son investissement. Sinon, comment comprendre tout le tintamarre fait autour de la visite du patron de DuBaï Port World qui vient simplement signer un marché qu'il a gagné, dans des conditions très nébuleuses de surcroit puisque ce fournisseur a démontré dans une interview qu'il savait ce qu'il y'avait dans l'offre de son concurrent Bolloré, en commentant cette offre au lieu de se limiter à défendre la sienne.

Rien ne nous étonnera avec ce régime kleptocratique wadien qui masque sa corruptibilité et son incompétence dans le folklore et les paillettes, plutôt que de nous parles des 60 milliards de commissions réclamés et obtenus auprès de DP World par les bandes à Karim, Ablaye Wade & co. Ce sont bien sûr 60 milliards que les contribuables sénégalais devront rembourser d'une manière ou d'une autre, ce sont 60 milliards que cet investisseur devra se faire rembourser sur le dos des contribuables d'une manière ou d'une autre. DP World bénéficiera de diligences de toutes sortes, d'éxonérations douanières et fiscales en tous genres, de très larges souplesses de son client, tant sur les délais toujours irréalistes, que sur la qualité du travail, etc....

Il n'y a qu'au Sénégal sous le régime kleptocratique wadien où ce sont aux fournisseurs à qui l'on déroule des tapis rouges, à qui l'on organise des fanfares, pour qui l'on fait sabler du champagne, etc.. Curieux non ??

Il n'y a qu'au Sénégal sous le régime kleptocratique wadien où c'est le client d'un fournisseur qui émet une caution de garantie comme les 1,2 milliards de garantie émis par la commune de Dakar au bénéficie de Véolia qui en plus de cela a bénéficié d'un contrat dont tous les prix ont été tous simplement multipliés par 10 pour le nettoiement et la gestion des ordures au m2. Résultat, Dakar est la plus grande porcherie à ciel ouvert, tout simplement parce que ce qui devait servir à rendre la ville propre est en partie dans les caisses du parti du plus grand cleptomane d'Afrique et en partie dans les caisses d'un truc de gamins voleurs qui s'appelle "génération du concret".

Le ridicule ne tue pas effectivement, mais il a appauvri le Sénégal. A quand le réveil chers compatriotes ?

MARVEL
marvel@hotmail.fr

Actualités | Politique | Economie | Fait Divers | Société | People | Sport | Coin des femmes | Culture | International | Vidéo News | Buzz du monde | Bande dessinée | Un café avec | Dinama Nekh | Buur Guewel | Double vie | Ndiaye Dollar | Wiri Wiri | Le reve de Akis | Rirou tribunal | Revue de presse | Blagues





Copyright © 2007 - 2016 Xibar multimedia Tous droits réservés

DIRECTEUR DE PUBLICATION: Abdoulaye Sogue - Contact: Protect e-mail with only css

Xibar Multimedia - 2901 41st Ave, Long Island City, NY 11101, United State